Carrie : la célèbre oeuvre de Stephen King déjà adaptée par Brian de Palma va encore revenir... en série

Camille Vignes | 21 décembre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Camille Vignes | 21 décembre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Déjà adaptée plusieurs fois au cinéma, l'oeuvre de Stephen KingCarrie, va être de nouveau portée à l'écran, en série. 

On ne compte plus le nombre d’oeuvres de Stephen King qui ont été et sont en cours d'adaptation. Une chose est sûre, avec un palmarès pareil, il reste l’auteur le plus vu dans les salles obscures. Et dernièrement, un nombre incroyable de studios de production se sont arrachés ses romans pour les passer du papier à l’écran. 

Jessie (Intrepid Pictures, Netflix pour la distribution), Simetierre (Paramount Pictures), Dans les hautes herbes (Copperheart Entertainment) ou encore Doctor Sleep et les deux chapitres de Ça (Warner Bros.) côté long-métrage. The Mist (annulée après une saison, produite par Dimension Television et diffusée par la chaîne Spike), Mr. Mercedes (Audience Network) et Castle Rock (production Hulu à l’initiative de Stephen King) pour ce qui est du petit écran.

 

photo, Castle Rock, Lizzy CaplanCastle Rock

 

Or la success story du king ne s’arrête pas là puisque, d’après Collider, FX and MGM Television ont lancé le développement d’une série limitée basée sur un grand classique de l’auteur, déjà adapté plusieurs fois au cinéma : Carrie.

D’abord magnifiquement porté à l’écran par Brian De Palma en 1976 avec Sissy Spacek dans le premier rôle, Carrie au bal du diable avait eu le droit à un deuxième chapitre au cinéma avec Carrie 2 : La haine en 1999, avant de connaitre une nouvelle adaptation, Carrie, la vengeance, de Kimberly Peirce avec Chloë Grace Moretz en 2013. 

Et parmi les différentes adaptations de l’oeuvre de King, cette nouvelle série ne sera pas sa première itération sur petit écran. En effet en 2002, David Carson avait signé un remake du long-métrage de de Palma : le téléfilm simplement titré Carrie.

 

Photo Sissy SpacekL'audacieux et sanglant Carrie au bal du diable

 

Ainsi ce classique de la littérature horrifique va revenir sur petit écran pour raconter l’histoire de cette adolescente de 16 ans qui, après des années de persécution, craque complètement, perd le contrôle d’elle-même et retrouve un pouvoir oublié. 

Reste à voir qui campera le fameux personnage de Carrie, quels showrunners seront choisis par la chaîne et les premiers visuels pour voir si cette nouvelle adaptation sera à la hauteur de l'oeuvre de Stephen King et de l'adaptation de Brian De Palma

 

Affiche officielle

Affiche officielle

Affiche officielle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Krokmitten
23/12/2019 à 22:29

Ils ont de l'argent et ils aiment prendre des risques ça se voit...
Si le casting ne suit pas, ça sera encore une fois une énième tentative "mort-né" de faire mieux que l'oeuvre originale à la TV, ou je dirais même plus, du chef d'oeuvre original. Wait and See comme dirait l'autre

Maurice Escargot
22/12/2019 à 18:59

Le De Palma est un très grand film d'horreur, mais une mauvaise adaptation (comme Shining, en somme)..
En reprenant l'aspect faits divers, traité avec naturalisme par King, il y aurait quelque chose à faire et un nouvel angle à adopter.
L'erreur des suites et remakes au ciné fut de reprendre l'aspect teen-movie perverti de De Palma, ce qui était impossible tant celui-ci avait mis la barre très haut.

Benvoyons
21/12/2019 à 20:54

Difficile de faire mieux que le 1er . Série et remake se sont déjà cassé les dents !
Pour que le film soit supérieur il faudrait que le réalisateur soit aussi bon le musicien aussi en osmose que le cher opérateur et le décorateur Jack Fisk ( mari de Sissi Spacek ) soit aussi bon . Que l actrice ait sa 1ere nomination aux oscar donc soit aussi bonne que Spacek.
Le sujet était d actualité a l époque dans cette Amérique hyper puritaine des années 77 .
Craignons qu à notre époque le sujet ne soit plus d actualité.
Le seul moyen c est de ne pas le situer à notre époque mais en 1977 ... mais à quoi bon ?

Mx
21/12/2019 à 20:41

Aucune originalité

Andrew Van
21/12/2019 à 20:22

Le film original est tellement brillant ! un exemple du genre!

votre commentaire