The Mandalorian dévoile un extrait musclé pour le lancement de Disney+

Mathieu Jaborska | 12 novembre 2019
Mathieu Jaborska | 12 novembre 2019

C'est l'heure de vérité pour Disney. Leur plateforme de streaming censée concurrencer le monstre Netflix est lancée aujourd'hui aux États-Unis.

La firme désormais toute puissante a quand même gros à jouer, et compte évidemment sur sa grosse exclusivité pour rentabiliser Disney+. The Mandalorian doit frapper fort. La série mise tout sur le marketing, histoire que le monde ne parle plus que du héros mystérieux campé par Pedro Pascal (notamment inspiré de l'impact mythologique désormais culte de Boba Fett). 

Enfin, tout le monde en parle, mais pas tout le monde ne peut la voir. Cela concerne en fait plus les États-Unis, puisque la plateforme de SVoD et donc par extension cette exclusivité ne seront pas disponibles en France avant le 31 mars 2020.

 

photoLe bon, la brute et le truand

 

Il va de soi que les fans hexagonaux de Star Wars attendront donc patiemment cette date pour découvrir The Mandalorian. Bien sûr. Comment feraient-ils autrement ?

En tout cas, pour se soulager, ils pourront savourer un extrait mis à disposition par Disney à l'occasion de la mise en service de la plateforme aujourd'hui. Mieux encore, la fin dudit extrait en montre encore un peu plus sur l'univers déployé. Après deux bandes-annonces explosives, c'est la dernière occasion de susciter l'intérêt du public américain.

 

 

On est là face à une sorte de séquence de western. Le mandalorien en question est ici l'homme sans nom, dépourvu d'harmonica, mais pourvu d'une armure qui fait des envieux. Des bad guys grommelant qui cherchent la bagarre, un personnage principal mutique : tout y est, y compris bien sûr le pay-off et le zigouillage des belligérants. L'extrait semble vouloir donner le ton : The Mandalorian joue la carte du lonesome cow-boy. Les quelques images qui suivent la séquence mettent encore plus l'accent sur les décors désertiques et inhospitaliers. Comme Boba Fett, le héros de cette nouvelle série pourrait bien être un chasseur de prime sans pitié ni remords.

On est donc surtout impatients de voir comment le scénariste et réalisateur Jon Favreau va réussir à créer de l'empathie pour un personnage qui semble réticent à montrer son visage. N'est pas Sergio Leone qui veut. Les fans impatients de retrouver cet univers devront donc avant tout attendre le 18 décembre et la sortie de Star Wars : L'Ascension de Skywalker avant que Disney+ n'arrive dans nos contrées le 31 mars 2020. Sauf s'ils trouvent un autre moyen. Ce qui est impossible, bien sûr.

 

Affiche USA poor lonesome cow-boy

commentaires

Tartigrade à poils
13/11/2019 à 19:58

"Je m'appelle Boba, je suis alcoolique, je mets un casque pour ne pas replonger"

Sébastien
13/11/2019 à 01:04

Qu'est-ce qu'il y a d'intéressant?

Haildé
12/11/2019 à 21:43

Bonne surprise cet épisode 1.

Ecran large, pas de possibilité d'un retour malgré tout ?

patman
12/11/2019 à 20:07

"Sauf s'ils trouvent un autre moyen. Ce qui est impossible, bien sûr."

Donc j'attendrai le 31 mars pour donner mon avis sur cet excellent 1er épisode ;-)

Meh
12/11/2019 à 19:26

"Il va de soi que les fans hexagonaux de Star Wars attendront donc patiemment cette date pour découvrir The Mandalorian. Bien sûr. Comment feraient-ils autrement ? " Excellent !

alshamanaac
12/11/2019 à 18:15

Ca a l'air plutot sympa quand même...

Le truc amusant, c'est qu'en France, tout le monde aura vu la série avant que la plateforme débarque...

Dateuss
12/11/2019 à 17:58

Serait-on dans la décennie des séries qualitatives ?
On aurait dit que les séries dépassent en qualités leur équivalent grand ecran!
His dark matérial série qui efface le film rien qu'en 1 Épisode et ce Mandalorian 1er épisode qui semble faire l'unanimité.

Stivostine
12/11/2019 à 17:35

Tres bon 1er episode un peu court aussi

votre commentaire