Séries

Felicity Huffman : l’ancienne star de Desperate Housewives sera emprisonnée suite à l’affaire des pots-de-vin

Par Camille Vignes
17 septembre 2019
MAJ : 19 septembre 2019
11 commentaires
Photo Felicity Huffman

Le verdict est tombé pour Felicity Huffman : l’ancienne desperate housewife est condamnée pour avoir fraudé l’entrée à l’université de sa fille. 

L’affaire a éclaté en mars dernier aux États-Unis, dévoilant qu’une trentaine de parents, célébrité, patron ou encore avocat avaient payé des sommes astronomiques pour permettre à leurs enfants d’intégrer plus facilement des universités prestigieuses.

Parmi eux, Felicity Huffman (l’ancienne star de Desperate Housewives, vue plus récemment dans Dans leur regard) qui a plaidé coupable et présenté des excuses publiques. L’actrice, accusée d’avoir falsifié les tests d’entrée à l’université de sa fille (à hauteur de 15 000 dollars), risquait jusqu’à 20 ans de prison et 250 000 dollars d’amende.

 

photo, Felicity HuffmanFelicity Huffman, de procureur à prisonnière

 

Le procès de l’actrice s’est terminé le 13 septembre dernier avec l’annonce du verdict. Ainsi Deadline rapporte que la juge (Indira Talwani) a préféré charger l’actrice d’une courte peine pour qu’elle puisse reconstruire sa vie. Felicity Huffman passera donc 14 jours en prison, devra payer une amende de 30 000 dollars et effectuer 250 heures de travaux d’intérêts généraux. L’actrice a fait une déclaration suite à l’annonce de sa peine. 

« J’accepte la décision de la cour sans réserve. J’ai enfreint la loi. Je l’ai reconnu et j’ai plaidé coupable pour ce crime. Il n’y a aucune excuse ni justification à mes actes. Je présente mes plus sincères excuses aux élèves, aux parents et aux universités qui ont été profondément impactées par mes actes. »

Maintenant que l’affaire Huffman est close, les projecteurs vont certainement éclairer Lori Loughlin (La Fête à la maison) et son mari Mossimo Giannulli, accusés eux aussi de falsification. Ils auraient déboursé 500 000 dollars de pots-de-vin pour être sûrs que leurs deux filles soient bien acceptées à l’Université de Californie du Sud. Ils ont choisi de plaider non coupables. 

 

photoLori Loughlin attend son verdict

Rédacteurs :
Tout savoir sur Felicity Huffman
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Trier par:
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
icon arrow down
Pictogramme commentaire 11 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Rudy Mako

C’est sa vie privée, on s’en foit

MystereK

MADMACLANE alors, parce que des personnes font des choses depuis des lustres, on doit pas punie ? OK, abolissont toutes le lois puiqu’elles sont toutes enfreintes ! Mais j’ai peut-être mal compris votre intervention.

jaxo

« ….franchement est-ce que c’est nouveau que les plus riches s’accordent des privilèges entre eux ? La politique fonctionne pareille ! »

Juan Branco sort de ce corps 🙂

MadMcLane

Ouais bon elle a pas de bol elle s’est fait choper alors que ce genre de truc se passe depuis des lustres, franchement est-ce que c’est nouveau que les plus riches s’accordent des privilèges entre eux ? La politique fonctionne pareille !

Olivier637

Lori Loughlin va prendre cher par contre. Les sommes en pots de vins sont beaucoup plus élevées et en plus ils plaident non coupables…j ai lu sur un site qu’elle risquait 40 ans…!!!