Felicity Huffman : une ancienne star de Desperate Housewives tacle l'actrice emprisonnée suite à l'affaire des pots-de-vin

Camille Vignes | 9 octobre 2019 - MAJ : 09/10/2019 18:25
Camille Vignes | 9 octobre 2019 - MAJ : 09/10/2019 18:25

Condamnée à quatorze jours de prison après avoir plaidé coupable dans l'affaire des pots-de-vin, Felicity Huffman a été mise au tapis par un ancien acteur de Desperate Housewives.

En mars dernier, la presse américaine avait dévoilé une trentaine de noms de parents, célébrités, patrons ou encore avocats accusés d'avoir versé des sommes faramineuses pour permettre à leurs enfants d'intégrer plus facilement des universités prestigieuses.

Parmi eux, Felicity Huffman (Desperate HousewivesDans leur regard...) a rapidement plaidé coupable et présenté des excuses publiques. Elle a finalement été condamnée à une peine de 14 jours de prison ferme, 30 000 dollars d'amende et 250 heures de travaux d'intérêts généraux

 

photo, Desperate Housewives, Felicity Huffman, Ricardo Chavira14 jours, c'est bien pour toi, mais c'est surtout parce que t'es blanche 

 

Malheureusement, cette peine n'est pas au goût de tout le monde. Ainsi, l'ancien collègue de l'actrice, Ricardo Chavira, ne s'est pas gêné pour donner son avis sur la décision de la juge Indira Talwani. L'interprète de Carlos Solis dans Desperate Housewives a ainsi suggéré que Felicity Huffman a pu jouir d'une sentence aussi clémente parce qu'elle est blanche. 

  

"Privilège de blanc. Je l'ai vu à l'oeuvre pendant huit ans alors je sais de quoi je parle. La responsabilité et le devoir ne représentent rien pour ces gens"

 

Avec ce tweet posté le 13 septembre dernier (et qui est devenu viral grâce au relai de Deadline), impossible de savoir si l'acteur incrimine directement son ancienne collègue ou la juge. Mais une chose est sûre : il a à coeur de dénoncer un système malade.

Il a en effet profité de l'occasion pour retweeter un poste du candidat démocrate Bernie Sanders qui s'attaquait directement au système judiciaire américain. Un système à deux vitesses qui n'a vu aucune contradiction à condamner Felicity Huffman à 14 jours de prison quand sept ans auparavant, Tanya McDowell (une jeune mère noire sans abri) avait été condamnée à cinq ans d'incarcération pour avoir inscrit son fils dans une école qui ne dépendait de son secteur.

 

"Notre système judiciaire est raciste, malade et doit être foncièrement réformé"

 

photo, Felicity HuffmanUn système très bien décrit dans la série Dans Leur Regard 

commentaires

beyond
11/10/2019 à 01:49

Comme disait Coluche, les riches sont les méchants et puis tout le monde veut devenir méchant donc.

mwaisman
10/10/2019 à 14:52

Bah depuis le temps que ces pratiques sont indiquées dans les films et séries américaines ou déclarations twitter de personnes riches, je pensait que c'était normal. Il aura donc fallut tout ce temps ? pas sûr que ça serve à quelque chose ...

Molle
10/10/2019 à 13:40

Du gros n importe quoi

Miami81
10/10/2019 à 13:39

Sans remettre l'article lui même en cause,
il faut apporter une précision, la peine de Tanya McDowell faisait partie d'un accord avec le procureur car elle avait été précédemment accusée de trafic de drogue.
Kelley Williams (femme afro-américaine), une autre affaire du même genre sur des tricheries scolaires a été condamnée à 30 000$ et 15 j fermes.

Adam
10/10/2019 à 12:11

Genial ... le genre de tweet qui va bien calmer les esprits... Je suis déçus.

ce-vieu-Bill
10/10/2019 à 09:16

LOL, quelle tocard ce type... si il arrêtait de pleuré deux minutes il comprendrait que c'est du privilège de riche et non pas du privilège de blanc, ils commences a nous pompé l'air ces starlettes qui joues sortes la carte du racisme a chaque fois qu'il y'a un pépin pour se rendre intéressant, et ça au profit de la misère social qui touche des individus de toute couleurs hein... ce qui devrait être davantage plus alarmant que les phantasmes politiquement correcte et obsessionnelles de ce Ricardo qui doit bien pété dans la soie

Ben
10/10/2019 à 09:14

Nous sommes un pays pas très bien en point, mais les US sont réellement malades, Einstein n'a jamais eu autant raison de dire que les USA était le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans passer par la case civilisation...., racisme profondément chevillé au corps, justice électoraliste et système politique absurde (Trump a gagné avec 3 000 000 de voix en moins que sa concurrente...)
Vive l'Europe

Numberz
10/10/2019 à 08:55

La justice est aveugle, hein Carlos.

Trump
10/10/2019 à 00:49

Et alors il y en a qui pistonne leur enfants pour les faire rentrér dans des entreprises ça on le ferait tous moi je dis vive Trump

paseul
09/10/2019 à 23:09

@Tuyen

Non comme toi et BadTaste, ça me choque.

Plus

votre commentaire