Eva Longoria confie avoir été harcelée sur le tournage de Desperate Housewives : "c'était de la torture"

Camille Vignes | 10 septembre 2019 - MAJ : 10/09/2019 14:36
Camille Vignes | 10 septembre 2019 - MAJ : 10/09/2019 14:36

Plus de sept ans après la fin de Desperate HousewivesEva Longoria (aka Gabrielle Solis) revient sur les conflits sur le plateau.

Derrière ses allures de quartier sage et tranquille, tout n'a pas toujours été rose à Wisteria Lane... Et si les huit saisons de Desperate Housewives ont bercé nos écrans de suicide, meurtres, disparitions, séquestrations et autres petits secrets entre voisins, il semblerait que les coulisses n'aient pas été en reste. 

En effet, Deadline rapporte que - via son témoignage en faveur de Felicity Huffman (Lynette Scavo dans la série) - Eva Longoria a évoqué les conditions de tournage et l'atmosphère toxique qui régnait sur le plateau.

 

photo, Desperate Housewives, Eva Longoria, Marcia CrossEn attendant la sentence de Felicity

 

Pour rappel, Felicity Huffman (Nos vies après euxDans leur regardAmerican Crime...) s'est retrouvée sous le feu des projecteurs en avril dernier, accusée d'avoir versé des pots-de-vin à l'université de sa fille afin que ses résultats soient revus à la hausse. Depuis, l'actrice a plaidé coupable pour fraude par voie électronique et attend sa condamnation prévue pour le 13 septembre (elle risque un mois de prison).

En parallèle, vingt-sept personnes - dont Eva Longoria (Dora et la Cité perdueOverboard...) - ont exprimé leur soutien à l'actrice dans des missives adressées à la justice. Celle de l'interprète de Gabrielle Solis a donc été relayée par Deadline.

"Il fut un temps où j'étais harcelée au travail par un(e) collègue. J'appréhendais les jours où j'allais devoir travailler avec cette personne, car c'était tout simplement de la torture. Jusqu'à ce jour où Felicity a demandé au harceleur d'arrêter et tout était fini... Elle avait vu que j'étais très anxieuse alors que je ne m'en étais pas plainte et que je n'en avais jamais parlé à personne"

 

Photo Felicity HuffmanFelicity Huffman

 

L'actrice n'a pas nommé personnellement son harceleur, mais cette nouvelle déclaration résonne étrangement quand on connait le passif mouvementé de la série.

En 2010, l'interprète d'Edie Britt (Nicollette Sheridan) avait engagé des poursuites contre le producteur et créateur de la série Marc Cherry (soutenu par Teri Hatcher, Marcia Cross, Felicity Huffman et Eva Longoriaet ABC Television, expliquant qu'il l'avait physiquement agressée avant de tuer son personnage et de la renvoyer du show. L'actrice réclamait 20 millions de dollars de dédommagement.

Mais ses poursuites pour rupture abusive de contrat et mauvais traitement sur le plateau de tournage n'ont jamais trouvé gain de cause. Parmi les raisons de ce licenciement, le créateur de la série avait justifié un choix artistique et budgétaire et rappelé le non-professionnalisme de l'actrice : retards quotidiens, mauvais apprentissage du texte, mésentente évidente avec les autres membres du casting. L'affaire avait finalement abouti à un non-lieu en 2012.

 

photo, Nicollette SheridanSympa le tournage de Desperate Housewives...

commentaires

Océ19
11/09/2019 à 12:57

Je suis fan d'Éva longoria
Alors qui qu'on te lui ferai du mal entendra parlé de moi
Si vous pouvez dire a Éva longoria que je l'adore .

Merci????????????

Flash
10/09/2019 à 17:33

Eddie britt@ Ah, elle fait du porno maintenant Sheridan?

Eddie britt
10/09/2019 à 16:18

La pauvre et dire que c est Nicolette Sheridan qui s en est pri plein la tronche

Jomini
10/09/2019 à 15:01

Teri Hatcher, pardon

Jomini
10/09/2019 à 15:00

Il ne faut pas oublier que l'ambiance était aussi tendue avec Teru Hatcher qui avait, paraît-il, des comportements de diva qui ne plaisaient guère à ses collègues de travail

votre commentaire