Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 13 septembre 2019
La Rédaction | 13 septembre 2019

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

THE I-LAND

Ça parle de quoi ? Des inconnus se retrouvent frappés d'amnésie, abandonnés ensemble sur une île qui les piège. Les pires dangers qu'elle leur réserve ne sont pas ceux qu'ils attendent.

Pourquoi il faut la regarder ? La comparaison avec Lost et Hunger Games est facile, et a du sens vu le groupe d'inconnus qui se réveillent sur une île où se trament des choses pas très catholiques. Inutile d'attendre autre chose qu'un divertissement un peu bête et un peu efficace, puisque The I-Land fonce tête baissée dans cette direction. Cliffhangers pour relancer l'intrigue à chaque fois, tensions faciles dans la bande, dialogues un peu grossiers, acteurs un peu mauvais, autour d'un mystère évidemment tiré par les cheveux, spectacle familier, mais potentiellement amusant... une série Netflix par excellence donc.

Notre avis sur les premiers épisodes de la série.

 

 

UNBELIEVABLE

Ça parle de quoi ? Alors qu'une jeune femme est accusée d'avoir menti au sujet d'un viol, deux policières enquêtent sur une vague d'agressions similaires.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce que la nouvelle minisérie de huit épisodes est tirée d'une histoire vraie, celle que Marie (Kaitlyn Dever) qui a été productrice et consultante du show pour une reconstitution plus fidèle de ce polar féministe. Le casting vaut également un coup d'oeil. Les deux policières sont incarnées par Merritt Wever déjà vue dans Birdman et The Walking Dead ainsi que Toni Collette qui s'est distinguée plus d'une fois, dans Little Miss Sunshine et plus récemment dans Hérédité.

C'est également l'occasion d'entendre le témoignage d'une femme qu'on a refusé de croire et qui s'insère donc parfaitement dans l'ère post #MeToo. La série s'appuie d'ailleurs sur un article de presse, An Unbelievable Story of Rape, récompensé du prix Pulitzer.

 

photo, Kaitlyn DeverUne histoire qui s'annonce poignante

 

MARIANNE

Ça parle de quoi ? De retour dans sa ville natale, une célèbre écrivaine de livres d'horreur découvre que l'esprit malin qui hante ses rêves sème désormais la désolation dans le monde réel.

Pourquoi il faut la regarder ?Le cinéma de genre français a souvent du mal à trouver des financements, encore plus de difficulté à être correctement distribué en salles. Alors les séries, domaine où la production hexagonale, en dépit d’une hausse qualitative indéniable cette dernière décennie, voilà un terrain quasiment miné pour le fantastique, l’horreur et la SF. Et c’est la raison pour laquelle Marianne nous intéresse au premier chef.

Car ce show centré autour d’une jeune romancière et de la sorcière qui lui court après est le dernier né de Samuel Bodin, déjà créateur de Lazy Company et de la fiction Tank. Deux curiosités particulièrement malines et stimulantes, dotées d’univers forts. Et vu le niveau régulièrement désolant des productions françaises sur Netflix, on se prie à espérer d’avoir authentiquement les chocottes et de tenir là la première réussite hexagonale de la plateforme.

 

 

LA CITÉ DE LA PEUR

Ça parle de quoi ? Un nanar d'horreur fait sensation au Festival de Cannes lorsqu'un fan du film décide d'imiter son maître en assassinant des projectionnistes.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que c'est, pour les plus jeunes, la meilleure porte d'entrée à l'univers des Nuls, la synthèse parfaite de leur mélange de vertigineuse connerie et de grandiose naïveté. Parce que pour les fans, c'est le best of ultime de cette période bénie, où l'humour français, sous influence de ZAZeries américaines, s'essayait à une forme d'absurdité pop et cinéphile aujourd'hui disparue.

Parce qu'il faut savoir chanter, sinon danser, la carioca. Parce que le festival, toute cette pression. Parce que les clapiottes, c'est quand même très bon. Parce que l'hippopotame est plus fort que l'éléphant. Parce que quand je suis content, je vomis. Parce que juste un doigt quand même. Parce que le Prince Patrice de Moldavie, je l'ai baisé (mais j'étais bourré).

Et savez-vous d'où vient la carioca ?

 

photo, Alain ChabatLa Carioca

 

INFILTRATOR

Ça parle de quoi ? Un agent fédéral rusé infiltre le monde dangereux de la pègre colombienne dominée par Pablo Escobar. La moindre erreur pourrait lui être fatale.

Pourquoi il faut le regarder ? Si vous attendez de l'innovation et un suspense insoutenable, Infiltrator n'est sans doute pas le choix le plus opportun que vous pourrez faire sur Netflix. Ce film inspiré de l'histoire vraie de l'agent spécial Robert Mazur est d'un classicisme bien trop important pour sortir des gonds des films de polar et d'infiltration. Reste heureusement un Bryan Cranston parfait (quelques mois après sa prestation remarquée dans Dalton Trumbo) et une histoire réelle hallucinante qui captive un minimum.

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

 

Affiche

commentaires

darkpopsoundz
14/09/2019 à 16:29

"Comme si pour être cinéphile il ne fallait regarder les films qu'en VO."
Facepalm en or massif!!

Roukesh
14/09/2019 à 12:11

Le cinéma c'est l l'écriture du mouvement, ce n'est pas que des acteurs, si Marie n'apprennent pas de lire pendant qu'elle regarde un film c'est son droit...
Comme si la voix et le dialogue était le centre d'un film ou d'une serie, je ne suis pas d'accord. Louper une belle réalisation pour lire des dialogues je comprends que ça puisse gêner.
Comme si pour être cinéphile il ne fallait regarder les films qu'en VO.

MystereK
14/09/2019 à 10:53

MARIE, le jeu d'un acteur passe aussi par sa voix, c'est 50% du boulot et le reste c'est l'expression corporelle. Tous les films ne peuvent pas être doublés, la production est trop grande.

Ken
14/09/2019 à 03:01

Histoire nul acteurs nul une série nul à chier

Robert
13/09/2019 à 22:36

Bonjour je suis déçuE de ne pas voir de dessins quand je lis un livre, je n’aime pas regarder des images quand je lis une bd.

Marie
13/09/2019 à 17:39

Bonjour je suis déçu de ne pas voir la série la reine du sud en français je n aime pas lire pendant que je regarde un film

votre commentaire