Game of Thrones : le réalisateur Miguel Sapochnik raconte son calvaire avec les showrunners

Déborah Lechner | 17 juin 2019 - MAJ : 18/06/2019 15:22
Déborah Lechner | 17 juin 2019 - MAJ : 18/06/2019 15:22

Le réalisateur Miguel Sapochnik a récemment avoué ses divergences d'opinion avec les deux showrunners de la série Game of Thrones, D. B. Weiss et David Benioff.

ATTENTION SPOILERS !

 

Photo dragonDragon anti-spoil

 

Le final de la série HBO Game of Thrones aura été difficile à regarder pour plus d'une personne. Entre les fans, puis les acteurs qui ont exprimé leur déception, une nouvelle langue se délie, celle du réalisateur Miguel Sapochnik.

Le cinéaste a retenu l'attention des deux créateurs de la série, D. B. Weiss et David Benioff avec l'épisode 7 de la saison 5, Le cadeau, qui lui a valu le post de réalisateur remplaçant. Miguel Sapochnik s'est quelque peu spécialisé dans les batailles spectaculaires avec Durlieu (S5), l'épisode qui a remporté un Emmy, La bataille des bâtards (S6) ainsi que les deux épisodes controversés de la saison 8, La longue nuit et Les cloches

 

photoLe Roi de la Nuit interprété par Vladimir Furdik

 

Pourtant, malgré cette forte impression, le duo de scénaristes n'aurait pas permis à Miguel Sapochnik d'ajouter sa patte à la réalisation. Dans un podcast d'IndieWire, le réalisateur a parlé des tensions entre lui, David Benioff et D. B. Weiss. Selon lui, leur vision de la mise en scène était souvent opposée.

Le cinéaste a cité comme exemple une scène se déroulant entre Cersei (Lena Headey) et son fils Tommen (Dean-Charles Chapman) qu'il voulait filmer à travers des barreaux de fenêtre pour faire ressortir l'idée que le roi était prisonnier de son royaume. Il a également voulu filmer la mort du Mestre Aemon (Peter Vaughan) de façon plus magistrale en le faisant passer de son lit de mort au bûcher funéraire sans que son oreiller ne quitte le dessous de sa tête. D'après Miguel Sapochnik, le duo a assez mal réagi à ses propositions :

"Ils ont dit que c'était beaucoup trop timide et qu'ils détestaient ça"

 

photo, Game Of ThronesTommen (Dean-Charles Chapman) et Cersei Lannister (Lena Headey)

 

Il est également revenu sur les débuts de sa collaboration avec David Benioff et D. B. Weiss :

"J'étais surveillé sur mes choix esthétiques pendant les trois premiers mois du tournage et ça a rendu la réalisation de Durlieu vraiment compliquée parce que je les avais énervés." 

Miguel Sapochnik a également réalisé La longue nuit et Les cloches pour lesquels des pétitions ont fleuri sur le net pour demander qu'ils soient retournés. Mais le réalisateur a aussi été déçu. D'après Brain Damaged, le cinéaste voyait la bataille de Winterfell comme le point culminant de l'intrigue sur les Marcheurs Blancs, lui qui a réalisé Durlieu où le Roi de la Nuit faisait une démonstration de ses pouvoirs.

Cette bataille a été teasée pendant plus d'un an et lui non plus, ne s'attendait pas à autant de survivants :

 

Photo Game of ThronesC'est vrai que ça remonte l'époque où tout le monde pouvait mourir d'une seconde à l'autre

 

"En principe, je voulais tuer tout le monde, mais D. B. Weiss et David Benioff voulaient le contraire [...] Je voulais par exemple tuer Jorah dès la première charge à cheval. J’étais prêt à tuer tout le monde à vrai dire [...] Je voulais que ce soit dur dès le début, dès les 10 premières minutes pour qu’on se dise qu’il n’y a plus d’espoir et que n’importe qui peut mourir. Mais David et Dan ne le voulaient pas."

Miguel Sapochnik a confié combien il avait été difficile de créer une vraie tension et une atmosphère de fin du monde, sans mort notable dès les premières minutes. Il a également avoué dans ce podcast qu'il aurait souhaité voir davantage le Roi de la Nuit qui n'apparaît que très peu de temps à l'écran sur l'heure et demie que dure l'épisode.

Toujours d'après Brain Damaged, le réalisateur s'est senti dépassé sur plusieurs tournages, notamment sur le lieu où a été filmé Durlieu :

 

Photo Game of Thrones, Game of Thrones Saison 7Un peu moins dépassé que Jon Snow (Kit Harington) quand même

 

"Je me souviens d'être resté planté là [ndlr : sur le lieu de tournage de Durlieu] et peu importe où je posais les yeux, il fallait des effets visuels et je me demandais comment j'allais bien pouvoir tourner cette fichue bataille. [...] Si je n'avais pas eu Deborah [ndlr : Déborah Riley, chef décoratrice] [...] j'aurais coulé à ce moment-là. Plus tard, j'ai réalisé que c'était un peu leur politique : couler ou nager et j'avais perdu mon passeport en chemin alors c'était comme si j'étais le gars idiot qu'il faut laisser couler."

Après avoir longtemps trusté le petit écran de Game of Thrones à BansheeTrue Detective ou Dr House à ses débuts, Miguel Sapochnik reviendra sur grand écran la prochaine fois. Le Britannique réalise en effet son deuxième long-métrage pour le cinéma avec BIOS prévu pour octobre 2020. Le film sera un drame SF porté par Tom Hanks, dans la peau de Finch, le dernier homme sur Terre.

 

photo"Moi aussi j'ai coulé"

commentaires

Indianvitry
19/06/2019 à 18:12

Got saison 8 le plus gros ratage de l'histoire de la TV avec le prisonnier De pat mac gohan,une honte 8ans pur cette ???? . Un fan de got qui pense que la série resteras la plus grande De l'histoire jusqu'à la saison 7 et ce final à la vla que je te vaseline ,car oui je vous ai baiser sur Rome ,entubé sur got, et je vais vous la mètre bien profond sur star???? war????

Lisez Tout
18/06/2019 à 11:11

@Simon Riaux
ce qu'il a fait je pense, comme moi : il n'y a pas trace du fait que Sapochnik ait apprécié sa collaboration avec les 2 showrunners par la suite.
Et puis, avec son expérience dans la réalisation d'épisodes de séries, je suis surpris qu'il n'ait pas compris que le réalisateur n'est qu'un outil et que tout l'aspect créatif revient aux showrunners/scénaristes. Bref il se plaint d'avoir été traité comme réalisateur de série et non comme réalisateur de cinéma.

Simon Riaux - Rédaction
18/06/2019 à 10:51

@Lisez tout

Qu'il s'adresse manifestement à l'autrice de l'article.
Ce n'est pas moi.

Mais s'il avait lu l'article dans son intégralité, il aurait remarqué que plusieurs de ses remarques y figurent en bonne place.

Lisez tout
18/06/2019 à 10:47

@Simon Riaux :
et que répondez-vous à Emmanuel_86172 ?

Simon Riaux - Rédaction
18/06/2019 à 10:22

@Je speak le english

"Même sans lire la source, je sais que vous la traitez mal"

Génial. On cherchait justement un precog pour répondre en avance aux commentaires poilants. Est-ce que ça vous dit ?

Je speak le english
18/06/2019 à 10:13

Même sans écouter le podcast, juste en lisant l'article on voit que vous ne rapporter que ce qui vous arrange pour dénigrer, le grand journalisme quoi.

Et ce paragraphe de fin quelle misère, y a un petit écran dans game of thrones ?

Déborah Lechner - Rédaction
18/06/2019 à 09:56

@Paul,

Je suis navrée pour cette phrase qui ne voulait effectivement rien dire. Je vous remercie de votre remarque.
Bonne journée à vous

Emmanuel_86172
18/06/2019 à 08:48

Ecran Large faites votre travail de journaliste SVP parce que si vous aviez écouté l'interview vous auriez compris que Miguel Sapochnik parle de ses difficultés avec les showrunners seulement au début.
Ensuite il décrit une formidable collaboration par la suite et a appris beaucoup d'eux.
Concernant The Long Night il a compris que certains personnages étaient essentiels pour le climax.
Cette désinformation au sujet de GoT devient ridicule.

Paul
17/06/2019 à 23:25

L'antépénultième phrase est illisible ("Après longuement truster...sur grand écran la prochaine fois". ).
S'il vous plaît, relisez vous avant de poster votre article.
C'est dommage de laisser passer ça Déborah, surtout que j'avais jusque là loué la qualité de vos articles !!
Je serais curieux de savoir si vos articles sont relus par quelqu'un avant de les publier.
Et encore une fois, j'écris avec bienveillance, je souhaite le meilleur pour votre site, et c'est pour quoi je suis très critique quand je vois ce genre d'erreur.
Bisous, bossez bien.

Pouet
17/06/2019 à 21:26

Donc voilà les grands méchants de GOT finalement ce sont les showrunners ? En tous cas ils s’en prennent plein la gueule ici sur E.L

Bientôt on va leur reprocher d’avoir coulé également Justice League vous verrez :)

Plus

votre commentaire