Medal of Honor : Concurrent de Call of Duty ?

Raphaël Carlier | 14 novembre 2010
Raphaël Carlier | 14 novembre 2010

Avant Call of Duty il y avait Medal of Honor, premier jeu à immerger le joueur dans l'enfer de la guerre en faisant de l'oeil au cinéma Hollywoodien. Mais depuis la série d'Infinity Ward n'a cessé de gagner en popularité (surtout depuis les cartons Modern Warfare) tandis que la série d'EA s'est retrouvée sur la touche. Simple copie ou concurrent sérieux du rouleau compresseur d'Activision? 

 

Un goût pour l'authentique

 

A l'inverse des deux Modern Warfare, plongeant le joueur dans un conflit fictif, Medal of Honor s'ancre dans un contexte géopolitique actuel et réaliste, prenant place dans les montagnes Afghanes infestées de Talibans. Si les scripts abondent et le rythme s'avère moins enlevé qu'un Call of Duty, le jeu d'Electronic Arts propose une approche plus crédible lorgnant souvent vers l'infiltration, le tout étant plutôt crédible.

 

Immersif

 

Fidèle à la marque de fabrique, Medal of Honor propose plusieurs points de vue sur un même conflit. Dans la peau d'un soldat des forces spéciales Tier-1, il vous faut survivre dans un terrain hostile en privilégiant la discrétion. Qu'il s'agisse de retrouver son escouade entourré d'ennemis dans un épais blizzard, ou de tirer au sniper sur des ennemis à plusieurs centaines de mètres l'immersion fonctionne. D'autres passages vous mettent dans la peau d'un soldat largué en plein conflit, les ennemis arrivant par centaines et les balles fusant de tous les côtés pour des moments plus épiques, appuyés par une bande-sonore et une réalisation particulièrement flatteuses.

 

Un multi plutôt bon

 

Si le développement de la campagne solo a été confié aux bons soins du studio Danger Close, ce sont les suédois de Dice (la série Battlefield) qui sont venus apporter leur expérience pour le segment multijoueur. En découle un croisement agréable entre Call of Duty et Bad Company 2, à la fois nerveux tout en nécessitant une approche parfois plus tactique. Peut-être un peu trop chiche en contenu pour détrôner les leaders, mais suffisamment plaisant pour s'occuper de nombreuses heures.

 

Alors qu'on s'attendait au pire, Medal of Honor suprend en proposant une alternative intéressante à un certain concurrent ultra populaire. Mais l'ensemble s'avère plutôt convenu manquant de l'ambition et du savoir-faire qui en ferait un incontournable. Un bon FPS qui ouvre un avenir prometteur à la série.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire