Le concepteur de la PS5 dissèque la console dans une vidéo inédite

JL Techer | 22 novembre 2021 - MAJ : 22/11/2021 17:02
JL Techer | 22 novembre 2021 - MAJ : 22/11/2021 17:02

Mark Cerny, le concepteur de la console PlayStation 5, est longuement revenu sur la création de la console dans une vidéo inédite.

Alors que la PS5 est sur le marché depuis un an, et que la bataille des approvisionnements fait plus que jamais rage, Sony a livré une vidéo inédite dans laquelle la firme met en avant la création de sa console dernière génération. Il aura fallu pas moins de cinq années de préparation avant que la PS5 puisse arriver sur le marché. Sa conception a débuté en 2015, sous la houlette de Yasuhiro Ootori, directeur de l’ingénierie chez Sony Interactive Entertainment et responsable de la conception mécanique de la PS5, et de Mark Cerny, principal architecte de la console, un vieux de la vieille de l'écurie Sony, au long CV à faire pâlir de jalousie les créateurs de jeux les plus en vue.

L'architecte de la PS5 a fait ses premières armes dans le métier sur Marble Madness, un classique du jeu d'arcade de 1984, et a également travaillé sur des titres phares de l'écurie Sony comme Crash Bandicoot (1996) sur la première PlayStation, et plus récemment sur Marvel's Spider-Man (2018). Près de 40 ans de carrière dans l'industrie, qui lui ont permis de connaitre sur le bout des doigts ce dont les développeurs ont besoin lorsqu'ils travaillent à la création d'un jeu.

 

photoSpidey, le gars sûr de la PlayStation

 

Mark Cerny a ainsi mis son expérience au service de Sony depuis la PlayStation 2, et beaucoup considèrent qu'il a été l'une des personnes clés du triomphe de la PlayStation 4, alors que les résultats en demi-teinte de la PS3 avaient laissé planer un voile d'incertitude sur la potentielle réussite de la quatrième console de la firme japonaise.

Depuis l'incontestable succès de la PS4, l'Américain n'a eu de cesse d'expliquer qu'il souhaitait se consacrer à la création d'une console qu'il voulait être la plus adaptée aux besoins des équipes de développement internes à Sony, et aux éditeurs tiers. Qu'il s'agisse de choix des composants, de nouveaux matériaux à inclure dans la machine, en passant par des considérations comme la taille des éléments constitutifs de la console et la gestion de la chaleur de celle-ci, le concepteur est longuement revenu sur les décisions prises par Sony pour garantir le succès de la PS5 lors d'une vidéo diffusée par le site Wired.

 

 

La vidéo livre une analyse technique approfondie de l'architecture de la PlayStation 5, et revient sur le confort de jeu qu'apporte cette console aux joueurs. Ainsi, la présence du SSD en lieu et place d'un disque dur classique a permis de réduire drastiquement les temps de chargement. Si cela a amélioré la qualité de vie des joueurs, du côté des développeurs, la nécessité de bricoler des cache-misères (les ascenseurs de Mass Effect,les portes qui s'ouvrent de Resident Evil) pour masquer ces temps morts en termes gameplay a ainsi presque disparu.

Le concepteur de la PS5 a également tenu à revenir sur le fait que les versions PS5 de certains jeux PS4 nécessitent moins de capacité de stockage. Par exemple, l'excellent jeu indépendant Subnautica pèse 14 Go sur PS4, mais seulement 4 Go sur PS5. De même, Control sans son édition Ultimate fait 50 Go sur PS4, mais prend moitié moins de place sur PS5. Ceci est dû à une technologie appelée compression invisible.

Si Mark Cerny n'est pas revenu en détail sur le fonctionnement de cette feature, il a tenu à expliquer que cela a été rendu possible grâce à des outils de publication de Sony permettant de gérer le processus de décompression des données. Les développeurs n'ont donc plus à s'appuyer sur des méthodes de stockages et d'obtention des informations conçues en interne, mais peuvent utiliser ce système pour gagner du temps (et donc de l'argent), tout en allégeant le poids de leurs titres sur le disque dur des joueurs.

 

photoControl, plus beau, plus fluide et plus léger sur PS5

 

Ainsi, tout au long des 15 minutes d'interview, l'architecte de la console s'attarde également sur la conception de la DualSense, la manette exclusive de la PS5, et sur les compromis qui ont dû être faits afin de concevoir une console puissante, tout en restant dans une limite logique afin de rester accessible aux développeurs.

Le crédo de Mark Cerni et du département conception de matériel chez Sony a donc été de créer une machine qui puisse être à la fois au service de l'amélioration de la qualité de vie des développeurs et des joueurs. Pour l'heure, cette politique semble porter ses fruits, puisque la PlayStation 5 bat des records de vente, et ce malgré des difficultés d'approvisionnement qui ne sont pas prêtes d'être résolues.

Tout savoir sur PlayStation 5

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire