Beyond Good & Evil 2 : après des années de galères, le jeu sera-t-il bientôt annulé ?

JL Techer | 16 novembre 2021
JL Techer | 16 novembre 2021

Après des années de problèmes de développement, des développeurs de Beyond Good & Evil 2 pensent que le jeu est sur le point d'être annulé.

Le terme "Arlésienne" semble presque avoir été inventé pour Beyond Good & Evil 2. Depuis 2007, le titre hante les couloirs des studios d'Ubisoft, disparaissant des radars pour réapparaitre aléatoirement, au gré de quelques annonces plus ou moins enthousiasmantes. Après l'incroyable cinématique diffusée à l'E3 2018, laissant entrevoir un univers bariolé, à mi-chemin entre le Porco Rosso de Ghibli et un monde indien cyberpunk, les communications se sont faites très rares.

La dernière nouvelle officielle date du 12 juillet 2020, Ubi déclarait alors que BGE2 devait entrer dans des phases de développement capitales pour le titre, et que celui-ci restait l'une des priorités du studio. Quelques mois plus tard, Michel Ancel, créateur de Rayman et père de Beyond Good & Evil, quittait le navire Ubisoft avec pertes et fracas, sur fond d'enquête sur ses méthodes de management qualifiées de "toxiques". BGE2 devait poursuivre sa route sans sa tête pensante, comme un serpent décapité errant dans le désert.

 

 

Une année plus tard, le dernier son de cloche parvenu à nos oreilles s'avère plus inquiétant que jamais concernant la santé de Beyond Good & Evil 2. Les dernières rumeurs mentionnant le titre évoquaient un développement qui prenait l'eau, mais la réalité serait bien pire encore. Tom Henderson, journaliste pour VGC et RealGamingIntel, connu pour ses sources proches des grands studios de développement (il avait notamment révélé l'existence de Battlefield 2042 et des remasters Grand Theft Auto : The Trilogy - The Definitive Edition avant leurs annonces officielles), a déclaré via un tweet que le jeu s'enlisait de plus en plus.

"Le jeu souffre d'une crise de développement due à un manque de direction créative depuis le début du développement du titre, aggravé par le départ de Michael Ancel du studio en septembre 2020."

 

Il a ajouté que selon plusieurs de ses sources, le jeu est considéré en interne comme un "Skull & Bones 2.0" ce qui est tout sauf un compliment, car le jeu de pirate est lui aussi empêtré dans d'improbables difficultés de développement depuis de longues années. BGE2 serait donc en pleine crise existentielle, et certains développeurs auraient même déclaré au journaliste que, selon eux, le jeu serait à deux doigts de l'annulation pure et simple, et que ce ne serait plus "qu'une question de temps".

Officiellement, aucune déclaration n'a été faite par Ubisoft au sujet de BGE2, et encore moins au sujet de cette crise que vivrait le titre. Le seul indice donné par une source issue des rangs de l'entreprise vient d'un développeur du jeu, qui aurait pris contact avec Tom Henderson suite à ses déclarations catastrophistes. Cette personne lui aurait affirmé que Beyond Good & Evil 2  était toujours en développement, et qu'il "faudra encore attendre plusieurs années" avant que le soft puisse voir le jour. Les perspectives de 2024 et 2025 ont ainsi été évoquées...

 

photoUn jeu en chute libre

 

L'ensemble de ces informations contradictoires entre elles n'a absolument rien de rassurant. Le manque de transparence d'Ubisoft au sujet du titre contribue également à attiser la peur du public quant à la future mise en bière du jeu. Embourbé dans diverses phases de développement depuis maintenant 14 ans, il est difficile d'imaginer comment Beyond Good & Evil 2 pourrait se sortir de ces multiples impasses.

Enfin, impossible de ne pas penser aux affres de développement de Cyberpunk 2077 lorsque les différentes sources évoquent des difficultés créatives et des méthodes de management douteuses d'Ubi concernant BGE2. Si huit ans de développement n'ont pas permis à Cyberpunk d'éviter le fiasco critique et public qu'il a connu à sa sortie, peut-être que 17 ans de conception (si l'on se base sur une sortie hypothétique en 2024) pourront sauver les meubles (ou pas). Pour l'heure, Beyond Godd & Evil 2 a tout l'air d'être le rocher de Sisyphe qu'Ubisoft pousse coûte que coûte.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
17/11/2021 à 10:22

Je suis toujours impressionné de voir ce type de projet dans lesquels on investi de l'argent pendant tant d'années, avec la possibilité malgré tout que tout cet argent n'ait servi à rien. Espérons que le jeu finisse par se faire et soit réussi, mais on peut deviner que le choix de continuer (en dépensant plus encore) ou d'abandonner (en jetant à la poubelle tout ce qui a été investi) ne doit pas être simple à faire.
J'ai connu des projets informatiques similaires dans mon entreprise, et je suis bien content de n'avoir jamais été celui qui a du prendre cette décision...

L'autre
17/11/2021 à 09:35

J'avais vraiment beaucoup aimé le 1 (gameplay diversifié et univers et perso sympa) ! J'attendais celui-ci avec plaisir j'avoue. J'espère que cela se fera!

Le Serpent
16/11/2021 à 20:26

...patience....patience....ne cedons pas à la moindre rumeur..vous connaissez le principe du telephone arabe?

GTB
16/11/2021 à 20:10

Alec1> Absolument pas. Au contraire, le projet semble avoir une direction plus nette depuis le départ -forcé- d'Ancel. D'ailleurs, Ubi Montpellier recrute beaucoup pour un studio dont le jeu serait annulé...
Et idem pour Wild. Le jeu continue son développement.

Il est étrange que certains studio comme R* peuvent faire 13ans de silence radio sur GTA sans que personne ne s'imagine que la licence soit fichue à la poubelle (et pourtant, on sent dans les interviews une indécision sur quoi faire pour un nouvel opus); mais quand d'autres studios optent pour ce mode de communication les rumeurs vont bon train.

Alec1
16/11/2021 à 17:53

Il fallait le faire pour y croire encore. Ça sentait déjà le vaporware mais des le départ de Michel, c'était finit. Tout comme Wild d'ailleurs.

Kyle Reese
16/11/2021 à 16:42

@Gonzo

C'est totalement vrai. Mais le teaser m'avait mis l'eau à la bouche tout comme les principes du jeux et son univers.

Clay
16/11/2021 à 16:42

Il y a un ancien journaliste de chez Gamekult, qui est maintenant sur Twitch, qui a rebondi sur les rumeurs et qu'il expliquait que justement il avait entendu le contraire, c'est à dire un jeu qui sait où aller après le départ de Michel Ancel. Cette dissonance viendrait du fait que la communication du jeu a été locké par les dirigeants français, optant pour une approche consistant à montrer le jeu dans les meilleurs conditions possibles même s'ils devaient passer par un silence radio pendant plusieurs années. Décision qui n'a pas plu à la branche marketing américaine d'Ubisoft qui avait commencé à communiquer sur le jeu et pensait continuer à le faire mais face aux manques d'informations remontant de Montpellier, les bruits de couloir sont apparu et une certaine frustration est apparue chez les employés là bas pointant une future annulation vu le peu d'informations qu'ils ont sur le jeu depuis.

Gonzo
16/11/2021 à 16:30

@Kyle Reese
Oui en fin on en a rien vu donc on peut pas dire. Pleind e jeux on l'aire tres bien sur papier et on final sont des merdes, et dieux sait que Ubisoft est le roi pour pondre des merde

TofVW
16/11/2021 à 16:24

Je n'ai jamais su quoi penser de ce jeu. Le 1 était absolument génial, mais celui-ci, qui semble être un préquel, et sans Jade, m'a toujours laissé dubitatif.
Peut-être devraient-ils revoir leur copie et sortir le jeu sous une autre licence, et laisser BG&E tranquille ?

Kyle Reese
16/11/2021 à 16:04

Ce serait bien dommage car c'est 'un de titre qui semblait des plus fun, ambitieux et prometteur dans le genre.

votre commentaire