Lost In Random révèle une bande-annonce digne de Tim Burton et Neil Gaiman

JL Techer | 23 juillet 2021
JL Techer | 23 juillet 2021

Lost in Random a bénéficié d'un focus important lors de l'EA Play Live, et sa folle bande-annonce montre un monde tout droit sorti de l'esprit de Tim Burton.

Electronic Arts, ce n'est pas que Battlefield, FIFA et des tonnes de free-to-p(l)ay. Il existe aussi une faction d'EA, nommée EA Originals, qui propose et soutient des jeux indépendants qui marchent loin des sentiers battus. Avec des titres comme les fantastiques Unravel ou It Takes Two, la megacorporation donne aux studios indés la possibilité de gagner en visibilité, officiellement "sans compromettre leur vision artistique". 

Zoink Games fait partie de ces heureux élus qu'EA a pris sous son aile. Aux côtés des mastodontes Dead Space (remake) et Battlefield 2042, leur jeu Lost In Random a même bénéficié d'une belle mise en avant lors du dernier (lunaire) EA Play Live. Un véritable honneur pour ce titre d'action aventure dans un monde fantastique, dont les pères pourraient être Tim Burton et Neil Gaiman

 

photoMême Stéphane Plazza ne réussira pas à vendre ces maisons théières 

 

Plus précisément, Lost in Random puise clairement ses inspirations artistiques du côté de l'animation stop-motion traditionnelle d'Henry Selick (CoralineJames et la pêche géanteL'Étrange Noël de monsieur Jack), pour un rendu visuel entre le merveilleux et le dérangeant. L'univers mystérieux d'Aléa est sombre, peuplé de créatures disproportionnées, et pourtant, les personnages du jeu ont quelque chose d'étrangement charmant.

Gouverné par une horrible reine malveillante, le monde du jeu est composé de six zones, chacune sous la coupe d'un terrible Dé Noir. Vous y incarnerez Paire, à la recherche de sa soeur Impaire, retenue prisonnière par la sinistre reine. Armée d'un lance-pierre, et avec pour (seul ?) allié Décisse, un dé vivant et parlant (livré avec bras et jambes) capable d'arrêter le temps, vous devrez explorer ces terres étranges soumises aux lois du hasard

 

 

Comme le montre la bande-annonce du jeu, les designs des personnages sont très proches de ceux de Tim Burton. Dans Les Noces funèbres, les personnages ont de longs membres grêles et de grosses têtes aux yeux très expressifs. Les nombreux monstres de Lost in Random ressemblent également aux créatures emblématiques de Burton, avec des corps de travers et des visages grotesques. Mention spéciale à la créature qui vit dans une armoire et semble débarquer de chez Beetlejuice.

Outre l'influence burtonienne, impossible de ne pas penser à Neil Gaiman (Good Omens, SandmanAmerican Gods) à la lecture des noms des personnages. Paire, Impaire, Décisse, Aléa, sont autant de preuves que l'univers de  l'auteur n'est pas bien loin puisque celui-ci est fortement basé sur le pouvoir des noms, et leur puissance évocatrice. Soulignons au passage l'énorme travail de localisation faite par les équipes d'EA, pour respecter ces jeux sur les noms des personnages et des lieux (Random devient Aléa, Even et Odd, Paire et Impaire...). 

 

photoAléa au pays des merveilles.

 

Bien qu'il emprunte clairement beaucoup d'idées à l'animation classique en stop-motion, Lost in Random ne se contente pas de rendre hommage à Burton et consorts. Le titre de Zoink Games propose de nombreuses idées uniques de gameplay pour se démarquer de la concurrence. Le système de combat y est particulièrement astucieux. L'une des mécaniques consiste à recharger Décisse le D6 (on ne s'en lasse pas), en récupérant des cubes d'énergie après avoir vaincu des ennemis. Une fois le sidekick cubique rempli à bloc, il pourra arrêter le temps pour lancer des sorts dévastateurs.

Le jeu propose également une composante de jeu de cartes à collectionner, avec des cartes à utiliser en combat qui auront de nombreux effets aléatoires. Avec les arrêts du temps, les pouvoirs de Décisse, et les cartes à jouer, les affrontements s'annoncent bien plus stratégiques que le laisse entendre la bande-annonce officielle. 

 

photoTout faire péter ! Mais avec stratégie. 

 

Tous les jeux indépendants n'ont pas la chance de pouvoir être soutenus par une firme de l'ampleur d'EA. En le présentant au EA Play Live, l'éditeur montre la confiance qu'il a en ce projet à la direction artistique très marquée. Un pari osé qui ne tardera pas à rejoindre toutes les plateformes de jeu puisque Lost in Random est attendu pour le 10 septembre 2021 sur PC, PS4, Switch et Xbox One.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire