Box-office : Valerian chute aussi en Chine, bombardé par Dunkerque

Sophie Sthul | 4 septembre 2017
Sophie Sthul | 4 septembre 2017

À défaut de se transformer en succès mondial, Valerian et la Cité des mille planètes pouvait espérer limiter considérablement les dégâts grâce au box-office chinois. Malheureusement, il n’en sera rien.

Fort d’un démarrage de 28 millions de dollars lors de son premier week-end d’exploitation, le blockbuster spatial de Luc Besson pouvait espérer que l’Empire du Milieu serait plus favorable au film que le marché américain. Hélas, Valerian a chuté de 80% de fréquentation en deuxième semaine, tandis que Dunkerque de Christopher Nolan a attiré le gros des spectateurs. Une chute encore plus spectaculaire qu'aux USA, où le film a enregistré 58% de fréquentation en moins dès sa deuxième semaine.

 

Photo Alain Chabat

On aura au moins eu droit au caméro le plus WTF d'Alain Chabat

 

À ce jour, les recettes internationales du film s’élèvent à 172 millions de dollars, quand le budget de fabrication de l’œuvre s’élève 180 millions de dollars (plus 200 probables millions en promotion). Pas de quoi en faire une opération réussie, Europacorp ayant déclaré atteindre le point d’équilibre à partir de 300 millions de dollars de recettes  - quand Variety l’estime plutôt aux environs de 400.

Néanmoins cet échec cuisant ne menace pas directement la société de Luc Besson. Cette dernière a annoncé que les préventes internationales avaient déjà couvert les coûts de fabrication du film, mais il semble plutôt que ce soit le fait que l’entreprise n’ait elle-même couvert que 20% du budget qui en fasse une opération relativement peu risquée. En effet, l’essentiel du budget a été couvert par les investissements de Fundamental (Chine), Gulf Film (Qatar), Orange, BNP Paribas et TF1. Un montage financier qui sécurise un peu la situation pour Europacorp.

Reste que le film ne sera pas la bouffée d’air espérée par l’entreprise, qui comptait sur lui pour aider à compenser les mauvais résultats du dernier exercice fiscal, et pourrait la forcer à revoir ses ambitions futures à la baisse. Les espoirs non dissimulés de franchises à la Star Wars semblent donc s'envoler.

En France, le film avec Dane DeHaan et Cara Delevingne approche des 3,7 millions d'entrées. A titre de comparaison, Le Cinquième Elément a terminé sa carrière à 7,7 millions en 1997.

 

Photo Cara Delevingne, Dane DeHaan

Un couple de cinéma qu'on n'est pas prêts de retrouver sur grand écran

 

Tout savoir sur Valerian et la Cité des mille planètes

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Pschitt!!!
06/09/2017 à 03:46

Quand on est trop petit, on ne va pas fouiller dans les tiroirs du haut en ayant un air arrogant. Film de merde avec des décors de merde.

Aleflippy
05/09/2017 à 09:04

Bah après, camarades français, y'a pas que Besson comme réalisateur ;)

Certes, c'est sans doute l'un de ceux (voir CELUI?) qui fonctionne le mieux à l'étranger, c'est indéniable. Mais la nouvelle vague d'horreur à la française est également très bien reçue et plebiscité aux US et dans le reste du monde! C'est sûr que ça claque pas autant qu'un blockbuster, mais si il y a moyen de se démarquer dans un genre un peu de niche, c'est déjà pas mal du tout.

Puis surtout,c'est pas que la France... En fait, nous formons tous la minorité en comparaison avec la mastodonte américaine. Et est-ce si grave que ça, si on exclut la question du fric? Je veux pas tomber dans le cliché "les films d'auteurs c'est génial et les blockbusters c'est de la merde" , mais clairement c'est pas un drame si on continue à se démarquer par des productions de moins grande envergure.

Sans compter que le cinéma est loin d'être mort... Des occasions de produire des blockbusters à la française, il y en aura à nouveau. Même dans 5,10, 20 ans. Avec des réalisateurs meilleurs que Besson ;-)

Thierry
05/09/2017 à 07:55

En fait, il apparaît que les Chinois sont des êtres humains aussi, tout comme nous qui avons été déçus par ce film. :))

corleone
05/09/2017 à 07:48

la faute principalement a ces tete à claque d'acteur principaux...

Super Castor
04/09/2017 à 18:37

Plus que 100 millions à trouver
Courage l'exploitation n'est pas terminée et espérons un Valerian 2 histoire de montrer qu'il n'y a pas que les américains sur le marché de la SF

Fennec
04/09/2017 à 18:03

Autant j'ai détesté le film, j'ai été super déçu, autant j'aimerais que ce film marche, car son succès implique énormément de choses pour la France, la Cité du Cinéma, et Besson qui reste un réalisateur emblématique. En fait je reconnais le travail fourni et le courage, l'ambition du projet, et j'aimerais qu'il ait le droit à une seconde chance sur un gros blockbuster à la française.

F4RR4LL
04/09/2017 à 17:42

Content que la boite de Besson ne coule avec le titanic, il mérite de rester à flot pour nous offrir Taxi 19, le transporteur 22 et Lucy 15 : La Revanche de l'Audi A3.

Content aussi que le Qatar perde de l'argent, ça sera un plus pour le FC Barcelone quand il voudra allonger du grossouf lors du prochain mercato. Huhu.

LaTeub
04/09/2017 à 16:44

Seul truc qui me réjouis: que ce grand pays démocratique et ouvert qu'est le Qatar perde de la tune, ça c'est bon...

Thibault
04/09/2017 à 16:41

Et à côté guillermo del Toro cherche à financer les Montagnes Hallucinées...

corleone
04/09/2017 à 16:22

C'est ce qu'on appelle douche froide. Pauvre Besson.

Plus

votre commentaire