Bienvenue à Suburbicon : la nouvelle bande-annonce du film de George Clooney signé des Frères Coen promet un bijou d'humour noir

Alexis Vielle | 21 août 2017
Alexis Vielle | 21 août 2017

Matt Damon, Julianne Moore, Oscar Isaac mis en scène par George Clooney pour un film signé des Coen. What Else ?

Bienvenue à Suburbicon des Coen de George Clooney pourrait signer le retour du cinéaste dans la cour des grands réalisateurs. Une cour qu’il avait quittée depuis quelques films, loin d’être désagréables, mais dont l’ambition cinéphile semblait avoir soudainement disparu. On était clairement loin du mordant politique de ses deux premiers films Confessions d'un Homme Dangereux et Good Night and Good Luck 

Heureusement, les frères Coen sont là pour apporter un deuxième souffle à la carrière du playboy réalisateur en signant le scenario de son nouveau film. 

 

Photo

 Clooney avec Joel et Ethan Coen

 

A première vue, le génial monstre à deux têtes, en charge du script, n’a rien perdu de sa plume assassine. Personnages névrosés, prisonniers de leur condition de loosers patentés, enchainement de situations aussi absurdes que délicieusement décalés, le style des réalisateurs de Fargo est toujours aussi efficace.

 

 

La nouvelle bande-annonce illustre parfaitement ce cauchemar ordinaire dans une petite banlieue américaine des années 50, où une famille modèle va se retrouver prise au piège dans une spirale infernale après un cambriolage meurtrier.  Une comédie policière portée par un trio de tête d’affiche avec Matt Damon, Julianne Moore et Oscar Isaac.

Délire prévu pour le 6 décembre prochain. 

 

Affiche

Tout savoir sur Bienvenue à Suburbicon

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

corleone
23/08/2017 à 08:44

la bande annonce me fait un peu pensé à l'atmosphère de the big lebowski

Dirty Harry
22/08/2017 à 12:52

Vivement, cette satire a l'air grinçante à souhait. J'aimerais aussi qu'il retrouve l'inspiration de son premier film qui était peut être trop parfait pour établir Clooney dans la cour des grands tant le reste n'a fait que dégringoler (ses autres films sont tellement académiques dans le mauvais sens du terme : plats, peu créatifs, solennellement sérieux...)

corleone
22/08/2017 à 12:23

Très excitant. Je valide.

Ded
22/08/2017 à 10:28

Utiliser MD maculé d'hémoglobine sur fond d'images kitch fifties comme ressort burlesque macabre, c'est projeter les protagonistes de "Fargo" dans l'univers de Douglas Sirk. Rien que l'idée est jouissive et elle ne pouvait germer que dans les méandres cérébraux tortueux des inénarrables frangins. Si Damon n'est pas assez "bellâtre" en revanche le physique de Moore confirme, comme cela a été initié dans "Loin du Paradis", qu'il se prête bien à l'iconographie de cette décennie...

Zanta
21/08/2017 à 23:51

Monuments Men et Ides of March étaient vraiment mauvais... Espérons que les Coen le stimulent autant que le script de Charlie Kauffman pour l'excellent Confessions of a Dangerous Mind.

Benvoyons
21/08/2017 à 23:46

Style trop proche des frères Cohen avec un côté caricatural bien trop facile. Et très emprunté à Hitchock (la scene de la rencontre du vieux cowboy texan)... des imagerie très Hopper a foison.
On a l'impression d'avoir vu cela trop souvent.
Même si pour autant on a envie de voir cela a cause du battage des acteurs !

votre commentaire