Ça : le réalisateur décrit deux scènes coupées sacrément inquiétantes

Mise à jour : 17/12/2017 16:36 - Créé : 28 juillet 2017 - Jacques-Henry Poucave
Photo , Bill Skarsgård
161 réactions

Depuis quelques jours, le remake de Ça nous met sous pression en entamant une phase très dense de promotion. Et ce qu’on apprend nous fait frémir.

Les équipes de Collider ont pu longuement discuter avec le réalisateur de cette nouvelle version, Andres Muschietti, ainsi que sa productrice (et frangine accessoirement), la bien nommée Barbara Muschietti. Tous deux ont évoqué la construction de Ça, puisque cette relecture s’étalera sur deux longs-métrages et a choisi de transformer radicalement la structure du texte de Stephen King.

En effet, le roman initial était orchestré via des allers-retours temporels entre l’enfance des héros et leur âge adulte, tandis que Ça version 2017 a choisi de raconter dans un premier métrage la jeunesse des personnages, et dans une suite qui doit encore être tournée, leurs retrouvailles sanglantes, 27 ans plus tard.

 

Photo , Bill Skarsgård

Ne manquez pas la visite des égouts de Derry

 

D’où de nombreuses interrogations sur les séquences qui seront transformées, déplacées, voire coupées. Ainsi, le réalisateur a expliqué que deux scènes initialement prévues dans le premier film ont été abandonnées avant le tournage, en raison d’un budget trop limité, mais devraient être greffées sur le prochain.

« Il y a deux séquences dont je me suis dit que je devais les repousser en attendant qu’arrive plus d’argent. L’une est un flashback, qui représente la première rencontre entre Ça et des humains, et c’est une scène formidable.

 

Photo Bill Skarsgård

Ni son école de cirque

 

La seconde est un rêve, où Bill voit, il se penche au-dessus d’un pont, à Derry, alors qu’il crache dans la rivière Kenduskeag quand soudain il aperçoit le reflet d’un ballon. Il regarde et réalise qu’il ne s’agit pas d’un ballon, mais d’une véritable masse de ballons, et il commence à voir des membres humains, puis alors que le plan s’élargit, on découvre une multitude de corps d’enfants flottants. Je n’avais pas l’argent pour une scène pareille. »

Pour mémoire, la scène du pont existait déjà dans le roman original, sous une forme légèrement différente. Cette vision n’était pas celle de Bill, mais d’un personnage très secondaire, relatant une des terribles apparitions de Ça, sous un pont, au milieu de milliers de ballons, alors qu’il dévore un jeune homme. Cette scène située au tout début du premier tome avait notamment pour but d’installer le concept de l’entité maléfique qui règne sur Derry.

 

Photo Bill Skarsgård

Ou ses cours de dessin

commentaires

Jonathan83 28/07/2017 à 15:47

Ah j aurais crue que l arriver de ca serais presente dans le film pdt le rituel il vois l asteroid tomber sur terre et ca avec.

votre commentaire