Luc Besson a déjà écrit la suite de Valerian

Christophe Foltzer | 19 juillet 2017
Christophe Foltzer | 19 juillet 2017

C'est donc dans une semaine pile-poil que nous saurons ce que vaut le Valerian de Luc Besson, le film de tous les dangers, le film de tous les exploits aussi, le film qui montre qu'en France, on sait aussi faire de la grosse SF comme les ricains.

Alors c'est sûr, qu'avec une telle pression sur les épaules, le film n'a pas trop intérêt à se planter et, si on ne peut rien pronostiquer, on peut d'ores et déjà prévoir un score au minimum correct pour sa sortie française, parce que bon, malgré les années, Luc Besson reste ultra populaire dans son pays d'origine et qu'il est quand même le réalisateur français le plus ambitieux du moment, surtout depuis que Jean-Jacques Annaud ne donne plus trop de nouvelles.

 

Photo

 

Après, pour le marché international, c'est déjà plus compliqué, comme en témoignent les critiques américaines qui n'étaient pas très tendres avec le film et qui permettront sûrement à Besson de dire encore une fois que les journalistes sont contre lui. Et que c'est affreux et injuste. Pourtant, l'enjeu est capital, non seulement pour le réalisateur et sa société de production, mais aussi pour une certaine idée du grand spectacle à la française et, en voulant concurrencer les majors américaines sur leur propre terrain, Besson se doit d'avoir une vision assez large de son projet et ne peut pas se permettre de penser à Valerian autrement que sous le prisme de la franchise.

 

Photo

 

On savait depuis un petit moment qu'il envisageait de créer une saga de plusieurs films, et l'envie se précise puisqu'il vient de déclarer au micro de The Nerdist qu'il a déjà écrit les deux suites du film :

"J'ai déjà terminé l'écriture du Numéro 2 et je suis en plein dans le troisième. Je ne sais pas si nous allons pouvoir les faire parce que ça ne dépend pas que de moi. Cela va dépendre du public. Mais j'adore écrire ces films, alors je n'ai pas de raison d'attendre pour le faire, je les écris pour moi. J'ai terminé la suite et comme je m'ennuyais le mois dernier, je me suis dit que j'allais commecner le troisième."

 

Photo Dane DeHaan

 

Bref, le plan se dessine et Besson compte bien réussir son pari. Et on aurait bien envie qu'il y arrive pour une fois. Pas pour le film en lui-même, mais pour les portes que cela pourra créer pour l'industrie française. Après, le pari est clairement mesuré, puisque rien qu'avec les préventes, le film a déjà quasiment remboursé son budget de 180 millions de dollars. Allez, plus qu'une semaine avant de découvrir Mass Effect... pardon, Valerian.

 

Tout savoir sur Valerian et la Cité des mille planètes

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Okay
19/07/2017 à 15:29

Quelles erreurs de casting quand même pour ce film, si il y a flop, celui-ci sera en partie responsable à mon avis. Même si leurs choix étaient limités par le fait de devoir choisir des acteurs dit "internationaux" mais européens.

Nigma
19/07/2017 à 15:29

Donc te répondre, expliquer en quoi tu m'as faire dire ce que je n'ai pas écrit, expliquer ma perspective sur la phrase (moi aussi je la juge pour ce qu'elle est : d'où mes détails sur le choix du mot "événement"), le faire avec des arguments pour expliquer mon point de vue différent du tien, rappeler des chiffres du box-office (comme tu l'as fait) et la perspective de franchise (que n'a pas Dunkerque par ex), c'est "chercher midi à 14h". Ok. On va poliment dire que l'échange est stérile et adios.

PS : ça n'est en rien une annonce officielle, c'est une déclaration banale de réalisateur avant une sortie, qui annonce qu'il y a toujours moyen de faire d'autres films dans l'univers, qu'ils y ont pensé et que c'est possible. On y a droit à chaque superproduction (on est sur quel article déjà ?) dans le cadre de la promo pré-sortie. D'où le "probably" du titre.

maxleresistant
19/07/2017 à 15:19

@Nigma

Je juge la phrase pour ce qu'elle est, comment Ecranlarge à couvert Valerian avant n'a pas d'importance.
Pour le prochain Planet of the Apes, Matt Reeves à déjà confirmé.
http://www.gq.com/story/matt-reeves-more-bad-ape

Pour le reste, je t'arrêtes tout de suite, tu cherches trop midi à 14h, la phrase est simple "Ne cherchez pas, l'évènement de cet été, c'est Valerian et rien d'autre". Elle est tout à fait contestable, et je la conteste.

Tu essayes de minimiser l'important de Dunkerque et Planet of the Apes sous le prétexte du business etc. Mais ça ne veut absolument rien dire, les 3 films sont sur le meme pied sur le niveau du marketing et des ambitions de recettes. La seul différence est que Valérian ne leur tient pas tête sur le plan des critiques.


@corleone je souhaite qu'Europacorp ne ferme pas, et je ne pense pas qu'elle va fermé, je pense que le film va faire suffisamment recette pour faire un 2. Mais au prix des places de ciné en 2017, je vais pas claqué 20 euros pour moi et ma femme pour aller voir un film que j'ai as envie de voir.
Je préfère de loin soutenir Baby Driver si il y a un film à soutenir.

nimbari
19/07/2017 à 15:10

Niveau box office, les prévisions sont très faibles pour Valerian sur le sol américain, démarrage à 18,5 pour un final à 49 millions. Rien à voir avec Dunkerque dont les prévisions sont beaucoup plus élevées (démarrage à 55 et final à 220). Valerian vise plus le public français et chinois, même si jusqu'ici les score des space operas ne sont pas fabuleux en chine.

corleone
19/07/2017 à 13:36

@Nigma Et @maxleresistant Et moi je dis "Il faut sauver le soldat Europa Corp" et ça ne se fera qu'en allant tous voir ce putain de film en salles !!!!

Nigma
19/07/2017 à 12:44

@max

On s'est mal compris. Je dis pas du tout que Valerian sera un succès dingue à 1 milliard : je dis que c'est calibré pour. Besson se place dans le sillage d'Avatar, parle de la franchise à la Star Wars, etc.

Je n'ai aucunement dit que Valerian sera une réussite (d'où mon "que ça marche ou non"...). Ecran Larg a surkiffé La Planète, comme les précédents, et a été attaqué pour leur soit-disant haine de Valerian sans l'avoir vu pour info...

Je ne parle absolument pas en assurant que ce sera un succès donc, je parle juste de l'aspect business calibré et marketé sur Valerian.

D'ailleurs, La Planète des singes (qui est présenté comme le dernier hein : là encore j'affirme rien, on sait comment marche l'industrie, mais y'a aucune annonce officielle) a moins bien démarré aux box-office US.

Et je parlais pas de Christopher Nolan (je ne cite même pas son nom), mais d'un film de guerre. Qui par nature se place dans un spectacle moins grand public, moins "divertissement de l'été" qu'Interstellar (promesse de spectacle spatial) par ex. Le dernier Mel Gibson a peu marché en salles (malgré une bonne presse, le retour de Gibson et Andrew Garfield finalement arrivé aux Oscars), et même Le Soldat Ryan n'a pas eu un box-office explosif (soyons clairs : vu le budget et le succès critique, les Oscars et la valeur cinéphile, c'est évidemment un succès).

N'oublions pas que Nolan a aussi pu compter sur DiCaprio dans Inception et McConaughey dans Interstellar, entourés d'acteurs plus que connus. C'est pas un détail pour le public et la promo, comparé à Dunkerque.

Pour revenir au point qui te gêne : parler de l'événement de l'été me semble compréhensible d'un point de vue business. Y'a plus de risques là que La Planète (succès solide des précédents, qui n'offre donc pas grand chose de nouveau ou dangereux : le film ne sera pas un bide, et ne dépassera a priori pas les chiffres prévus), ou Dunkerque (Nolan installé, presse conquise, base de fan qui se déplace par principe).

"Evénement" peut être négatif ! Valerian, c'est un machin "nouveau", ultra médiatisé, qui pourra devenir le début d'une franchise, ou faire les gros titres en cas de déception, ou d'échec. On voit bien que tout le monde est prêt pour le décortiquer, pour voir en quoi Besson est un dieu français ou une blague. Y'a plus de curiosités d'un point de vue business, voilà tout ce que je dis.
Et c'est bien dit "événement de l'été", pas "le gros film génial de l'été qui va cartonner et être super"...

maxleresistant
19/07/2017 à 12:29

@Nigma

Dawn of the planet of the apes 710 millions $ (d'ailleurs le 3 n'est pas le dernier)

Interstellar 675 millions $, Inception 825 millions $ (la franchise, elle s'appelle Christopher Nolan, et elle ramène du business à tout les coups)

Je sais pas où tu crois que Valerian ça va forcément être un carton absolu qui va dépasser ces chiffres. Le dernier film à gros budget familial de Besson, c'était arthur et les minimoys c'était 110 million $. Donc de là à croire que Valérian va toucher le milliard... Faudrait redescendre un peu sur terre, il y a des tas de gros films qui se casse la gueule et qui pourtant était prévu comme de gros succès familiaux, Lone Ranger, Tomorrowland, John Carter, FF4, Jack the giant slayer, Pan, Green Lantern, Cowboys and Aliens, Jupiter Ascending, Speed Racer, Gods of Egypt...

Et encore tu vois je tape que dans du film qui a moins de 10 ans, l'histoire du cinéma est rempli de gros flop comme ça. Je dis pas non plus que Valérian va être un four, mais croire qu'il fera mieux que Dunkerque ou la planète des singes en le consacrant tout de suite comme LE gros film de l'été, c'est s'emporter un peu. Surtout quand les critiques sont moyennes voir mauvaises et qu'à coté Dunkerque et la planète des singes sont encensés

Nigma
19/07/2017 à 11:09

@max

Ils parlent naturellement du business. Vu leur critique méga positive de La Planète des singes...

Valerian se vend comme une future franchise à la Star Wars. Dunkerque, c'est un film de guerre, et La Planète, la fin d'une trilogie appréciée certes, mais qui n'a pas renversé le box-office.
Valerian, c'est du spectacle familial qui veut réunir, Besson parle même de l'influence d'Avatar... Donc que ça marche ou non, ce sera un événement central (surtout dans nos yeux de Français vu la nature de l'entreprise...)

nimbari
19/07/2017 à 11:07

Elle ne sont pas si mal que ça les critiques américaines, y'a du très positif et du très négatif.

maxleresistant
19/07/2017 à 11:05

" l'évènement de cet été, c'est Valerian et rien d'autre"

Dunkerque, War of the Planet of the Apes.

votre commentaire