SOS Fantômes : le réalisateur du remake accusé de l'échec par Dan Aykroyd, star de l'original

Geoffrey Crété | 4 juin 2017
Geoffrey Crété | 4 juin 2017

Acteur et co-scénariste du premier film culte, Dan Aykroyd n'a visiblement pas apprécié les méthodes de Paul Feig sur le remake de 2016.

Dan Aykroyd a beau être crédité comme producteur et apparaître dans une scène inutile du film, il n'a pas beaucoup de bien à dire de S.O.S. Fantômes version 2016, réalisé par Paul Feig avec Melissa McCarthyKristen WiigKate McKinnon et Leslie Jones.

Questionné sur le plateau de Sunday Brunch sur le remake sorti l'été dernier, l'acteur et co-scénariste du film original de 1984 et sa suite en 1989, Aykroyd a ainsi blamé Paul Feig :

« Le réalisateur a dépensé trop d'argent et n'a pas tourné des scènes qu'on lui suggérait. Plusieurs scènes qui allaient être nécessaires, mais il répondait, 'Non, on en a pas besoin'. Et puis on a montré le film en projection-test et ils en avaient besoin, alors il a dû y retourner. Environ 30 ou 40 millions de reshoots. Donc il ne reviendra pas chez Sony de sitôt. »

 

Photo Kristen Wiig, Leslie Jones

Les héroïnes du remake sorti en 2016

 

Sans même prendre le soin de citer le nom du réalisateur de Mes meilleures amies et Spy, Dan Aykroyd explique :

« J'étais vraiment content du film, mais il a coûté trop cher, et Sony n'aime pas perdre d'argent. Le film a rapporté beaucoup d'argent dans le monde, mais il a coûté trop cher, ce qui fait que c'est économiquement infaisable d'avoir une suite. Donc c'est dommage. »

Né dans le douleur, emporté dans une tempête dès l'annonce du casting et avant même de livrer la moindre image, peu aidé par la ligne de défense parfois grotesque de l'équipe, le remake de S.O.S. Fantômes a connu une étrange carrière. Finalement plus fade et inintéressant que honteux et scandaleux, comme le laissait suggérer la violence avant la sortie, le film a coûté dans les 144 millions, auxquels il faudra ajouter le budget marketing (généralement 50% du budget pour un blockbuster).

Privé de sortie en Chine à cause de la présence de fantômes, le film a à peine engrangé 230 millions dans le monde, dont à peine 130 aux Etats-Unis. Sony a donc logiquement perdu quelques dizaines de millions sur l'exploitation en salles, même si le merchandising a certainement dû sauver les meubles.

 

S.O.S. Fantômes II

Dan Aykroyd et l'équipe de S.O.S. Fantômes, dans la suite

 

Néanmoins, il est nécessaire de rappeler quelques éléments avant de ressortir le couplet sur l'apocalypse hollywoodienne que le film de Paul Feig est censé illustrer. A commencer par l'enthousiasme de Dan Aykroyd qui, en bon petit soldat, déclarait pendant la parade promo que le remake était plus effrayant et drôle que les originaux, encourageant le public à courir le voir.

De son côté, Paul Feig a expliqué après la sortie que la maîtrise du budget avait été très compliquée, notamment parce que le projet était dans les cartons depuis trente ans et démarrait donc avec une note salée, pour des questions de droits et d'accords de producteurs. Car Dan Aykroyd a tenté plusieurs fois de concrétiser une suite avec l'équipe originale, sans jamais y parvenir.

Ivan Reitman, le réalisateur des deux films cultes, a notamment expliqué qu'un S.O.S. Fantômes 3 a bien failli se concrétiser avant qu'Harold Ramis (co-scénariste avec Aykroyd) ne tombe malade. Le cinéaste expliquait d'ailleurs que la version, centrée sur le fils de Sigourney Weaver et Bill Murray, plaisait principalement à Dan Aykroyd, et moins aux autres membres de la troupe.

 

SOS Fantômes

Dan Aykroyd dans S.O.S. Fantômes 2

 

Probablement conscient que le double discours est un brin ridicule, et donne l'impression qu'il y a davantage une frustration de n'avoir pu mener sa propre version, Dan Aykroyd précise qu'il a apprécié travailler avec les actrices du remake, et est heureux du résultat.

Dans tous les cas, aux dernières nouvelles, la marque n'est pas morte : Ivan Reitman a encore récemment affirmé qu'un film d'animation et des projets de films live étaient en chantier.

 

Image 117841

Affiche

 

 

commentaires

Tchitchikov
05/06/2017 à 13:52

J'ai bien aimé aussi ce ghosbusters 3. Bien plus drôle que la plupart des comedies actuelles.
Je suis partant pour une suite.

Karlito
05/06/2017 à 09:35

Je l'ai trouvé sympa ce G3. Il manquait de souffle vers la fin, mais j'ai passé un bon moment. Les actrices étaient fabuleuses.
Pour les propos de Dan Akroyd, je le trouve bien hypocrite sur le coup. Casser du sucre sur le réalisateur quand il n'arrëtait de promouvoir le film et est aussi producteur etc. C'est assez petit de sa part... Il n'a rien à dire sur le marketing désastreux du film qui a aussi fait beaucoup de tord? Pas un mot sur ces imbéciles haineux au pretexte que l'on touche pas à un classique en faisant intervenir des femmes? Pas un mot sur un autre s... bien raciste qui harcelait leslie Jones pour sa couleur de peau aussi?

Pieds dans le plat.
05/06/2017 à 09:23

C'était quand même dommage d'avoir des comédiennes avec un tel potentiel comiques et que le seul a vraiment tiré son épingle du jeu soit Chris Hemworth. Scénario paresseux et dialogues pas toujours au top. je me suis plus marré à Spy avec Mélissa mMcCarthy qu'ici.

Vigo
05/06/2017 à 07:58

Dire qu'il leur a fallu 30 ans pour sortirunebouse pareille...
"On est venu, on a vu, et ill'a eu dans le cul" ;)

StarLord
05/06/2017 à 07:55

Le film n'est pas assez bon c'est tout.
Pourquoi toujours se chercher des excuses et rejetter la faute sur les autres?

Geoffrey Crété - Rédaction
05/06/2017 à 01:30

@Nicolas

Et pourquoi pas ?
Ca nous semblait plus clair et en phase avec les mots de Dan Aykroyd.
Et le titre précédent reste le titre alternatif, notamment sur Facebook. Rien de bien étrange ou gênant là-dedans ;)

Nicolas_84886
05/06/2017 à 01:26

Dites moi, pourquoi vous avez changer le titre ? Votre premier titre disait "Dan Aykroyd tacle violemment le réalisateur du remake ... " et maintenant vous avez changer en disant "le réalisateur du remake accusé de l'échec par Dan Aykroyd". Je veux pas passer pour le casse couille de service mais pourquoi changer le titre de votre article ?

REA
05/06/2017 à 01:01

"Le film a coûté cher, et Sony n'aime pas perdre d'argent" Quel studio, société aime perdre l'argent ? C'est débile.

Puis c'est le risque en voulant toucher à certains classiques. Si seulement ça pouvait leur servir de leçon.

J'étais le 1er à hurler avec les loups contre l'idée d'un remake, et sur le casting (enfin surtout sur Melissa McCarty). Malgré tout, j'avais passé un bon moment en le visionnant.

votre commentaire