Tom Cruise veut botter le cul de La Momie dans un nouvel extrait du film

Jacques-Henry Poucave | 29 mai 2017
Jacques-Henry Poucave | 29 mai 2017

Tom Cruise affrontera bientôt La Momie, mais hélas, personne n’en n’a rien à secouer. Du coup, il nous offre un petit extrait pour se rappeler à notre bon souvenir.

Oubliez le champagne Cannois, les stars en robes et autres smokings ainsi que les films d’auteur, les blockbusters reprennent possession de nos cerveaux. Et l’un des prochains à quémander notre attention ne sera autre que la Momie, dont les bandelettes recouvriront les salles obscures dès le 14 juin prochain.

 

 

Or, on ne peut pas dire que le métrage ait réussi à écraser la concurrence, du moins en termes de promotion. Du coup, c’est avec curiosité qu’on découvre un extrait, plus long que ce à quoi nous a habitué ce genre de productions et qui témoigne assez bien du difficile positionnement du film.

En l’état, on découvre ici une séquence à la photographie très soignée, parfaitement adaptée à l’univers que doit déployer ce premier film du « Monsterverse des studios Universal. En revanche on est un peu plus sceptiques sur la finalisation des effets spéciaux, pas toujours parfaitement intégrés, tout comme on se demande si La Momie saura intégrer harmonieusement l’humour et le caractère pop-corn du projet à sa dimension horrifique.

 

Tom Cruise

 

La sortie humoristique du « Botte-lui le cul Nick » proféré par Annabelle Wallis, comme le choc cartoonesque qui lui succède ne s’articulent pas très bien avec l’angoisse que la scène est censée distiller. Un difficile grand écart qui tend à confirmer les rumeurs persistantes évoquant des transformations massives du film lors de sa post-production.

Verdict le 14 juin.

 

photo Sofia Boutella

Tout savoir sur La Momie

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

KibuK
29/05/2017 à 22:26

Contrairement aux déclarations de la production relayés par EL, je n'ai jamais cru que l'ambition du film était de faire peur. Avec Tom Cruuse en tête d'affiche et ce projet de Dark Universe, le métrage était d'entrée de jeu qualibré pour devenir un film d'action familial avec des jump scare histoire de donner le change. Je considère cet argument de la peur comme l'unique moyen de séduire/rassurer les amateurs de films d'horreur et/ou des fans de la hammer pour les attirer dans les salles malgré leur réticense. Peine perdue selon moi.

votre commentaire