La Tour Sombre rend hommage à Ça et fait parler la poudre dans son tout premier trailer !

Jacques-Henry Poucave | 3 mai 2017
Jacques-Henry Poucave | 3 mai 2017

Après des mois d’attente, la première bande-annonce de La Tour Sombre nous est enfin révélée, le grand œuvre de Stephen King tiendra-t-il ses promesses ?

 


 

Après une production complexe, des reports inquiétants et une non-promotion pas franchement rassurantes, on redoutait un peu cette adaptation de la saga la plus ambitieuse et passionnante du maître de l’horreur américaine, mise en scène par Nikolaj Arcel. Mais pour le coup, ce trailer inaugural rassure plutôt en ce qui concerne la tenue de l’ensemble.

En effet, les vastes décors, les terres désolées de Gilead, ainsi que la verticalité New Yorkaise sont autant d’occasion de goûter la dimension iconique de la mise en scène, tandis que Matthew McConaughey et Idris Elba se livrent à une belle bataille de charisme. Dans les rôles respectifs de L’Homme en Noir et du Pistolero, le duo annonce une confrontation sacrément magnétique.

 

Photo  Idris Elba

Photo Matthew McConaughey,  Idris Elba

 

En revanche, les fans du roman de Stephen King risquent de découvrir ces images avec une relative amertume. En effet, difficile de voir ici quoi que ce soit d’approchant avec le texte original. Les lecteurs se souviennent en effet du premier tome de La Tour Sombre, particulièrement désespéré et énigmatique, dont le déroulé était fondamentalement différent, tant dans ses rebondissements que l’écriture de ses personnages.

On sait déjà que Roland sera dès le début du film en possession du Cor d’Eld, ce qui constitue un tour de passe-passe scénaristique qui autorise le scénario à dévier totalement du récit tel que présenté par Stephen King. La démarche est maline, mais pourrait bien occasionner une lourde déperdition de sens, ainsi qu’un affaiblissement général.

 

trailer ça pennywise

 

Il faudra juger sur pièce pour découvrir si La Tour Sombre constitue une version simplifiée de la saga, ou un prolongement pertinent. Mais ce qui est sûr, c’est que le blockbuster respectera une idée fondamentale de l’œuvre dont il s’inspire : les multiples passerelles entre La Tour Sombre et les différents romans de King.

Ainsi, les connaisseurs reconnaîtront l’hommage, discret au cultissime Ça. En effet, au détour d’une image, le jeune Jake découvre les ruines d’une attraction foraine, intitulée Pennywise (le nom anglais de Grippe-Sou le Clown), ainsi que les restes d’une inquiétante statue, tenant dans la main une poignée de ballons emblématiques du monstrueux Ça.

Et rien que pour cette image, le film nous titille sévèrement.

 

trailer ça pennywise

 

Affiche

Affiche

Affiche officielle

 

Tout savoir sur La Tour sombre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Rorov94
04/05/2017 à 15:15

LE DEBUT:roland passe une porte,se retrouve dans le désert et poursuit l'homme en noir,le sorcier flagg qui part vers la tour sombre.
LA FIN:après moults péripéties,le pistolero rentre dans la tour sombre,pousse une porte,se retrouve dans le désert et poursuit l'homme en noir,le sorcier flagg qui part vers la tour sombre.

Sallah
03/05/2017 à 17:15

L'obsession des Marvel qui ressort dans les 3/4 des discussions...
Depuis quand des ralentis, c'est estampillé Marvel ? Depuis quand un blockbuster hollywoodien probablement aseptisé et formaté, c'est Marvel ? Bien sûr, ces films sont omniprésents, mais sérieusement ils n'ont rien inventé, cette recette (dans le fond comme dans la forme) existe depuis des décennies à Hollywood. Et à moins d'avoir affaire à une saga feuilletonesque et un univers "étendu" (la particularité des Marvel), je vois aucune raison de citer Marvel ici.

gouyou31
03/05/2017 à 16:59

autre chose qui me dérange, la mise en scène avec ses effets de ralentis, en mode Marvel comme le dit LeGrandBlond. et si c'est une suite aux romans, le Pistolero a trop de doigts ;-)

jpettit
03/05/2017 à 15:27

Petit clin d’œil à shining également dans cette bande annonce :)

corleone
03/05/2017 à 15:06

Exact, le blond!! Transformer un best seller de Stephen King en vulgaire divertissement dépourvu de complexité par peur de prendre des risques, c'est tout le nouvel new Hollywood!

stivostine
03/05/2017 à 15:05

C'est mignon mais encore un ado au centre de l'histoire, ca vise le PG surement.

Simon Riaux - Rédaction
03/05/2017 à 14:54

@gouyou31
On trouve la bande-annonce rassurante en cela que la non-promotion du film laissait clairement redouter une énorme catastrophe, notamment technique.
Et à priori, visuellement parlant, ce risque paraît plutôt écarté.

Et comme l'article le précise également, il devrait s'agir plus d'une suite que d'une adaptation, ce qui nous paraît un peu stupide d'un point de vue dramaturgique.

Le Grand Blond Avec Une Faucheuse Noire
03/05/2017 à 14:42

Plus un produit marvelisé qu'un film sombre et dense. On sent que les acteurs sont là pour poser, on est pas loin du cabotinage sur certains plans... Après reste une production design sympa et puis le cachet fantasy/action movie prometteur qui devrait nous offrir le petit blockbuster divertissant de l'été.

gouyou31
03/05/2017 à 14:10

petit ajout à ma remarque précédente, si on se réfère à la fin du bouquin, on peut se dire que le film entame le cycle suivant et la je suis preneur, mais ce n'est plus une adaptation mais une extension.

gouyou31
03/05/2017 à 14:07

Vous êtes sérieux quand vous trouvez que la bande-annonce est rassurante ?
On semble à mille lieues des bouquins. Quid de Susanah (Odetta) et Eddie ? Quid du Ka-Tet ?

SPOLIER ALERT :
et si on retire la mort de Jake, sa relation avec le pistolero ne sera pas la même.

Plus

votre commentaire