Alien : Covenant dévoile un énorme spoiler sur les origines du Xénomorphe

Christophe Foltzer | 13 mars 2017
Christophe Foltzer | 13 mars 2017

Alien : Covenant se montre de plus en plus et le moins que l'on puisse dire c'est que l'excitation est à son comble. Entre théories et surprises, il nous promet du lourd. Mais bon, quand même, attention SPOILERS quoi. Et pas qu'un peu.

A la base, il n'y a aucune différence entre vous et nous. Nous sommes simplement de l'autre côté du clavier mais au fond nous sommes pareils, nous aimons le cinéma et nous aimons en parler. En fait, la plus grande différence qui puisse exister c'est que pour nous, les surprises, ça n'existe plus vraiment dès que l'on parle de films. Parce que nous nous faisons un devoir de vous informer, nous n'avons pas le choix, nous nous faisons quasiment tout spoiler alors que, la plupart du temps, on aimerait bien avoir le choix comme vous. Tout ça pour dire : réfléchissez bien avant de poursuivre la lecture de cet article, parce qu'il risque d'y avoir un ENORME SPOILER concernant Alien : Covenant et que si vous choisissez d'attendre le mois de mai en vous préservant, c'est maintenant qu'il faut lire un autre article.

 

michael fassbender David Walter

 

C'est bon ? On peut y aller ? Ok, c'est parti.

Comme vous le savez tous maintenant, Alien : Covenant, non content d'être une suite de Prometheus est aussi un prequel officiel de la saga Alien et n'existe que pour nous expliquer en détails l'origine des Xénomorphes. La dernière bande-annonce en date nous avait déjà donné pas mal d'indices, avec la présence d'au moins deux races de créatures, possiblement créées de deux manières différentes, d'une part via les célèbres oeufs et d'autre par grâce à ces mystérieux champignons qu'un personnage écrase et qui laissent échapper un gaz étrange. Mais, ce qui était sûr, c'est que la civilisation des Ingénieurs semblait éteinte dans des circonstances dramatiques et que David n'y était probablement pas étranger. 

 

Photo Xénomorphe

 

Le festival SXSW d'Austin a été l'occasion de montrer à un public sélectionné 15 nouvelles minutes du film et, si l'on en croit le compte-rendu du journaliste de The Verge qui a eu la chance d'y assister, ces nouveaux extraits ont dévoilé un coup de théâtre incroyable qui oblige à revoir la saga entière sous un autre angle :

"Le David de ce film est définitivement celui de Prometheus. Et il emmène le personnage de Billy Crudup dans son laboratoire des horreurs. Il lui montre différentes mutations de créatures, expliquant qu'il a essayé de comprendre les créatures vues dans Prometheus, au point d'en développer génétiquement de nouvelles versions, une expérience qui attendait un dernier élément pour être complète.

 

Photo Katherine Waterston

 

Il montre ensuite une petite pièce où se trouvent quatre oeufs d'aliens. Selon David, la pièce finale est "maman", un hôte pour la créature et le personnage de Crudup est piégé. Les points avec l'Alien de 1979 sont faciles à relier : la créature que nous avons vu n'était pas le résultat d'une évolution ou de la sélection naturelle. C'était en fait le résultat de l'expérience d'un androïde qui essayait de créer la race la plus dangereuse possible."

Si tout ceci est vrai, ce qu'on demande quand même encore à voir, effectivement, c'est un pan entier de la saga qui s'en trouve modifié. Bien que dès le premier Alien nous avions compris que les oeufs n'étaient pas là par hasard et qu'ils résultaient d'une culture par les camarades du mystérieux Space Jockey, le fait qu'il soit clairement établi que tout est arrivé à cause des avancées de la technologie humaine représente une sacrée ironie. Même si on espère qu'il y aura encore d'autres surprises à découvrir dans le film qui sortira, rappelons-le, le 10 mai prochain.

 

Photo

Tout savoir sur Alien : Covenant

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Xeno
14/03/2017 à 15:14

Dieu créée les dinosaures, Dieu detruit les dinosaures, Dieu crée l'homme, l'homme créé les dinosaures....

En fait c'est relié à Jurrassic Park les gars !!!!!!

Lol a voir dans le film si ca se confirme ou pas...

Francine
14/03/2017 à 09:30

Si vous saviez la réalité, elle est un peu différente mais elle égale bien la fiction.l'au delà nous montre dans les films un mélange de mensonges et de vérités

Baneath88
13/03/2017 à 21:20

Prometheus posait déjà les germes de cette idée, en faisant de David la vraie menace du film. Quoi de plus logique que de le retrouver à l'origine d'un projet encore plus dévastateur? Le projet des Ingénieurs étaient clairs, et la fresque dans leur "labo" (la salle remplie de jarres) atteste de leur but: créer le xénomorphe. À l'instar des hommes avec leur création -David- ils ont nettement sous-estimé ses capacités et l'ont payé au prix fort. Je suis quand même curieux de voir les créations de l'androïde, car si on part du principe qu'il a participé à la naissance du Xénomorphe, il ne doit pas non plus être étranger à celle qui leur donne naissance: la Reine.

rod
13/03/2017 à 15:29

Les origines de la créature dans Covenant, oui. Mais pas du xenomorphe.
A moins de renier Prometheus, on a bien tous vu une fresque représentant le xeno dans la salle des urnes (dans une posture digne de Jésus, signe d'un culte de la part des ingénieurs).
tout comme le Derelict d'Alien semble être là depuis bien trop longtemps pour être recoupé avec les évènements de Covenant.
Je pense plutôt que David réussit a re-créer cette créature après avoir passé 10 ans a étudier la culture des ingénieurs.

Saccard
13/03/2017 à 15:24

Ce qui explique la fascination de Hash

Murdock
13/03/2017 à 13:57

Je pensais bien évidemment au nom de l'ordinateur central (Mother) et non pas au vaisseau (Le Nostromo)! Désolé, dans l'euphorie du moment...

Varco
13/03/2017 à 12:26

Ca paraît grotesque. ..

Murdock
13/03/2017 à 12:20

Je rajouterais que si cela s'avére être vrai, le nom du vaisseau spatial (Mother) du premier opus prendrait également tout son sens!

L'homme, architecte de sa propre destruction!
L'homme crée la machine qui crée les xénomorphes...
Un thème ultra classique de la sf mais ô combien passionnant!

Y Boy
13/03/2017 à 12:01

Une origin story très dispensable en fin de compte... Le film s'annonce si creux qu'ils ressentent le besoin de tout expliciter avant sa sortie ?

ipfix
13/03/2017 à 11:08

bien dans l'esprit du moment, la science étant ce qui pourrait nous aider mais aussi nous détruire. Ex L'énergie nucléaire, la tour de Babel, etc
C'est un thème récurent en philo et dans l'Histoire et plus le temps avance plus c'est visible

Plus

votre commentaire