Star Wars : la jeunesse de Han Solo sera "inattendue, risquée et dramatique"

Sophie Sthul | 16 janvier 2017
Sophie Sthul | 16 janvier 2017

Après la réussite de Rogue One, tout le monde se demande comment Disney va réinventer le personnage de Han Solo dans le spinoff Star Wars qui lui sera consacré. Et le chef opérateur du film promet une sacrée surprise.

Avec les réalisateurs de 21 Jump Street et La Grande Aventure Lego, on se doutait bien que ce métrage consacré à Han Solo risquait de remuer légèrement. Et d’après Bradford Young, qui sera le chef opérateur du film (et à qui on doit la photo toute numérique et grise de Premier Contact), Phil Lord et Chris Miller nous ont préparé quelque chose de très surprenant.

 

Pistolet Laser

 

« Le truc, c’est de ne pas laisser le CV de Phil Lord et Chris Miller vous duper. Ne leur collez pas une étiquette, ils savent exactement ce qu’ils veulent. Ils n’ont pas de stratégie secrète, mais ils ont bel et bien une stratégie, ils ont une vision qui est très sépcifique, et leur collaboration est authentiquement unique. Et je dois dire qu’ils m’y ont converti.

Je respecte leur travail, je les respecte en tant que cinéastes, mais je n’étais pas certain qu’entre ce que j’essaie d’accomplir, et le travail qu’ils font, cela donnerait un bon mariage. Mais ils ont réussi à rendre tout ça très clair très rapidement en me proposant un récit très intéressant et des idées visuelles qui ont vraiment fait écho en moi. »

 

Harrison Ford

 

Pour le chef opérateur, ce Star Wars qui n’a pas encore de titre ne ressemble pas à ce que le public peut en attendre. L’artiste va même jusqu’à évoquer un matériau des plus surprenants.

« Ces petits gars sont subversifs, ne vous y trompez pas ! Ils se sont préparés afin de dire précisément ce qu’ils veulent dire et c’est complexe, ça joue sur plusieurs niveaux, c’est malin, esthétique et dramatique. C’est marrant, c’est risqué, c’est inattendu. Ces types sont énormes – je suis honoré de travailler avec eux. C’est une certitude. »

 

han solo

Tout savoir sur Solo : A Star Wars Story

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

corleone
17/01/2017 à 18:12

@Dirty Harry. C'est qu'il est un peu vieux le Bradley (né dans les années 70) par rapport à Pratt qui est des années 80. Tenant en compte que les événements se passent bien avant la trilogie, prendre un acteur encore plus vieux que Ford à l'époque du 4 n'aurait pas tenu la route.

Dirty Harry
17/01/2017 à 15:37

Bradley Cooper m'aurait été plus convaincant : gueule cassée (au contraire de l'autre têtard) et de la bouteille...J'espère aussi qu'ils prendront un vrai risque sans les coups de coudes au fan dont tout le monde se fout même le fan (on les voit arriver à 100 mètres leurs clins d'oeils forcés) qui fait s'exclamer pendant la projection : "oh chouette Boba Fett recharge son Long-Gun ! Merveilleux : l'amiral Akbar encore enfant dans un bocal !". Et aussi l'humour car Han Solo était porteur de sarcasmes et d'ironie sur l'univers Star Wars (en plus d'être un sacré individualiste sorti d'un western : espérons qu'ils ne lui colleront pas une femme..)

corleone
17/01/2017 à 14:15

Z'auraient pu prendre Chris Pratt pour être le successeur officiel de Ford ! Genre il le remplace dans les rôles de han solo et Indiana Jones...

Satan LaBite
17/01/2017 à 09:34

Ouais, on n'apprend rien en fait.

SW 24
16/01/2017 à 20:04

Autant Rogue je le sentais bien sans qu'il soit prévu, et cela tient la route, autant un spin off qui focalise sur la seule vraie star issue de Star Wars, H.Ford, en racontant la jeunesse de Han Solo : casse gueule.
Surtout que Alden Ehrenreich n'est pas du tout ressemblant, a une petite voix (aie), seuls bons points : semble bon acteur et charmeur. Et d'autres en lice étaient plus convaincants (oublié le nom). Qui jouerait un John Wayne jeune, c'est ma base de comparaison. Et Kasdan qui m'a fait bailler pendant SW7 (même en le revoyant chez moi), va falloir qu'il oublie son propre passé et en inventer un autre.
Car le futur des Star Wars (7, 8, 9,..., 24...), pour moi, ça part mal. Rogue one ok, après on use les fans pour en recruter d'autres...consommateurs. Hum pas très artistique comme démarche.

Jojo
16/01/2017 à 15:50

Vivement mais par pitié pas l'Empire en méchant.

votre commentaire