Duncan Jones dévoile le premier concept-art de son nouveau film, le très attendu Mute

Christophe Foltzer | 23 septembre 2016
Christophe Foltzer | 23 septembre 2016

Warcraft a beau ne pas avoir autant marché que prévu en salles, cela ne remet en rien en cause le talent ou la carrière de Duncan Jones qui s'apprête d'ailleurs à faire le film dont il rêve depuis très longtemps, Mute.

On ne peut pas être le fils de David Bowie et manquer d'ambition. Et, déjà à l'époque de son premier film, Moon, Duncan Jones voyait les choses en grand. Plus qu'un réalisateur, il s'est rapidement imposé en créateur d'univers, comme l'a prouvé Source Code puis Warcraft et il a une idée qui lui traine derrière la tête depuis fort longtemps et qui s'appelle Mute.

Après avoir galéré pendant des années, le film va enfin se faire et c'est une excellente nouvelle. Rappelons que Mute se situera dans le même univers que Moon et nous plongera dans les bas-fonds de Berlin, 40 ans dans le futur, où nous suivrons les aventures d'un barman muet (Alexander Skarsgaard) qui après la disparition de sa femme, s'enfonce dans les profondeurs de la ville pour rencontrer un duo de chirurgiens particulièrement louches (dont Paul Rudd) qui pourraient lui permettre de la retrouver. Pour le reste de l'histoire, c'est le mystère le plus total.

 

 

Comme le tournage doit enfin commencer d'ici quelques semaines, Duncan Jones vient de publier le premier concept-art officiel du film histoire que l'on ait une petite idée de l'univers dans lequel il nous invite. On ne sera donc pas trop surpris de découvrir une illustration aux forts relents de Blade Runner, avec ses néons, ses grands immeubles au loin et son humidité.

Le film n'ayant pas encore de sortie, nous ignorons pour le moment s'il sera un concurrent direct de la suite que prépare Denis Villeneuve, mais il sera au moins un challenger à prendre très au sérieux.

 

Photo Concept Art Mute

Tout savoir sur Moon

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire