Cary Fukunaga dit tout sur son départ du remake de Ca, Il est revenu

Christophe Foltzer | 3 septembre 2015
Christophe Foltzer | 3 septembre 2015

Cary Fukunaga en a gros en ce moment. Alors qu'il expliquait très récemment pourquoi il n'était pas intervenu dans la saison 2 de True Detective, il continue sur sa lancée et revient sur la mésaventure Ca, Il est revenu.

Dans sa récente interview accordée à Variety, le réalisateur Cary Fukunaga n'y est pas allé par quatre chemins et a dit ce qu'il pensait. Et fatalement, est arrivé le moment où on lui pose des questions sur le remake de Ca, Il est revenu qu'il a quitté dans la douleur il y a quelques mois. N'ayant plus rien à perdre, il a expliqué au journaliste pourquoi il a refusé d'aller plus loin :

 

 

"J'essayais de faire un film d'horreur non conventionnel. Cela ne rentrait pas dans leurs calculs concernant ce qu'ils pouvaient dépenser comme argent et les bénéfices qu'ils pouvaient en dégager sans choquer leur public cible. Notre budget était parfait... C'est la partie créative qui a vraiment posé problème. Il s'agissait de deux films et ils n'en avaient strictement rien à faire. Dans le premier film, je voulais faire un film d'horreur de qualité supérieure avec des personnages actuels. Mais ils ne voulaient pas de personnages, ils voulaient juste des archétypes et du frisson. J'ai écrit le scénario et ils voulaient m'obliger à écrire un film beaucoup plus inoffensif, plus conventionnel. Mais je ne pense pas que l'on peut adapter Stephen King et rester inoffensif."

 

 

Un constat terrible qui permet à Fukunaga d'expliquer en quoi, justement, son film aurait été différent : 

"Grippe-sous aurait été plus qu'un simple clown. Après 30 années de méchants qui peuvent sonder les émotions des personnages pour leur faire peur, il fallait trouver de nouvelles façons pour lui d'effrayer ces enfants de manière vraiment sadique et intelligente, et aussi des enfants qui avaient de véritables vies pour pouvoir avoir vraiment peur. Mais tout cela, la création de personnages, demande du temps. C'est une construction lente, mais ça valait le coup, particulièrement dans le deuxième film. Mais cela payait aussi dans le premier."

 

 

"Nous avons investis beaucoup d'années dans ce scénario. J'y ai mis mon enfance. Et ma plus grande peur était qu'ils prennent le script et le pervertissent. Je suis donc plutôt content qu'ils réécrivent l'histoire, je n'aurait pas accepté qu'ils me prennent mon enfance et s'en servent."

Des propos terribles, qui illustrent bien le sempiternel conflit entre créateur et financier dans un univers de plus en plus normé. Mais, Fukunaga, en dépit de ces déclarations, reste modeste : 

"Je ne sais pas si le public aurait aimé ce que j'ai fait. J'essayais juste de rendre hommage à Stephen King, mais je devais l'emmener plus loin. King a lu la première version du film et l'a apprécié."

 

Tout savoir sur Ça : Il est revenu

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Humbling
04/09/2015 à 17:18

Ou larguer un truc cool et pas inintéressant comme les remakes de La Colline a des yeux, L'armée des morts, Halloween, La maison de cire, Evil Dead, par ex.

Pas besoin d'être un remake/reboot pour être un film d'horreur médiocre, et ça marche dans l'autre sens.

Firewall
04/09/2015 à 17:05

Ça, c'est clair qu'on peux pas savoir si Fukunaga aurait fait un chef d'oeuvre...

Par contre, on peux être sûr que les studios vont nous pondre une bonne grosse bouse formatée et aseptisée dont ils ont le secret, comme la flopée de leurs reboot/remake nous l'ont prouvés jusqu'ici...

Ampoule
04/09/2015 à 16:39

#fanboysenfolie

Madness21
04/09/2015 à 16:10

Son raisonnement est loin d etre bete. Le probleme ne vient pas du realisateur mais qu un studio veulent formater un film et en faire un produit purement commercial sans ame. Fukunaga est la preuve meme que ce film allait avoir quelque chose d assez unique. Ca a gener le studio donc le projet a ete avorté par fukunaga. C est un des seuls realisateurs integres qui est capable d envoyer chier un studio parcequ il est tout simplement pas d accord de faire un film sans interet

Xiv
04/09/2015 à 16:05

On a bien lu les mêmes commentaires de Mad et l'autre qui demande une pétition facebook......? Et toutes les réactions sur Ant-Man et Les quatre fantastiques?

On peut décemment dire que les gens s'excitent sur les non films qui auraient pu peut-être voir le jour et éventuellement être des films géniaux
.....totalement d'accord avec Chris

Surtout que le hype autour de True Detective saison 1 m'a toujours semblé excessif ; et qu'il est pas la seul à savoir filmer des trucs vus et revues comme les bayous, les communautés, l'isolement, le vernis social...

MystereK
04/09/2015 à 15:49

Je ne vois pas grand monde s'exiter :-), juste quelques personnes qui se disent que c'est dommage que l'on ne peut pas voir le résultat final et d'autres qui viennent les flageller pour cela comme si c'était une hérésie. Avec tout le respect que je vous dois Chris, sans offense SVP, l'impression que cela donne c'est que c'est vous qui vous exitez, pas ceux qui viennent dire domage....

Chris MacNeil
04/09/2015 à 10:36

Et bien je continue de trouver ça purement bête de clamer "oh mon dieu on a perdu un chef d'oeuvre" juste parce qu'un réal qui a fait une bonne première saison de série décrit un film qui n'existera pas, avec des mots totalement basiques employés régulièrement par n'importe quel mec en tournée promo.
C'est un raisonnement sommaire, j'en démordrai pas, mais continuez à vous exciter sur le vide pas de souci

MystereK
04/09/2015 à 07:43

Oui, Chris, cela arrive qu'un cinéate doué, voir sur-doué, ponde un mauvais film, mais la probabiité et le potentiel qu'il fasse un nouveau très bon film est bien plus évlevé que le contraire. La courbe de probabilité s'inversera au premier mauvais film, mais tant qu'on y est pas, las courbe est ascenante et éveille tous les éspoirs (à raison). Ensuite, lorsque le cinéaste en question passe par la case mauvais film, c'est également possible que cela dure un bon moment (n'est-ce pas M. de Palma).DOnc non, lle raisonnement de Mad n'est pas sommaire, il est statistiquement plus proche de la réalité que le vôtre (tant qu'on aura pas atteint le fameux cap du mauvais film....)

Thibault
03/09/2015 à 17:23

J'ai relu les ça , cary fukunaga était le meilleur pour retranscrire l'atmosphère oppressante et poisseuse comme il l'avait fait avec truc détective : une nature omniprésente, le bayou , les forêts a perte de vue une menace invisible et secrète et sans Ca , idem une menace séculaire niée par les habitants de Derry, le rôle de la forêt , de la rivière , des egoûts et du quartier abandonnè de Derry et bien-sûr , les enfants en proie aux meurtres et sévices comme dans True Détective.
Vraiment un gâchis , n'y a t'il pas une page Facebook genre pétition pour le retour de cary?

Chris MacNeil
03/09/2015 à 17:14

Donc on n'a jamais vu de réal doué sortir un film moins bon voire pas bon ? Des mecs adoubés après un film, deux films, trois films, une saison, tomber bien bas et devenir des motifs de plaisanterie dix ans après ?

Mad, c'est totalement sommaire comme raisonnement, mais bon t'en as l'air convaincu, bravo

Plus
votre commentaire