Cannes 2015 : Le Petit Prince nous enchante avec une bande-annonce originale

Jacques-Henry Poucave | 23 avril 2015
Jacques-Henry Poucave | 23 avril 2015

La toute nouvelle bande-annonce du Petit Prince, le film adapté de l’œuvre de Saint-Exupéry, vient d’arriver. Et si elle risque de faire hurler les puristes, elle est forte d’un charme indéniable.

Les gardiens du temple vont s’agacer de voir un blockbuster d’animation utiliser le superbe texte de l’auteur français comme une forte de gimmick, manifestement une toile de fond, pour une intrigue plus conventionnelle. Pour une fois, on ne leur donnera pas totalement raison, tant le film de Mark Osborne nous chatouille la rétine.



En effet, difficile de ne pas être sensible à la poésie de certaines images, de ne pas reconnaître ici l’art de la mise en scène du réalisateur de Kung-Fu Panda, ou tout simplement de ne pas saluer la volonté de travailler le texte original pour l’amener à un jeune public pas forcément éduqué à la dimension abstraite ou spirituelle du roman de Saint-Exupéry.

Visuellement, on se réjouit que le métrage mélange différent type d’animation, et semble vouloir clairement rendre hommage au stop motion, soit l’animation image par image. Espérons désormais que l’émotion soit au rendez-vous, histoire que le festival de Cannes serve d’écrin à une œuvre importante du patrimoine culturel hexagonal. En tout cas, on l'attend de pied ferme ce Petit Prince.

Tout savoir sur Le Petit Prince

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires

23/04/2015 à 12:17

c est completement debile

akela
22/04/2015 à 17:52

a Censor
Tu veux parler de ton commentaire ....

Censor
22/04/2015 à 16:52

Complètement naze !

Aleph
22/04/2015 à 13:49

"texte originale" -> texte original

"patrimoine culturelle hexagonale" -> patrimoine culturel hexagonal

Skybadin
22/04/2015 à 13:39

Ca donne envie, le visuel est séduisant.
Un peu de douceur et de poésie dans ce monde de bourrins ne fera vraiment pas de mal.

votre commentaire