Pas de Freddie Mercury pour Sacha Baron Cohen : c'était une plaisanterie...

Jacques-Henry Poucave | 30 mars 2015
Jacques-Henry Poucave | 30 mars 2015

La nouvelle avait frémir d’excitaiton les Internautes. Le manager du groupe Queen avait annoncé à Music Week que Sacha Baron Cohen, qui avait quitté le projet de biopic de Freddie Mercury il y a quelques mois, était finalement de retour, comme interprète, producteur et réalisateur. Pas de bol, c’était une grosse blague.

C’est un membre du groupe, Bryan May, qui a expliqué sur son propre site qu’il s’agissait en fait d’une plaisanterie. Dommage. Du coup, on se demande un peu ce qu’il en est de ce biopic, qui aura été particulièrement suivi et attendu avant de s’enferrer dans les arcanes d’Hollywood.

C’est qu’en dépit d’une carrière comme performer/acteur qui n’a pas grand rapport avec celle de Mercury, Sacha Baron Cohen semblait mine de rien représenter un choix très pertinent. Investi totalement dans le moindre de ses rôles, physiquement assez proche du personnage et parfaitement capable de proposer un travail et une composition physique de premier choix, on rêvait un peu de voir sa formidable énergie au service de cette biographie de la rockstar.

Mais non, visiblement tout cela ne restera donc qu’à l’état de petite blague. Histoire de vous consoler, vous pouvez toujours regarder The Dictator ou Borat !

Tout savoir sur Sacha Baron Cohen

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dirty Harry
30/03/2015 à 21:32

Qu'ils le fassent ou pas on s'en tape : les biopics c'est nul. Sauf s'ils font un biopic sur Gérard Depardieu réalisé par Joel Seria ou Bertrand Blier là je prends un Litron de Rouge et je fonce au cinoche.

Vax57
30/03/2015 à 12:10

T'as bien fait de mettre le lien !

" Actualisation du 30 mars 2015 : Brian May, membre de Queen, assure sur son blog qu'il s'agissait d'une "petite blague" de la part du manager. Ah ah, grosse déconne."

Maintenant réfléchis avant d'accuser les gens de mal faire leur travail...

votre commentaire