Spider-man aura-t-il encore droit à un reboot avant de rejoindre les Avengers ?

Christophe Foltzer | 15 décembre 2014
Christophe Foltzer | 15 décembre 2014

Décidément, cette histoire de piratage massif aura foutu un beau bordel dans la stratégie de Sony. Déjà peu aidée par la réception de Amazing Spider-Man 2, voici que la major laisse entendre que Spidey pourrait être à nouveau rebooté avant de partir chez les Avengers.

Alors qu'on nous rabâche depuis des années que toute entente entre Sony et Marvel est impossible dès qu'il s'agit de Spider-man, les récentes fuites issues du piratage dévoilent que des discussions ont bel et bien eu lieu et même qu'elles étaient à un stade avancé. Ainsi apprenons-nous que si l'arrangement établi entre les deux firmes se produisait, Andrew Garfield serait automatiquement évincé du prochain film, le prix à payer probablement pour avoir publiquement critiqué la franchise il y a quelques temps. 

La stratégie adopter consisterait à nier l'existence de la trilogie de Sam Raimi ET de la duologie de Marc Webb et de repartir, encore une fois, sur de nouvelles bases. Mais pas question de passer par la case Origins pour ce deuxième reboot en moins de 10 ans, puisque Peter Parker serait déjà doté des pouvoirs de Spider-Man et que sa vie amoureuse passerait au second plan.

On serait tenté d'appeler cela une manoeuvre désespérée pour sauver le personnage si Marvel, par ce lancer de dés à priori hasardeux, ne prévoyait pas d'intégrer le personnage à son univers ciné. Ainsi que le précise Latino Reviews, Spidey pourrait être inclus dans Captain America : Civil War et il serait prévu dans la séquence post-générique d'Avengers : Infinity War.

Tout savoir sur The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
JIdé
15/12/2014 à 21:56

On écrit "La stratégie adoptée" et non "La stratégie adopter". Attention aux fautes !!

Déja vu
15/12/2014 à 12:42

Elles étaient pas censées avoir échoué ces négociations?

votre commentaire