Deauville invite tout Hollywood pour ses 40 ans

Simon Riaux | 2 septembre 2014
Simon Riaux | 2 septembre 2014

Le festival du cinéma américain de Deauville célèbre cette année son quarantième anniversaire. Pour cette occasion très spéciale, la manifestation a logiquement vu les choses en grand. Programmation éclectique, invités prestigieux, rien ne manque pour faire de l'évènement un haut lieu de passion cinéphilique. Que nous réserve donc cette 40ème édition ?

LES POIDS LOURDS :


Le Festival compte dans ses rangs quelques œuvres présentées à Cannes ou à Sundance, dont la qualité n'est plus à prouver. Les cinéphiles hexagonaux auront ainsi la chance de découvrir l'une des sensations de la dernière Croisette, It Follows, film fantastique à mi-chemin entre Tourneur et Carpenter, qui captive grâce au portrait indolent d'une poignée d'adolescents et à un sens du cadre effarant. Juillet de sang, polar qui impressionne par ses nombreuses ruptures et son impeccable casting sera également au programme et devrait recouvrir les festivaliers d'hémoglobine.

Découvert à Sundance, Whiplash narre la difficile initiation d'un musicien décidé à devenir le meilleur batteur possible, sous la houlette d'un professeur aux exigences sans limite. Tout aussi attendu est l'excellent White Bird de Gregg Araki, qui revient à un récit moins foutraque que dans Kaboum, qui nous réserve cependant de stupéfiantes envolées poétiques.

Les ouvertures et clôtures du Festival ne seront pas en reste, avec Woody Allen et Roberto Rodriguez (accompagné de Frank Miller), réalisateurs aussi antinomiques que représentatifs des diverses strates du cinéma américain. Entre Magic in the Moonlight et Sin City 2, le public ne saura probablement plus à quel saint se vouer.

LES OUTSIDERS

Moins médiatisés ou connus du public, plusieurs films feront également les beaux jours de ce quarantième anniversaire. Ainsi les spectateurs pourront-ils visionner The Disappearance of Eleanor Rigby, un peu passé à l'as à Cannes, Get on up, que son producteur Mick Jagger accompagnera sur le tapis rouge, ou encore le mystérieux Deepsea Challenge 3D de James Cameron. On compte parmi les surprises de cette édition l'intrigant Camp X-Ray, où Kristen Stewart se frottera aux dangers du système carcéral américain, les déjà célébrées outre-Atlantique Légendes Vivantes, ainsi que le scientifique mais romantique I origins. Tout aussi surprenant s'annonce A Gril walks home alone at night, où dénonciation sociétale et horreur semblent se mêler avec audace.

 

 

LES INVITÉS :

Deauville a vu grand. Ray Liotta, Will Ferrell, Jessica Chastain, John McTiernan, Costa Gavras, André Téchiné, Emmanuelle Béart, Brian Grazer, Franck Miller, Mick Jagger ou encore Abel Ferrara devraient faire au public l'honneur de leur présence. Cela, sans compter les nuées de stars et autre people bien de chez nous qui s'empresseront de bronzer sous les flash. La venue du metteur en scène de Prédator, À la poursuite d'octobre rouge, Piège de cristal ou encore le Treizième Guerrier constituera à n'en pas douter l'un des points d'orgue de ce quarantième anniversaire, qui conjuguera ainsi plus que jamais cinéma populaire et exigence cinéphilique. La plage du Festival n'aura pas été foulée de si beaux pieds depuis longtemps.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire