Mort de Paul Mazursky, réalisateur du Clochard de Beverly Hills

Simon Riaux | 2 juillet 2014
Simon Riaux | 2 juillet 2014

Paul Mazursky est décédé lundi 30 juin à Los Angeles, des suites d'un arrêt cardiaque, ainsi que l'a indiqué son agent. Celui que Mel Brooks qualifia de « Fellini américain » était le réalisateur d'une quinzaine de films, dont Le Clochard de Beverly Hills, ou encore La Femme libre (qui concourut à l'obtention de l'Oscar du meilleur film), présenté à Cannes en 1978. Également comédien, l'artiste s'illustra chez Stanley Kubrick dans Fear and desire ou encore L'Impasse de Brian De Palma, ainsi qu'à la télévision dans Les Sopranos ou la série méconnue en France de Larry David Curb your enthusiasm (que nous vous recommandons chaudement).

 

La mémoire collective de nombreux cinéphiles n'a peut-être pas rendu hommage à sa juste valeur aux travaux de cet artisan travaillé par les problématiques de la liberté individuel et les déclinaisons du sentiment amoureux. Cinéaste du paradoxe, de la mélancolie et de l'amertume, gageons que ces œuvres seront redécouvertes à la triste occasion de son trépas et que l'émotion qui s'empare outre-Atlantique des cinéphiles (notamment via les réseaux sociaux) intéressera les spectateurs européens, qui malheureusement sont bien mal lotis pour tenter de se replonger dans une filmographie en effet quasiment absente des linéaires  DVD et Blu-ray. 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire