RoboCop est un non-violent

Allan Blanvillain | 23 juillet 2013
Allan Blanvillain | 23 juillet 2013

Hier n'était pas vraiment un bon jour pour le nouveau RoboCop. Alors que José Padilha défendait tant bien que mal son bébé, voilà qu'on a appris (via FilmsActu) que le film venait d'obtenir un PG-13 par le MPAA, le comité de classification des films américains. Ce qui veut dire que seuls les moins de 13ans non accompagnés n'auront pas le droit de voir le film. Une classification qui ouvre le film au grand public, mais le prive de sa substance : la violence. Qui veut voir un RoboCop faire du tricot ?

Pour rappel, le film original de Paul Verhoeven était interdit au moins de 18ans avant de devenir interdit au moins de 16 après un remontage. Et même ainsi, son Robocop ne faisait pas vraiment dans la dentelle. Le remake de Total Recall avait également eu une classification similaire, avec le résultat qu'on lui connaît: autant dire que Verhoeven n'a pas finit de se marrer.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire