Star Wars VII, c'est pour demain... chez Disney

Damien Virgitti | 31 octobre 2012 - MAJ : 18/07/2018 13:23
Damien Virgitti | 31 octobre 2012 - MAJ : 18/07/2018 13:23

Nous vivons un instant historique. Alors que l'ourangan Sandy a secoué la côte Est des Etats-Unis, il n'y pas que le pays qui s'est mis à trembler. L'industrie cinématographique vient aussi de se mettre en ébullition. La Walt Disney Company s'apprête à racheter LucasFilms, société de production de George Lucas pour 4,05 milliards de dollars. 3 ans après l'acquisition de Marvel Studios, la société aux oreilles de Mickey continue d'étendre son empire. Et ce nouveau mariage a déjà accouché d'un projet. Et pas des moindres: Star Wars Episode 7 est d'ores et déjà prévu pour 2015, la même année que... Avengers 2.

LucasFilms y trouve sûrement là l'opportunité d'enfin développer sa vision live de l'univers étendu de sa série, qui jusqu'ici devait voir le jour sous la forme d'une série TV aux moyens ambitieux. Et pour Disney, c'est la solution idéale pour obtenir un John Carter (et un Avatar) digne de ce nom.

Pour prouver que nous ne venons pas subitement de nous réveiller un 1er avril, George Lucas proclame officiellement ses adieux à la franchise sous les caméras et en laisse les rênes à son associée Kathleen Kennedy, ancienne partenaire financière de Spielberg et entrée chez LucasFilms en juin dernier :

 


Sur le départ de Georges Lucas de la franchise Star Wars: "Cela fait quelques temps que je parle un jour de me retirer et d'attaquer un nouveau tournant de ma vie, plus éloigné de l'industrie. Il est temps de transmettre Star Wars à une nouvelle génération de réalisateurs. J’ai toujours pensé que Star Wars me survivrait et je pense qu’il était important que la transition ait lieu de mon vivant. Je pense qu’avec LucasFilms sous le leadership de Kathleen Kennedy et hébergé chez Disney, Star Wars va continuer à vivre et à s’épanouir pour des générations encore. Je souhaitais placer la compagnie au coeur d'une entité plus large, là où elle serait protégée. Disney est le lieu idéal. A la sortie du premier, j'entendais déjà que c'était un film que Disney aurait pu faire."

Sur le devenir de la saga :

Kathleen Kennedy: " Nous en sommes à la partie fun du processus, à savoir rencontrer des scénaristes et parler d’histoires éventuelles. Mais c'est important que George puisse rester là comme un Ange Gardien sur mon épaule. Mon Yoda à moi doit demeurer à mes côtés. »

 

 

 

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire