Mad Max : fury road se convertit

Simon Riaux | 2 juillet 2012
Simon Riaux | 2 juillet 2012
Dès l'annonce d'un film qui tirerait parti de la troisième dimension, on pouvait s'inquiéter de voir la production du film opter pour une conversion, les caméras nécessaires à un tournage en 3D native n'étant qu'assez peu compatibles avec un tournage en plein désert et d'innombrables cascades en voitures. Mad Max : fury road sera donc converti en post-production, une orientation particulièrement impopulaire chez les amateurs et connaisseurs de trois dimensions, un peu fatigués de ressortir les pupilles ensanglantées de projections sombres et floues. Pour autant on espère que George Miller et son chef opérateur John Seale sauront nous emballer du grand spectacle automobile, entre rage et tôle froissée, soit le terrain idéal pour le brutal Tom Hardy et la renversante Charlize Theron, ainsi que l'inutile mais sculpturale Rosie Huntington-Whiteley.

Pour les spécialistes de l'image, le site australien IF a rendu public le jeu de caméras utilisées sur le plateau du film, qui devrait connaître quelques situations explosives, puisque Miller emploiera : 4 Arri Alexa Plus (pour les scènes standard), 3 Arri Alexa M (pour les intérieurs des véhicules) 6 Canon 5D (pour les cascades) et 7 Olympus P5, qualifiés de « pure crash cameras ».

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire