Winding Refn, l'antidote aux Hunger Games ?

Simon Riaux | 1 juin 2012
Simon Riaux | 1 juin 2012
D'après nos confrères de Deadline, le talentueux Nicolas Winding Refn, réalisateur des brillants Drive, Valhalla Rising et Bronson serait en négociations pour mettre en scène l'adaptation du roman graphique Button man : The Killing Game, sous la bannière de Dreamworks. On y suivra les sanglantes aventures de vieux mercenaires et guerriers, embauchés par des milliardaires plus bourrins que libidineux, dans l'idée de les voir s'entretuer. Tout se passera pour le mieux dans le plus violent des mondes, jusqu'à ce que l'un d'entre eux, lassé d'éclabousser les murs environnants de l'intériorité de ses petits camarades, cherche à démissionner et comprenne que sa seule solution est d'éliminer lui-même ses employeurs.

Un pitch qui n'est pas pour nous déplaire, et dont on comprendra l'attrait pour tout studio qui se respecte. Qui dit vieux combattants dit comédiens sur le retour, une manne à la mode pour les studios (The Expendables, RED), ainsi que pitch à priori rentable (arène guerrière = Hunger Games pour les grands), soit sur le papier un concept à même de faire durablement pleuvoir les dollars. On se demande en revanche dans quelle mesure ce projet s'insérera dans l'agenda déjà chargé de l'artiste, qui est actuellement occupé par le montage de Only God Forgives (avec Ryan Gosling), avant d'enchaîner avec la réalisation de I Walk with the dead (avec Carey Mulligan), puis, on l'espère, le remake de L'Âge de Cristal.

 

 

 

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire