La déplaisante profession d'Alex Proyas

Simon Riaux | 11 avril 2012
Simon Riaux | 11 avril 2012
Alex Proyas a subi tout récemment l'annulation de son pharaonique Lost Paradise, mais ne s'est pas laissé abattre pour autant, la preuve, le voilà attaché à un autre projet, tout nouveau tout beau. Il s'agira de l'adaptation d'une des œuvres d'un des maîtres de la science-fiction, l'écrivain Robert Heinlein. The Unpleasant profession of Jonathan Hoag (initialement publié en 1942) narrera les mésaventures d'un homme qui réalise soudain ne conserver aucun souvenir de ce qu'il fait la journée. Inquiet, il contacte un couple de détectives et leur demande de l'espionner. Ils vont découvrir d'inquiétants mystères, et rapidement se retrouver menacés de mort.

Cela ne vous rappelle rien ? Dark City bien sûr ! Et pour cause le metteur en scène n'avait alors jamais caché s'être ouvertement inspiré du travail de Heinlein pour son meilleur long-métrage. Tout ce que l'on espère, c'est que ce nouveau matériau saura lui redonner une ambition, une maîtrise et une ambiguité qui lui font aujourd'hui cruellement défaut. De là à faire des Prédictions de mauvaise augure...

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire