Lars von Trier remet ça...

Tonton BDM | 21 septembre 2011
Tonton BDM | 21 septembre 2011

À l'image d'un Dieudonné avant lui, Lars von Trier est en passe de faire de sa vie un happening consacré à la controverse. Après avoir tenu des propos un peu limites lors d'une conférence de presse à Cannes qui lui avaient valu de se faire remercier malgré des excuses publiques (voir nos articles ici, , et enfin), le réalisateur danois vient de décider que finalement, il n'était « plus désolé » de ces propos sur Hitler et les nazis.

Dans une interview donnée à nos confrères de GQ, Lars von Trier a donc déclaré :

« Non, je ne suis pas désolé. Je regrette qu'il n'ait pas été clair tout de suite qu'il s'agissait d'une blague, mais je ne regrette en aucun cas ce que j'ai dit : c'est contre ma nature. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise parole. Tout peut être dit. C'est la même chose en cinéma : Tout peut être fait au cinéma. Si on peut le penser, alors on peut le dire, et on peut en faire un film. Bien sûr, après on a des problèmes, c'est sûr, mais cela ne veut pas dire que c'est mauvais. Dire que je suis désolé de ce que j'ai dit, c'est dire que je suis désolé d'être la personne que je suis, que je suis désolé pour mes moeurs, et cela me détruirait. Ce n'est pas vrai. Je ne suis pas désolé. »

Les plus cyniques d'entre nous pensent qu'il s'agit là d'une nouvelle manoeuvre de la part d'un cinéaste se sentant clairement en panne d'inspiration et désireux de régler définitivement la question du cinéma, à la façon d'un kamikaze : quand il ne pourra plus tourner et que ses films ne seront plus distribués nulle part, il pourra enfin prendre la posture de l'artiste maudit et/ou muselé par ses pairs... Alors qu'en réalité, il est juste devenu exsangue de tout talent.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire