Nicolas Cage s'explique

Simon Riaux | 7 janvier 2011
Simon Riaux | 7 janvier 2011

Le neveu de Francis Ford Coppola peut passer pour éclectique... ou schizophrène. Formidable dans Bad lieutenant : escale à la Nouvelle-Orléans et Kick-ass, on s'étonne de le retrouver à l'affiche de films tels que Next, Bangkok dangerous, ou très prochainement Le Dernier des templiers. Alors, folie? Pari perdu? Égarement capillaire? Que nenni. La star a expliqué à Fangoria quelle était sa démarche.

« J'aime avoir une carrière multiple. C'est ma façon de suivre et de célébrer Vincent Price et Christopher Lee, avec qui j'ai eu la chance de travailler (sur Le Dernier des templiers). J'aime ces films, c'est sincère de ma part. Ce sont les films que je regarde, alors je me suis dit, pourquoi ne pas les faire? » Avouez-le, il ne vous en fallait pas plus pour remballer votre cynisme, verser une petite larme, et courir voir Nicolas poutrer de la sorcière...

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire