Les infirmières bulgares, le film

Charles-François Pion | 8 août 2007
Charles-François Pion | 8 août 2007

Hollywood récupère toutes les tragédies de l'Histoire et le supplice des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien ne dérogeront pas à cette règle immuable de la récupération. C'est la société Sixth Sense Productions qui a obtenu les droits pour porter à l'écran ce drame humain et politique. La société a déjà à son actif une nomination aux Oscars pour le film Hotel Rwanda avec l'excellent Don Cheadle. Le film s'intitulera The Benghazi Six et sera donc inspiré des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien, libérés après huit ans de détentions en Lybie, le 24 juillet dernier.

 

Sam Feuer, le responsable du département développement et production à Sixth Sense, déclare que le monde a besoin d'apprendre cette injustice, "Ce n'est pas seulement une histoire bulgare, c'est une tragédie humaine que recevra le monde et qui le fera réfléchir", avant d'ajouter  "Bien que l'histoire se concentre sur les infirmières, le film traitera également de la tragédie des enfants infectés par le virus du sida". Sixth sense est en pourparler avec le scénariste des Chroniques de Narnia Ann Peacock, pour adapter The Benghazi Six.

Les producteurs de la compagnie feront le voyage vers Sofia pour rencontrer les infirmières et leurs familles. Quoiqu'il en soit, les infirmières ont déclaré qu'elles étaient contentes que leurs supplices puissent être montrés un jour sur un écran de cinéma. Et le mari d'une des infirmières , Dr Zdravko Georgiev , de renchérir "Le monde doit voir et connaitre la vérité" .A savoir : de quelle manière seront traités les supplices qu'ont du endurer les infirmières et le médecin, ce dernier ayant déclaré s'être fait torturer à l'électricité mais aussi s'être fait violer par un chien, dans le seul but que ses bourreaux obtiennent des aveux.

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire