Bandes-originales : Rocky I + Best of Rocky

Erwan Desbois | 11 mars 2007
Erwan Desbois | 11 mars 2007

Deux CD de bande-originale ont accompagné la sortie au début de cette année de Rocky Balboa : celui, remasterisé, de la musique du premier Rocky composée par Bill Conti, et un best of des tubes, instrumentaux ou chantés, qui ont accompagné les six épisodes de la série de 1977 à 2007. Les deux disques sont dominés, écrasés même, par l'indémodable « Gonna fly now » et ses cuivres conquérants qui accompagnent Sly dans sa montée des marches du Musée d'art de Philadelphie. Rarement une musique aura si bien exprimé la rage de vaincre que cette combinaison de montées en puissance répétées et de voix aériennes qui parvient à transfigurer le quotidien.

La réussite de cette chanson semble d'autant plus miraculeuse lorsqu'on la compare aux autres intrusions de Conti dans des domaines musicaux éloignés du ton du film. « Fanfare for Rocky » ou « Rocky's reward » tapent sérieusement sur le système à force d'abus de trompettes et autres clavecins qui donnent d'insupportables allures de péplum de seconde zone. On préfère largement à ces morceaux d'autres qui vont moissonner du côté de la soul music, et nous rappellent ainsi que Rocky premier du nom était au départ un petit film dans la mouvance des années soixante-dix. « First date », « Butkus » et la chanson quasiment a capella « Take you back » sont de cette trempe modeste mais sincère, ni désagréable ni inoubliable.

« Gonna fly now » trône également en tête de l'album best of. Un album qui est l'occasion de vérifier que rien de mieux n'a été fait depuis, même si « Eye of the tiger » de Survivor (pour Rocky III) et « Living in America » de James Brown (Rocky IV) se défendent fièrement dans le genre chanson qui donne la pêche. Le reste du disque semble accompagner la déliquescence des films successifs, avec une inspiration toujours puisée dans le thème originel mais bardée de digressions et de réarrangements de plus en plus pitoyables. Le fond est atteint avec l'insupportable soupe qu'est « Heart's on fire » de John Cafferty, puis « Can't stop the fire » qui tente de reprendre à son compte la base de « Gonna fly now » et ne parvient qu'à la ridiculiser.

Comme pour la série, le niveau remonte avec les deux titres extraits de Rocky Balboa. Le rap « It's a fight » est un honnête représentant du genre, mais – on y revient encore et toujours – rien ne vaut « Gonna fly now », remixé (en douceur), réinterprété (sans emphase inutile), et réutilisé pour grimper en courrant ces fichues marches du Musée d'art. C'est décidément dans cette chanson sous sa forme la plus pure que se cache la magie de Rocky, cette foi suffisamment forte pour déplacer des montagnes il y a trente ans comme aujourd'hui.

Tracklisting Rocky I :
1. Gonna fly now
2. Philadelphia morning
3. Going the distance
4. Reflections
5. Marine's hymn/Yankee doodle
6. Take you back
7. First date
8. You take my heart away
9. Fanfare for Rocky
10. Butkus
11. Alone in the ring
12. The final bell
13. Rocky's forward

Tracklisting Best of Rocky :
1. Gonna Fly Now (Thème de Rocky) - Bill Conti (Rocky)
2. Eye Of The Tiger - Survivor (Rocky III)
3. Going The Distance - Bill Conti (Rocky)
4. Living In America - James Brown (Rocky IV)
5. Redemption (Thème de Rocky II) - Bill Conti (Rocky II)
6. Fanfare For Rocky - Bill Conti (Rocky)
7. Burning Heart - Survivor (Rocky IV)
8. Conquest - Bill Conti (Rocky II)
9. Adrian - Bill Conti (Rocky)
10. No Easy Way Out - Robert Tepper (Rocky IV)
11. Rocky's Reward - Bill Conti (Rocky)
12. Alone In the Ring - Bill Conti (Rocky)
13. Heart's On Fire - John Cafferty (Rocky IV)
14. Can't Stop The Fire - Bill Conti (Rocky V)
15. Mickey - Bill Conti (Rocky III)
16. Overture - Bill Conti (Rocky II)
17. It's A Fight - Three 6 Mafia (Inédit) (Rocky Balboa)
18. Gonna Fly Now (John X Remix) - Bill Conti (Rocky Balboa)

Tout savoir sur Rocky Balboa

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire