Heat 2 : Al Pacino sait qui pourrait lui succéder pour jouer son personnage

Axelle Vacher | 20 juin 2022 - MAJ : 20/06/2022 13:04
Axelle Vacher | 20 juin 2022 - MAJ : 20/06/2022 13:04

La suite littéraire de Heat pourrait bien avoir droit à son interprétation cinématographique, et Al Pacino sait exactement qui devrait reprendre son rôle.

Si de prime abord le monument du polar urbain réalisé par Michael Mann en 1995 ne nécessitait pas réellement une suite - Heat demeurant une référence incontestable du genre, et plus largement, un objet cinématographique particulièrement réussi -, le cinéaste a pourtant souhaité développer l'univers dans Heat 2... mais sous la forme littéraire. Un exercice inédit pour le réalisateur, qui s'y est attelé aux côtés de la romancière multiprimée Meg Gardinier. Le premier teaser de Heat 2, révélé plus tôt en janvier, avait suscité une première vague d'enthousiasme.

Mû depuis plusieurs années déjà d'une volonté d'explorer plus en profondeur la mythologie de ses personnages, Michael Mann a donc décidé de faire le récit simultané des évènements qui ont précédé le film à la fin des années 80, et ceux qui le suivront au tout début des années 2000. Ce Heat de papier couvrira donc principalement la jeunesse illinoise du personnage d'Al Pacino, Vincent Hanna, de l'échec de son premier mariage au traumatisme de son service au Vietman, avant de finalement parvenir à son affectation à la chasse de Neil McCauley (qu'interprète Robert De Niro). 

 

Heat : photo, Diane Venora, Al PacinoJe suis Légende, mais pour de vrai

 

Bien évidemment, le projet sous-tend la possibilité d'une adaptation, qu'elle soit cinématographique ou sérielle. Une entreprise qui pourrait par ailleurs potentiellement voir le jour, Michael Mann ayant déjà maintes fois communiqué son désir de transposer le récit à l'écran. Et si ce dernier semble depuis avare de détails, il y a fort à parier que la sortie du roman, prévue pour le 18 août 2022, soit l'occasion de nouvelles révélations de la part du cinéaste.

De surcroit, le récent succès de la suite plus que tardive de Top Gun : Maverick, laquelle est survenue pas moins de 36 ans après la sortie du métrage original signé par Tony Scott, pourrait largement conforter la mise en chantier du projet. Quid toutefois du casting de ce nouvel opus ? Récemment invité à participer au Festival de Tribeca (co-créée par Robert de Niro en 2022), où le métrage de 1995 faisait l'objet d'une mise à l'honneur dédiée, Al Pacino n'a pas attendu bien longtemps avant d'indiquer quel acteur devrait reprendre son rôle.

 

Call Me by Your Name : photo, Timothée ChalametCall me by Al Pacino's name

 

Selon l'acteur, le choix est évident : si ce prequel déjà très anticipé voyait bel et bien le jour, seul Timothée Chalamet pourrait lui succéder. Tous les Oscars du monde n'égaleront jamais cette formidable consécration.

Coqueluche hollywoodienne depuis le très acclamé Call Me by Your Name en 2017, le jeune acteur enchaîne depuis les projets auprès des grands noms du cinéma. Après avoir livré une performance bouleversante dans l'adaptation cinématographique des mémoires de David Sheff, My Beautiful Boy, en 2018, donné vie au Paul Atreides de Frank Herbert sous l'habile caméra de Denis Villeneuve, avoir donné la réplique à Jennifer Lawrence et Leonardo DiCaprio dans le gros succès Netflix Don't Look Up, et été à l'affiche du dernier Wes Anderson, The French Dispatch, Timothée Chalamet s'est rapidement imposé au monde cinématographique avec plus d'intensité qu'une explosion dans un film de Michael Bay. 

 

Dune : photo, Timothée ChalametDune dans l'Illinois

 

Mais que les aficionados de la muse de Guadagnino ne se réjouissent pas trop vite : si Al Pacino lui-même a donné sa bénédiction, et que Michael Mann rêve manifestement de mener à bien le projet, rien n'est encore moins sûr au regard de ce nouvel opus lié à Heat.

Le cinéaste étant présentement occupé à diriger Adam Driver dans son biopic consacré à Enzo Ferrari, et Chalamet étant engagé auprès de Paul King sur Wonka, les spectateurs devront attendre un peu avant de découvrir la jeunesse de Vincent Hanna... sauf ceux qui préfèrent lire, le livre sortant le 18 août 2022 dans sa version anglaise.

Tout savoir sur Heat

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
21/06/2022 à 11:19

@Pi, c'est bien la maladie actuelle à Hollywood, ce besoin sans cesse de faire des préquelles (en séries ou en films) sur ce qui devrait rester de l'ordre du background. Forcément, quand on construit une intrigue autour de personnages, si on ne veut pas que ceux-ci soient creux, on leur écrit une histoire, un passé. Mais on n'a pas besoin à chaque fois d'aller nous faire un film pour raconter ce passé. Sauf qu'aujourd'hui, Hollywood ne jure plus que par ça.

corleone
20/06/2022 à 22:53

Pourquoi pas Tom Holland en Michael Corleone dans un remake du Parrain tant qu'on y est. On est entrain d'entrer dans un univers parallèle là puisqu'à lire certaines de vos news on se croirait un 1er avril, non mais oh.

alulu
20/06/2022 à 21:45

À force de mettre trop de pétun dans le calumet, voila ce qui arrive :)

Pi
20/06/2022 à 21:22

C'est moins la question Chalamet qui pose question que l'utilité d'une suite à Heat. Le film est un stand alone qui n'appelle pas d'explication ou de psychologisation des personnages. Leurs actes dans dans l'espace-temps de Heat suffisent à les définir.

McCauley et Hanna sont des archétypes. En l'état ils se suffisent en eux-mêmes.

Ils n'ont pas besoin d'avoir été avant et encore moins après.

Ce serait, pour moi, amoindrir l'impact du film.

Elle a un cul de déesse
20/06/2022 à 21:12

Chalamet à force de nous en parler à tout bout de champ ils nous en dégoutent. Son charisme est proche de 0. Personne ne peut remplacer Pacino dans ce rôle.

Morcar
20/06/2022 à 18:59

Ah ben alors, mes bras m'en tombent...
Je n'ai rien contre Chalamet, que j'ai notamment bien aimé dans "Dune", mais à aucun moment je ne le vois dans le rôle tenu par Pacino dans "Heat". Je dirais bien que c'est le dernier auquel j'aurais pu penser.

Mais bon, ce qui m'amuse le plus c'est que depuis le début Mann vend ce projet comme un roman et pas un film, pour faire genre "Ne vous inquiétez pas, on ne fera pas de film pour ne pas tout gâcher", et pour finir le livre n'est même pas sorti que le film est déjà envisagé. Par contre comparer ce projet à Top Gun 2 me parait totalement ridicule. Il faut être honnête, Top Gun 2 s'est vendu à 99% sur la présence de Tom Cruise. Ce préquel de "Heat" n'aurait pas ses acteurs originaux au casting, donc ça n'aura rien à voir.

Troy McClure
20/06/2022 à 17:36

Au-delà de toute considération sur le talent de Chalamet et de sa capacité à reprendre un tel rôle, si l'histoire censée se passer avant les événements de Heat se situe effectivement à la fin des années 80, soit 6 ou 7 ans grand maximum avant l'histoire du premier film, comment justifier le choix d'un acteur aussi jeune ? Al Pacino avait déjà 55 ans dans Heat.

Numberz
20/06/2022 à 16:11

@ Adrien et Surtt

C'est quoi le délire avec Chalet et ewoke? Pas au courant :)

Dirty
20/06/2022 à 15:47

@Adrien Vecchioni, Garde les tes acteurs new generation, personne n'en veut.

Adrien Vecchioni
20/06/2022 à 14:58

Les gros beaufs anti-wokes sont de sortie on dirait. Tellement fragiles, ses mascus ...

Plus
votre commentaire