Le Pacte des loups, Silent Hill... : 6 fois où Christophe Gans a failli tout changer

La Rédaction | 17 juin 2022
La Rédaction | 17 juin 2022

Le Pacte des loupsSilent HillNecronomicon, Starfix... Christophe Gans n'a cessé tout au long de ses carrières de pousser dans ses retranchements le cinéma français, voire international. On en parle avec lui.

Le Pacte des loups vient de ressortir dans une superbe version 4K, qui devrait en prime débarquer ensuite en vidéo. À cette occasion, nous avons eu la chance de pouvoir nous entretenir avec son réalisateur, Christophe Gans. Et si nous avons déjà consacré un article à sa fresque délirante en costumes, il nous restait à aborder le reste de sa riche carrière, non seulement en tant que cinéaste, mais également en tant que journaliste et relai culturel.

Et c'est peu de dire que le bonhomme a été important pour les cinématographies et les cinéphilies françaises, quand bien même beaucoup de ses coups de pied dans la fourmilière n'ont pas abouti. En vidéo, on revient donc sur les grands jalons qu'il a posés et sur les occasions manquées qui parsèment sa filmographie.

 

 

Necronomicon, Starfix, HK Video et même ses projets abandonnés particulièrement alléchants : le metteur en scène ne tarit jamais d'anecdotes et de fables assez révélatrices de l'état des grosses machines françaises. Cerise sur le gâteau, il nous parle même de l'avancée du film qu'il est en train de concocter, à savoir une nouvelle adaptation de Silent Hill... On a hâte !

Tout savoir sur Christophe Gans

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Fab
18/06/2022 à 17:39

Top vos vidéos, un plaisir d'écouter Mr Gans et l'impression qu'on pourrait l'écouter des heures parler de ce genre de cinéma ou du cinéma de genre ;-)

Wolf in human meat
18/06/2022 à 14:45

le film pacte des loups beneficiient d'effets numerique pariculierment infâme, sur la scene de la bête dans une baraque, je l'ai vu endvd en sont temps et cétait penible, alors que le rest du film est bien photographié, les decors et costumes soignés,
qu'est ce que çà donne en 1080 ou 4K?
le journaliste a l'ecran est flou , il ne sait pas filmer ou mettre le bon focus , visage et cou flou mais le reste net?
une explication?
visiblment incompetent en technique , quant à l'aspect Critique, je vous votre appreciation

Super Zéro
18/06/2022 à 12:38

Pour moi , malgré le succès du film, ce dernier n'a pas créé une nouvelle dynamique dans le cinéma français car il est mauvais. Même à l'époque les critiques étaient divisés et certains le voyaient comme un néo nanar. La légende de base est passionnante et Gans l'a ruinée en ajoutant toutes ces références au cinéma asiatique. Alors attention, j'aime beaucoup le cinéma HK, mais dans un film qui explore le folklore français , je vois pas l'intérêt de faire un rapprochement entre les deux. Je parle même pas de la direction d'acteurs lamentable, des effets spéciaux hideux et des dialogues risibles. Aujourd'hui, certains essaient de nous faire passer ce film comme un chef d'oeuvre, mais on en est train loin. Vous voulez un film de " genre" français qui envoie du lourd ? Regarder Le Hussard du le toit, c'est pas parfait mais ça explose ce navet du pacte des loups. Même le téléfilm du tribunal de l'histoire est beaucoup plus prenant ( et surtout mieux joué) que Le pacte des loups.

Grift
18/06/2022 à 11:24

Merci beaucoup pour cette vidéo intéressante et super agréable à regarder.
C'est top ! merci encore.

Gang Bang
18/06/2022 à 11:23

Merci pour cette plongée dans le ciné popcorn des années 90 et 2000. Clairement la France rate un immense réalisateur.
PS. @la rédaction Petite (toute petite) critique sur le format. La musique en fond sonore, c'est hyper tendance, mais c'est franchement pas utile. C'est fait interview de Gans dans un ascenseur

Chrisem
18/06/2022 à 04:43

Ha Starfix !!! Son premier numéro et la quatrième de couverture avec l'affiche de "Revenge of the Jedi" m'a tellement marqué dans mon adolescence que je l'ai racheté il y a quelques années... C'était l'époque bénie des journalistes qui m'ont fait découvrir le cinéma avec un grand C... Accompagné de Mad Movies, L'écran Fantastique, S.F.X. ce mag a participé à ma culture cinématographique, littéraire et musicale... Je dévorais les articles de Christophe Gans, Jean-Pierre Putters et Didier Allouch avant d'aller voir les films dont ils parlaient...

J'ai découvert que Christophe Gans était passé à la réalisation avec "Crying Freeman" qui avait été une mini claque pour moi... Jusqu'à là j'étais plus habitué à voir ce genre de film en provenance des USA, c'était un espoir de voir le cinéma français surpasser le cinéma américain sur son propre terrain... Et force est d'avouer qu'il y a eu un petit vent de folie durant les années 90 qui a légèrement remué les lignes jusqu'au début des années 2000... C'est en partie grâce à Christophe Gans, mais aussi Mathieu Kassovitz, Jan Kounen que le cinéma français va connaître une période décomplexée qui nous donnera des succès tels que "Le pacte des loups", "La haine" ou "Dobermann" qui impacteront le cinéma de genre français jusqu'à aujourd'hui... Que serait "Titane" s'il n'y avait pas eu de "Vibro-boy" pour ouvrir la voie ???

Christophe Gans fait partie des réalisateurs qui ont permis que le cinéma français s'ouvre à plus d'audace, même s'il faut quand-même le dire avec quelques nuances... D'ailleurs "Le pacte des loups" est, pour moi, un cas d'école car il a non seulement prouvé qu'en France on pouvait égaler (voir surpasser) les américains en termes de production, d'inventivité, de direction artistique, d'effets spéciaux et de réalisation, mais en plus avoir autant de succès en salle même s'il reste néanmoins franco-français... Je pense d'ailleurs que c'est ce qui fait que "Le pacte des loups" reste à part dans la filmographie de Christophe Gans et dans l'histoire du cinéma français...

C'est pourquoi il est d'autant plus dommage que Christophe Gans n'ait pas pu mener à terme ses adaptations de "Little Nemo in slumberland", "Rahan" ou "Corto Maltese" car il aurait pu donner au cinéma de genre français un retentissement international... J'en veux pour preuve sa version de "La belle et la bête" qui n'a vraiment pas à rougir devant la version live action de Disney...

Après il faut prendre un peu de recul sur la qualité du cinéma américain qui s'il est dominant au box-office n'est pas pour autant un mètre étalon en terme de qualité d'oeuvre... Il faut aussi prendre en compte l'exception culturelle, si chère à une grande partie de l'intelligentsia artistique française, qui n'est pas si restrictive que ça...

Personnellement je préfèrerais que Christophe Gans puisse travailler sur d'autres projets qu'un second "Silent Hill"... Je n'ai d'ailleurs jamais été tenté de voir celui qu'il a réalisé...

Kyle Reese
17/06/2022 à 19:15

STARFIX ... Ultra culte, le mot n'est pas galvaudé. J'attendais avec impatience la sortie chaque mois avec parfois des sortie spéciale, sur le Retour du Jedi par ex.
La crème du magasine ciné de genre mais pas que. Ça me fait grandement plaisir de revoir Christophe Gans toujours en forme et passionné et passionnant. L'art de transmettre sa passion, la raison pourquoi je suis ici.
J'ai découvert tous les grands réalisateurs des années 70-80-90 grâce à eux et je ne les remercierais jamais pour ça tellement c'était génial. Et HK vidéo superbe qui m'a fait découvrir des pépites. Super vidéo et interview. Merci à vous, et bravo Christophe Gans, ne changez rien.

Le pacte des loups, comme déjà dit, il aurait dû tout changer mais ... c'est la France quoi !
En tout cas pour moi c'est tout ce que j'aimais dans un film à cette époque et encore aujourd'hui. Hyper généreux. C'est fou tout ces projets qui n'ont pas aboutis, frilosités des producteurs, des chaines, problème de financement typiquement français, ou frilosité du monde du cinéma tout cours. C'est vraiment, vraiment dommage car on a tellement de trucs chouettes a adapter (certains l'ont été mais de façon ridicule). Et il n'est pas rancunier en plus. Sérieux, Nemo, Rahan , le fils des ages farouche, mon premier héro de BD. Façon Apocalypto !! Truc de ouf !

Non mais c'est quoi ce pays , de petits bras, tous petits bras dans le milieu.
C'est désespérant. Bref ...

Franchement,
17/06/2022 à 18:38

Autant ses articles dans l'excellent Starfix étaient pertinents, autant ses films puent le conformisme esthétique de l'époque fin 90-années 2000. Puis les scénaristes n'étaient visiblement pas ses potes, hein (traduction : le manga reste meilleur que le film - Mark "Dacascados" quoi - re-traduction : non, Le Pacte des Loups et sa photo clippeusement grassouillette de saturation : c'est non merci en terme de dialogues et d'écriture - d'une platitude...).

Bref, le ciné français, en 2022, est tellement nul qu'on en vient à glorifier un faiseur vulgos comme lui... Et on ose cracher sur le Gros Besson zoophile du Grand Bleu... Quelle blague !

Mx
17/06/2022 à 17:14

crying freeman est sympa, mais manque d'ampleur et de souffle, c'est l'hommage de gans à the killer, de woo!

Le pacte des loups a des défauts, mais là pour le coup, l'ampleur est démesuré, ia un vrai souffle, épique qui parcourt le film, et visuellement, sa envoie du bois, ahah!!

silent hill, j'aime beaucoup la mélancolie qui se dégage du film, et certains visions sont dantesques (pyramih head, le final dans l'église), le cast (radha mitchell, deobra unger, jodelle ferland), je suis curieux de voir son nouveau film de la franchise, j'espère qu'il aura plus de moyens que pour le premier, pour des meilleurs sfx, notamment,!

votre commentaire