Avatar 2 : la (sublime) bande-annonce du retour de James Cameron est enfin là

Mathieu Victor-Pujebet | 9 mai 2022 - MAJ : 10/05/2022 09:50
Mathieu Victor-Pujebet | 9 mai 2022 - MAJ : 10/05/2022 09:50

Ça y est, la fameuse bande-annonce d'Avatar : La voie de l'eau, le grand retour de James Cameron à la réalisation, a enfin été dévoilée.

En 2009, sortait Avatar, réalisé par James Cameron. Une révolution technique qui avait posé de nouveaux standards de ce qu'il était possible de faire avec des effets spéciaux numériques. Des environnements plus vivants que jamais, un rapport organique aux effets visuels, de la performance capture à gogo et la démocratisation d'une 3D spectaculaire, Avatar était tout simplement une démonstration technique hallucinante, que l'on aime ou non son écriture.

Treize ans plus tard, James Cameron nous propose un retour sur la planète Pandora avec Avatar 2, sous-titré La Voie de l'eau, un des films les plus attendus de ces dernières années. Alors que la bande-annonce d'Avatar 2 a été dévoilée avant Doctor Strange in the Multiverse of Madness dans la plupart des cinémas du monde entier, les nouvelles aventures de Sam Worthington et Zoe Saldana se sont enfin dévoilées sur le net.

 

 

C'est alors un déluge d'images somptueuses, étonnamment contemplatives et dégraissées d'action spectaculaire. Il s'agit simplement d'un ballet de presque deux minutes où l'on retrouve la splendeur de Pandora au rythme de la fluidité de la caméra de James Cameron. Comme son titre le suggère subtilement, Avatar : La voie de l'eau n'explore pas exclusivement les mêmes environnements verts et aériens du premier film, mais aussi des espaces aquatiques.

Et qui dit eau, dit un rapport à la matière différent. Là encore, Avatar 2 nous vend du très lourd avec des effets spéciaux qui semblent atteindre ici un niveau de réalisme juste stupéfiant. Un naturalisme d'autant plus frappant que la lumière du soleil de Pandora, ses reflets et ses contre-jours donnent de la matière à l'image et rendent le peu que nous montre cette bande-annonce criant de vérité.

 

Avatar : La voie de l'eau : photoDéjà une claque visuelle ?

 

C'est avec ses effets spéciaux qui semblent révolutionnaires et sa mise en scène constamment virtuose sans être dans la démonstration que la bande annonce d'Avatar : La voie de l'eau nous promet, à l'instar du premier opus, des images que nous n'avons jamais vues auparavant. Dire que nous attendons le long-métrage sonne alors comme un doux euphémisme.

Pour rappel, on retrouvera au casting d'Avatar 2 son duo d'acteurs principaux, mais aussi Sigourney Weaver, Giovanni Ribisi et Stephen Lang. Du côté des nouveaux, nous aurons, entre autres, Michelle Yeoh, Kate Winslet et Oona Chaplin. Pour savoir si La voie de l'eau sera le grand film tant attendu, il faudra attendre sa sortie le 14 décembre prochain dans nos salles de cinéma françaises.

Tout savoir sur Avatar : La voie de l'eau

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Rayan
15/05/2022 à 16:07

J ai bien fais de revenir sur cet article tiens, j'ai constaté que mes commentaires ont été supprimés ( quelle surprise !!!! ) et qu il y a un gros suceur encore plus gros que Kyle Reese, en plus de leur donner du fric pour des articles de mer** le dénommé Kouak est un suceur professionnel, le mec suce même dans les commentaires

Salut Simonou ça va ? Alors ça va aller à Cannes Simonou quel veinard, bisous simon à +++ ♡♡♡

Kouak
11/05/2022 à 16:33

@Fox
Complètement d'accord (On va y arriver) ;-)
Il y a 13 ans, la technique utilisée, remise au goût du jour, si je puis dire, était un atout majeur dans la démarche du spectateur à se rendre en salle...(Moi le 1er)
Il est vrai qu'aujourd'hui, celle-ci ayant été mise à toutes les sauces, l'attrait doit se trouver ailleurs.
Ou Alors !! Ou alors, il nous prépare autre chose...(Ou rien du tout)

3 Films m'ont véritablement abalobés avec ces, plus ou moins, nouvelles tech', et tu en cites 2...L'odyssée de Pi, Gravity et The revenant, dans un autre registre...
Là, Cameron revient dans un milieu qu'il apprécie particulièrement, je veux parler du milieu aquatique...Ce qui en fera, par définition, un film en immersion totale...(Boutade)
Après je ne sais pas...L'histoire, en elle même, risque d'être récurrente...
Laissons lui le bénéfice du doute !!
@+

Mmmh.
11/05/2022 à 16:07

Ça devient longuet ces bisbilles.

Fox
11/05/2022 à 15:53

@Kouak
Ah bah c'est plus clair d'un coup ! :D
Alors, "qu'aurait dû faire Cameron ?". En fait, il fait totalement ce qu'il veut (et heureusement !). Il a la chance d'avoir tellement de succès (critiques et financiers) pour lui qu'il peut se permettre de poser ses balls sur la table des prods et de dire : "Moi je vais faire ça et point barre !" (En vrai, ça doit quand même être un peu plus compliqué, mais le fait qu'il décroche du budget par centaines de millions va plutôt dans ce sens). Là dessus, je lui reconnais le poids qu'il a dans le système et c'est tant mieux. Je n'ai rien à lui conseiller (pour qui me prendrais-je ?) et mon avis ne regarde que moi et ceux qui veulent bien en discuter (et je dis bien "discuter" - à noter que ça marche aussi pour celui des autres).

Il est vrai que le "tout CGI" me dérange de plus en plus avec le temps. Pas par posture, parce que ce serait stupide tant les effets numériques ont constitué une évolution très importante vers une forme de crédibilité à l'écran. Plus par "explication d'un ressenti".
Bon, premièrement, il faut bien reconnaître qu'il y a une forme de paresse dans les productions actuelles : on ne s'embête pas trop avec les effets plateaux, parce que ça coûte un pognon monstre, ça nécessite des protocoles très stricts (pour les explosions ou les cascades par exemple)... bref : tout le monde se dit "on verra ça en post-prod et merci bien !". Ce n'est clairement pas un argument valable pour le travail de Cameron (a fortiori pour Avatar) car la démarche est vraiment de créer un environnement totalement nouveau, inconnu. Là, ça le justifie et on peut dire qu'il bosse dur pour ça.

Alors, qu'est-ce qui me gêne au final ? C'est le rendu. Pour être franc, j'avais envie de l'aimer à sa sortie le 1er. J'y étais allé confiant, comme un môme. Et finalement, je me suis rendu compte que je n'étais plus un môme, que je n'arrivais pas à m'intégrer dans cet univers, en tout cas aussi facilement que certains. J'ai cherché à comprendre après coup pourquoi je n'étais pas rentré dedans, et il s'est avéré que c'était malheureusement - et en très grande partie - lié la technique utilisée. Mon attention accrochait sur des détails (les mouvements de lèvres peu naturels, des grains de peau parfois trop lisses...) et il m'était donc impossible "d'atterrir sur Pandora": je suis donc resté dans mon fauteuil, trouvant le temps - un peu - trop long. A mon grand regret.
Je crois que c'est à partir de ce film que j'ai commencé à devenir un peu "allergique" aux CGI, du moins tant qu'ils étaient ostensibles. Parfois, il y a quelques sursauts (l'Odyssée de Pi ou Gravity), mais dans l'ensemble, ça bloquait systématiquement l'immersion. Même Dune, qui mélange pourtant beaucoup de techniques n'a pas réussi à m'attraper. Suis-je devenu blasé ? Peut-être.

A dire vrai, j'envie un peu les gens qui ont encore cette faculté à tomber aussi facilement (ce n'est pas péjoratif) dans ces nouveaux univers. Mais il y a aussi ceux qui, comme moi, n'y arrivent pas et le disent (bon, il y en a qui sont quand même aussi particulièrement virulents et un peu "bas du front", c'est vrai).

Kouak
11/05/2022 à 15:39

C'est bien ce que je dis alors...Parce-que si vous démissionnez cela deviendra un poste en "vacance"... ;-)
Désolé...

Simon Riaux - Rédaction
11/05/2022 à 15:03

@Kouak

Alors si c'est ça les vacances, je démissionne tout de suite !

Kouak
11/05/2022 à 14:58

Bande de veinards !!
Bonne vacances !! Pardon...A fond dans le boulot !! ;-)

Simon Riaux - Rédaction
11/05/2022 à 14:42

@Kouak

Yep, avec le sieur Alexandre, comme ces dernières années !

Kouak
11/05/2022 à 14:38

Salut Simon !! ;-)
Séjour à Cannes ?

@Fox: Je n'ai jamais dit que vous n'étiez pas concerné...De plus, j'explique dans mon commentaire, que je comprends la vision de chacun sur le sujet...
La seule chose qui vous différencie par rapport à votre "argumentation" et celle des autres intervenants est le fait que vous "critiquiez" le tout CGI...

Ma question est donc : Qu'aurait dû faire Cameron ? Demander à la NASA de lui dégoter une planète proche de sa vision de Pandora ? Puis de demander à Elon Musk de lui louer une centaine de Space X pour pouvoir aller tourner sur place ?
Huummm...Je pense qu'il aurait explosé le budget...Même si c'est un habitué de la chose...
Et je pense que, ni la Nouvelle Zélande ni la grande barrière de corail se prêtent à toutes sortes de tournages...
En résumé, je comprends que le tout CGI vous rebute...Mais j'admets, dans ce cas précis, ne pas voir d'autres solutions pour que le réal' puisse représenter, sur grand, écran toute l'ampleur de son univers fictif...
Voilà, voilà...
@+

Simon Riaux - Rédaction
11/05/2022 à 13:55

@Kouak

Me plaindre ?

Oh non. Je ne crois pas l'avoir jamais fait d'ailleurs. Selon mon humeur, ils sont plutôt objets de compassion, ou de sarcasmes.

Mais je ne vais certainement pas me plaindre de l'opportunité qui m'est donnée d'observer les remugles de leur cour des miracles toute choupi.

Plus
votre commentaire