On a vu la bande-annonce d'Avatar 2 : La Voie de l'eau en 3D (et on ne s'en remet pas)

Antoine Desrues | 3 mai 2022 - MAJ : 10/05/2022 16:08
Antoine Desrues | 3 mai 2022 - MAJ : 10/05/2022 16:08

L’attente en aura valu la chandelle. On a vu sur grand écran (et en 3D) la bande-annonce d’Avatar 2 : La Voie de l’eau. Vous n’êtes pas prêts !

Treize ans. Treize ans d’attente pour enfin voir la suite d’un des plus gros succès de l’histoire du cinéma. Autant dire que la Twentieth Century Fox (enfin Disney…) a intérêt à mettre les petits plats dans les grands pour le marketing d’Avatar 2, sous-titré La Voie de l’eau. Le retour en grande pompe de James Cameron n’est pas seulement la promesse de retourner sur les terres fantasmatiques de Pandora, mais de voir si le bulldozer de science-fiction peut encore être le fer de lance d’évolutions technologiques.

Fait rare pour un blockbuster de ce type, dont les bandes-annonces sont habituellement bazardées sur Internet, Avatar 2 profite de la sortie de Doctor Strange in the Multiverse of Madness pour diffuser ses premières images en avant-séance dans certains cinémas. Cette exclusivité est bien sûr pensée pour attirer même les plus réticents vers la dernière Marvellerie, mais aussi pour asseoir le prestige d’une proposition qui ne peut être sublimée que par le grand écran.

 

 

Alors que la 3D est délaissée par une grande partie de l’industrie, difficile de bouder son plaisir quand, à l’arrivée de la projection presse de Doctor Strange 2, des lunettes sombres nous sont soudainement tendues. Elles ne sont pas pour le film de Sam Raimi, mais uniquement pour l’événement qui se profile juste avant. La claque n’en a été que plus grande !

Si on savait qu’Avatar 2 se concentrerait sur le monde aquatique de Pandora, il est clair que James Cameron en a fait un enjeu à la fois narratif et technique. Alors qu’un magnifique plan large montre des Na'vis volant juste au-dessus d’une immense étendue d’eau, le cinéaste semble rappeler la valeur du cadre de cinéma, qui encapsule un espace pour mieux en marquer le point de vue, et la magnificence.

 

Avatar 2 : Concept art 3L'idée de savoir qu'on va bientôt utiliser d'autres illustrations nous remplit de joie

 

Mais derrière cette note d’intention lourde de sens, la bande-annonce d’Avatar 2 se démarque surtout par sa simplicité, voire même son absence d’esbroufe (qu’on pouvait pourtant attendre). Cameron déploie avec le plus grand naturel son univers, et s’attarde sur des interactions entre ses créatures numériques plus impressionnantes que jamais et l’environnement qu’il reconstitue. D’un rayon de soleil sur un visage à une main touchant la surface de l’eau, le film impressionne déjà par son photoréalisme et sa retranscription ultra-détaillée des lois de la physique.

Le cinéaste semble bien parti pour nous emporter une nouvelle fois dans la profondeur de ses images, soutenues par une 3D d'ores et déjà jouissive. En tout cas, ses choix de découpage précis et aérés sont clairement pensés pour accompagner l’œil dans la découverte des mondes marins de Pandora, le tout en mettant au centre de son dispositif des corps tout aussi émerveillés que le spectateur.

 

Avatar 2 : Concept art 1De bien belles promesses

 

On en viendrait presque à avoir la larme à l’œil face à la beauté de ce monde entièrement manufacturé, dans lequel Cameron se plaît à sublimer la petitesse de ceux qui l’habitent. On pense bien entendu à cette baleine extraterrestre mise juste à côté d’un des protagonistes, ou plus généralement à ces plans spectaculaires où la faune aquatique de la planète se dévoile aux côtés des Na'vis. La dimension holiste d’Avatar 2 a visiblement été poussée dans ses retranchements, et donne encore plus envie de découvrir les tenants et aboutissants de ce nouveau pan de mythologie.

Sans mauvais jeu de mots lié à James Cameron, il convient quand même de dire que la bande-annonce de La Voie de l’eau semble réussir un exploit de plus en plus rare : exciter plus de raison tout en restant la face émergée de l’iceberg. A l’image de cette monture qui s’extrait soudainement de l’eau pour se mettre à voler, on sent bien que le long-métrage s’apprête à nous offrir son lot de surprises, et à pleinement déployer ses ailes. Une chose est sûre : la révolution est en marche !

Tout savoir sur Avatar : La voie de l'eau

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
bullet
09/05/2022 à 21:26

@R1 : pourquoi venez vous perdre votre temps en étalant votre critique stérile qui n'apporte absolument rien de concret au lecteur ? Poussez un peu l'explication ou bien passez votre chemin.

Cidjay
09/05/2022 à 16:00

@Marc :
Pas besoin de me rafraîchir la Mémoire, je connais très bien l'oeuvre de cameron pour avoir quasiment tous ces films en Bluray ou DVD...
Mais la où je ne suis pas d'accord, c'est de le considérer comme "LE" plus grand réalisateur.
"LE" plus grand réalisateur de Blockbuster Techniques.
Cameron a toujours mis en avant les nouvelles technologies (Animatronics, images de synthèse, 3D) sur le plan technique, le gars est vraiment un précurseur et c'est souvent lui qui lance le bal en terme d'innovations techniques pour les prochaines années.
Mais là... bah, il n'y a pas l'air d'avoir grand chose de neuf à nous proposer depuis 2010.
Le niveau d'excellence technique atteint par beaucoup de gros studios arrive tout doucement en stagnation, si bien qu'il devient parfois difficile de faire la part du réel entre images réelles et images de synthèses (la preuve avec certains courts de l'excellente série Netflix Love+Death+Robots qui prouve par certains épisodes que la frontière entre réalité et CGI n'a jamais été aussi mince).
Le problème c'est que si on ne retrouve pas ce Gap technique dans le prochain Avatar (et c'est pas parti pour), j'ai bien peur que le père Cameron se voit légèrement déçu sur les résultat à long terme pour sa franchise AVATAR. à moins, qu'il n'ai mis le paquet sur le scénario, plus que sur les innovations techniques.

AGL
09/05/2022 à 02:17

Je vois que dans le chat, y a un énorme rageux qui est au chômage, et qui s'est dit que critiquer James Cameron ça serait cool...
Il a rien compris à l'exploit du cinéma, et à la beauté d'un paysage

Marc
08/05/2022 à 17:37

@Neji

Il va encore marqué avec AVATAR 2 même si tu accroches pas a l'histoire ok. il va exploser le CINÉMA encore une fois ! A chaque fois il va encore nous surprendre et 80% de AVATAR 2 se passe sous les océan on va se prendre des plans incroyable dans les Abyss de Pandora.

Neji
08/05/2022 à 14:14

@marc
À aucun moment je parle de James Cameron de sa filmographie je mentionne juste cette mythologie les Na'vi, le monde créé , le concept ,le projet le premier film que je n'aime pas du tout, des rastas bleu avec des grands corps qui communique avec la nature rencontre un militaire beunet et défend leurs cause ect...
James Cameron est un grand réalisateur c'est pas un tâcheron sans talent ou un yes man, il aura marqué son époque.
Personnellement le concours à la technologie à la révolution numérique ou technique ne m'a jamais fasciné.

Marc
07/05/2022 à 12:56

@Neji
C'est ton commentaire qui me laisse de Glace. Si dans la filmographie de James Cameron il n'y a pas un film qui t'a marqué !? Quel est ton meilleur film ?

Neji .
06/05/2022 à 18:56

Perso il pourra nous chier n'importe quelle révolution numérique avec cette daube de perso . Le premier ma laissé tellement de glace et j'ai trouvé ça tellement con .
Que la suite voyez-vous en deux mots ...rien à battre.

Marc
06/05/2022 à 16:58

TERMINATOR 1 et 2 bien entendu .

Marc
06/05/2022 à 16:50

@Cidjay

Je vai te rafraîchir la mémoire quelques films qui on marqué l'œuvre de James Cameron
TERMIBATOR 1 et 2 ABYSS ALIENS TITANIC AVATAR 1 et prochainement AVATAR 2 james Cameron est le plus grand de réalisateur chaque film on marqué le Cinéma des scénario originaux les effets Spéciaux toujours en avance . James Cameron est de retour.

Marc
05/05/2022 à 18:13

Je viens de revoir Avatar il a quelques minutes et je peux affirmer que c'est le plus grand film que j'ai vu de ma vie ! A chaque fois je le vois j'éprouve une émotion unique et j'ai tellement hâte de voir en décembre Avatar 2
Le grand James Cameron est de retour is BACK

Plus
votre commentaire