Resident Evil : les premières critiques sont tombées pour le renouveau de la franchise

Matthias Mertz | 23 novembre 2021 - MAJ : 25/11/2021 12:08
Matthias Mertz | 23 novembre 2021 - MAJ : 25/11/2021 12:08

Le périlleux Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City qui promettait, sous l'égide de Johannes Roberts, de coller aux jeux obtient enfin sa revue de presse.

Notre critique du nouveau film Resident Evil

Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City avait pour mission périlleuse de réconcilier le grand public avec la licence de jeux d'horreur éponyme de Capcom. Si les aficionados de la franchise ont pu trouver un intérêt certain dans les films de Paul W.S. Anderson, qui mettaient en scène Milla Jovovich en tant qu'Alice, ils ont en général été mal accueillis par la critique (ce qui n'a pas empêché le succès commercial de la licence).

Ce devait être un nouveau départ Resident Evil : Bienvenue à Raccon City réalisé par Johannes Roberts. Exit Milla Jovovich et Paul W.S Anderson, l'approche privilégiée semble de copier presque plan par plan les deux premiers jeux pour recoller au matériau original. Kaya Scodelario, Robbie Amell et Hannah John-Kamen rejoignent ainsi le projet, dont les bandes-annonces oscillent entre l'action décomplexée et l'horreur un peu trop calme.

Et Johannes Roberts a l'air d'y croire, puisqu'il a déjà révélé quels étaient ses prochains plans quant à la suite de l'adaptation de la franchise. Mais pas sûr que tout cela voit le jour avec la revue de presse de Bienvenue à Raccoon City.

 

photoCelui-là on le remet juste parce qu'il est moche

 

"Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City est fun dans sa présentation, mais manque de substance. Il pourrait être divertissant tout en étant fidèle aux jeux, mais les personnages vides et la description du monde à peine soutenue réduisent l'impact de ce qui aurait pu être une adaptation fabuleuse." Screen Rant

"Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City n'est certainement pas la pire adaptation de jeux vidéos ou le pire film Resident Evil, mais ce n'est pas difficile compte tenu de la qualité des films de ces deux catégories. Johannes Roberts mérite un certain crédit pour être resté plus proche de son matériau d'origine que les films de Paul W.S Anderson, mais la courte durée du film, son troisième acte bâclé et le manque de certains éléments l'empêchent violemment d'être un film effrayant à regarder dans le noir." IGN

"Même si je ne dirai pas de Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City que c'est un film parfait, et ce d'aucune sorte, c'est quand même un divertissement correct à regarder au cinéma (si c'est possible) qui a plus souvent raison que tort. Il y a évidemment des éléments qui auraient mérité plus de changements (je serai triste pour toujours à la vue de certains monstres du film), mais dans l'ensemble, Johannes Roberts a réussi à construire une adaptation de jeu vidéo qui explose d'amour pour les jeux autant que pour le genre horrifique. Et son attention aux détails ainsi que la performance de Scodelario sauvent le film et en font une expérience sympathique et divertissante." Daily Dead

 

photo"Ils savent ce que j'ai fait l'été dernier"

 

"Suivant la fin du précédent film en live-action de la série des Resident Evil, l'approche prise par Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City était la plus ingénieuse possible - revenir aux fondamentaux de la série. Dans les faits, le film suit cette idée beaucoup trop loin et de façon trop littérale. Peut-être est-ce parce que son matériau d'origine est tiré des années 90 et qu'il a déjà servi de référence pendant les dernières décennies, mais ce n'est pas suffisant pour excuser le film d'être aussi fatigué." CinemaBlend

"Malgré son manque d'horreur, ses infidélités mineures au jeu et sa niaiserie, l'amour de Johannes Roberts pour Resident Evil est clair à chaque moment de Bienvenue à Raccoon City. Avec une muraille d'easter eggs - restez jusqu'au milieu du générique de fin - et une reprise fascinante de personnages classiques, le film est un voyage joyeux dans le Manoir Spencer et le département de police vise juste pour les fans de la franchise." CNET

"Le film pue trop (d'une odeur de décomposition) pour dire de Johannes Roberts qu'il a accouché d'une version zombifiée de ses prédécesseurs. Mais quand un film a aussi peu de cervelle, la métaphore est méritée. Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City pourrait récompenser les fans de longue haleine qui souhaiteraient le retour de la franchise aux origines des jeux, mais les autres auront envie de fuir la ville, probablement plus que les personnages du film eux-mêmes." LA Times

 

photo, Avan Jogia, Kaya Scodelario"T'es sure que c'est le moment pour l'intégrale de Skins ?"

 

"D'un côté, la narration est plus efficace, parvient à forger de la tension, et les personnages sont mieux construits. D'un autre côté, c'est lent, décousu, avec des effets spéciaux inférieurs à ce que proposaient les jeux de la PlayStation 2. Mélangeant le bon et le moins bon, c'est juste un film moyen qui essaye de faire trop de choses en trop peu de temps." Deadline

"Les films Resident Evil de Paul W.S Anderson restent un exemple de succès pour des adaptations de jeux vidéos, et à leurs meilleurs moments (l'original, Afterlife et Retribution) ils ont amené la vision du jeu à la vie avec une esthétique addictive et technogothique, des design tape-à-l'oeil et des scènes d'action démentes. Raccoon City échoue à reproduire chacun de ces points et révèle son manque de personnalité au fur et à mesure qu'il progresse, notamment puisque personne dans ce casting anonyme et attractif ne parvient à succéder à l'Alice badass de Milla Jovovich." Slant

"Les jeux vidéo de zombie de Capcom écopent d'une nouvelle adaptation sur grand écran avec Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City, un reboot dont l'objectif est de s'imposer comme une adaptation de son matériau d'origine beaucoup plus fidèle. Il se trouve que l'opération se révèle être un échec total, puisque Johannes Roberts ne fait qu'offrir une tonne de fan service mais rate un scénario cohérent et la capacité à faire peur du film. Ajoutez des effets spéciaux misérables et le pronostic vital de la licence de mort-vivant apparait nettement engagé." Variety

 

photoLui on l'a mis juste parce qu'il est marrant

 

À la veille de sa sortie en salles, Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City écope donc d'une revue de presse très mitigée. Personne ne conteste le dévouement de Johannes Roberts à essayer de reproduire avec fidélité ce qui a fonctionné dans les jeux, mais de nombreux points sont critiqués de façon unilatérale, à commencer par des effets spéciaux qui ne tiendraient pas la route pour faciliter l'immersion du spectateur dans ce manoir monstrueux.

En ce sens, le film s'aligne avec ses bandes-annonces qui laissaient craindre qu'il n'arrive pas à tenir le choc visuellement, nous laissant probablement sur notre faim lorsqu'il s'agira de voir des chiens zombifiés qui sautent par la fenêtre pour nous attraper ou des lickers qui hanteront nos esprits pour la mauvaise raison. Toutefois, les films Resident Evil avec Milla Jovovich n'ont jamais eu une critique dithyrambique. Il est donc possible que Bienvenue à Raccoon City atteigne également un certain succès de la part du public.

Pour mesurer l'étendue des dégâts ou au contraire être charmé par sa fidélité, il faudra se rendre dans les salles obscures à partir du 24 novembre 2021.

Tout savoir sur Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Mixerced
25/11/2021 à 01:58

Vu le film ce jour le 24/11/2021

Très décu du film.... quand on vois une scène d'action se faire GACHER par une musique année 80 je crois me rapelle plus... on se dit c'est suposer faire peur non ? pas nous faire rire... C'est Bienvenue à Raccon city... pas Bienvenue à Zombiland....

Bref kle film se concentre trop sur les 2 personnage de Claire et Chris qui nous apporte pas grand chose au final....

L'autre moitier du film ce rattrape mais on connais la suite si on on a fait les jeux... un gros copier coller du 2 ! Ensuite on a Leon l'acteur est dégueulace et ultra idiot.... mais vous l'avez trouver ou celui la ? tres décu ! de plus les effet spéciauix basique....la bande son HORRIBLE ! Des musiques pendant des scène d'action... ou sont les bruitage ? les son qui nous font stresser ? EN CLAIR ou se trouve le moment ou on a peur ?

Bref très déçu ! Certe je le prendrais en Bluray car je possede la collection des film, je comptye le REREGARDER mais c'est vraiment par simple obligation de FAN .... sa ma donnée envi de refaire le 2 3 et 4 d'ailleurs. Le manoir pas assez exploité !!! Ojn vois très bien que les endroit du manoir sont enfaite prise de plusieurs manoir existant.... Bref je vous conseille d'attendre que le film sorte direcetement sur internet ou en DVD car franchement j'ai beaucoup rigoler mais pas eu peur .... Pour moi la sage avec ALICE est meilleur !

SKYDREAMOFFICIEL
24/11/2021 à 23:11

Attention spoile :

Je ressors du cinéma..
J'ai eu des montées de Chaleur tellement le film est d'une débilité incommensurable...

Le spoile commence :

Le casting a chier
le scénario mdr
Barry et Rebecca absent,
Wesker qui tue Birkin,
Wesker qui fais du piano,

l'hélicoptère qui crash dans le manoir mais pas dans le commissariat

HUNK qui fait un caméo en début de film pour barrer la route au civiles

Shery qui perd sa mère son père y a 30minute mais qui rigole au blague de Chris

Lisa Trevor qui tue le lickers
Lisa trevors c'est la pote de clairs
Lisa trevors est gentils
Lisa trevors accompagne Léon a l'assenseur du commissariat qui ramène au manoir Spencer !

Chris qui parle comme un teuber a sa sœur claire

Claire plus rebelle tu meurs

Léon plus con tu meurs

Jill on ce demande tout le long du film elle a servi à quoi ???

Le camion qui explose devant le commissariat, Léon continue de pioncé OKLM

C'est pas les S.T.A.R.S qu'il aurais dû les appeler dans ce film mais les EXPENDABLES de Stalone

Ada Wong qui fais son cameo après le générique de fin et qui ce fais passer pour la boss..

Bon j'arrête là..

Et puis merde non

Je continue encore

Du coup,

Birkin ce transforme en un redoutable tirant qui ce fait dégommer en 25 sec avec le rocket lunsher sortie de nul part d'un train qui étais sous le manoir Spencer LOL

Paul Anderson me fait presque regretté ces film avec Mila...

40 million d'euros..
Donner moi juste la moitiée, et je refait le film avec un vrai casting bordel

Albert Wesker
24/11/2021 à 13:23

Étant fan de Resident Evil depuis l'enfance j'avais hâte de me faire mon propre avis sur cette nouvelle adaptation en film. J'ai visionné le film le 19 Novembre en avant première donc.

Le film est fun, rempli de Easter eggs qui peuvent ravir les fans de la saga des jeux vidéos. Mais attention à vouloir mixer les évènements du 1 et du 2 en 107 minutes le tout est RUSHER. Il y a donc un certain manque de cohérences de l'ensemble comme si un cahier des charges les ont trop contraints. Au final, le film parlera essentiellement aux fans de la saga de jeux qui peuvent compléter les informations ex concernant Lisa Trevor et sa famille, Spencer, la famille Birkin...

Leon sera le personnage qui va le plus décevoir il est relayé en mode comic relief.
Claire prend un peu trop de place comme une certaine Alice dans les anciens films.

Je pense que la meilleure solution aurait été de faire le 1 puis le 2 ou une série via Netflix qui aurait permis de ne pas se contenter juste de l'ambiance et des références. Posant ainsi des nouvelles origines convaincantes pour chaque personnage.

J'aurais pu noter plus objectivement le film à 3 sur 5 mais je suis un peu las des critiques vraiment négatives comme si rien n'était bon finalement dans ce film. De plus, je ne comprends pas comment l'ancienne série de films sur Alice a pu autant perduré.

Je veux laisser une chance pour voir une suite sur code Veronica. C'est un de mes RE préférés!
Je veux voir Wesker évoluer car c'est mon personnage préféré des jeux et même si certains changements peuvent frustrer les fans (donc moi même également) je fais mon possible pour faire avec afin de voir l'évolution dans les prochains films. J'accepte qu'il n'a par exemple plus de lien avec Birkin mais plus avec Jill et Chris pour voir jusqu'où cette rivalité va mener.

Red
24/11/2021 à 10:15

Mdrr il sont tué Albert wester mdrr pas du tout ressemblant donc pour moi le réalisateur et un estron fin des débat

Kira14000
23/11/2021 à 19:52

Vue en AVP , j'ai trouvé ça atroce , le film passe son temp à fracasser tous les personages , mention special à Leon qui se fait souiller !
Rien ne va dans le film alors quand je lis que le réalisateur est fan WTF.

C’est un sinistre étron , j’en viens même à regretter la précédente Saga …

Fuyiez pauvre fous !

Geoffrey Crété - Rédaction
23/11/2021 à 16:16

@Caracalla

On en a déjà pas mal parlé sur le site, notamment parce qu'une partie de l'équipe aime beaucoup les jeux et trouve les films amusants : les films d'Anderson ont beau être assez ridicules et nuls, ils ressemblent pas mal à certains jeux.

Les premiers jeux sont peut-être des monuments de l'horreur, mais RE5 et RE6 (pour ne citer qu'eux) sont quand même bien placés dans la catégorie gros délires débiles. Donc les films sont assez fidèles de ce point de vue.

J'en avais fait un article : https://www.ecranlarge.com/films/dossier/973048-resident-evil-et-si-la-saga-avec-milla-jovovich-etait-en-fait-une-vraie-fidele-adaptation-des-jeux

Caracalla
23/11/2021 à 16:12

"Si les aficionados de la franchise ont pu trouver un intérêt certain dans les films de Paul W.S. Anderson ..." Je ne suis vraiment pas d'accord, autour de moi aucun gamers appréciant la saga de Capcom de s'est attardé sur les films plus de 1h ou 2h.

Les Jeux ayant été des monuments d'horreur vidéoludique (avec des hauts et des bas certes) avec des références classiques. Là où les films de part leurs esthétiques, leurs références et leurs effets visent les pré-ados à la culture plus télévisuelle et lisse.

Maxibestof
23/11/2021 à 15:36

Effectivement le personnage de Léon est un boulet dans ce film...
Par contre oui le film est fidèle au jeu mais ce n'est pas non plus une photocopie (ça servirait à rien sinon !), moi ces petites libertés qu'ils ont prise ne m'ont pas gêné.
Le gros point noir pour moi c'est la fin expédié en moins de 10 min, avec un "boss" qui se fait buter trop facilement.

Momo
23/11/2021 à 15:25

@Astor : Mais ils ont dit que c'était très fidele pourtant !!

Astor
23/11/2021 à 14:52

Pour moi quand tu décides de démolir le personnage de Léon et d'en faire un boulet ne servant strictement à rien c'est que ton adaptation va pas être très bonne.

Plus
votre commentaire