Pig : des critiques inattendues pour le thriller cochon avec Nicolas Cage

Maeva Antoni | 26 juillet 2021 - MAJ : 26/07/2021 10:33
Maeva Antoni | 26 juillet 2021 - MAJ : 26/07/2021 10:33

Nicolas Cage pourrait signer son retour au très bon avec Pig de Michael Sarnoski, dont les premiers avis sont très enthousiastes.

Alors qu’on se rappelle avec émotion l’âge d’or de Nicolas Cage à l’époque de Sailor et LulaArizona Junior ou encore Leaving Las Vegas, on a presque perdu espoir de voir l’acteur revenir sur ce côté des rails et abandonner la drôle de caricature de lui-même qu’il est devenu. Mais tout espoir n’est pas vain, car le prochain film porté par Nic Cage est auréolé d’une critique dithyrambique.

En effet, Pig de Michael Sarnoski crée la surprise et semble être le retour du bon (très bon) Cage. Si l’acteur n’a aucune envie de retourner se faire broyer dans le grand mécanisme d’Hollywood, Pig pourrait malgré tout être un retour en grâce pour ce monstre du cinéma. Et déjà, certains ont eu la chance de voir le film. Les premiers avis sont très largement positifs (une moyenne de 83/100 sur Metacritic) et ce qui en transparait c'est que Nicolas Cage est de nouveau au sommet. Revue de presse.   

 

Photo Nicolas CageUn bon déjeuner en bonne compagnie

 

"C'est l'étude de caractère rustique, poétique, parfois drôle, parfois déchirante et merveilleusement étrange et mémorable d'un homme qui souffre tellement qu'il a dû se retirer du monde. Cage est magnifique dans le rôle de Rob, nous rappelant que lorsqu'il est à son meilleur et qu'il a quelque chose de solide sur lequel s'appuyer, il est l'un des meilleurs acteurs au monde. C'est l'un des meilleurs films de l'année." Chicago Sun Time 

"Dans ce petit film étrangement émouvant [...], Cage réfrène sa tendance à en faire trop, livrant une performance pleine d'âme, d'une profondeur inattendue et d'une beauté tranquille." The Washington Post 

"Pig est une riche étude de caractère marquée par plusieurs monologues fascinants de Cage. [...] Ce qui rend ce petit film étrange si émouvant et même beau, c'est qu'il prend la mission de sauvetage du cochon de Rob aussi sérieusement qu'il est convaincu que la société telle que nous la connaissons est désespérément pourrie." Los Angeles Time 

 

photo, Nicolas CageLe comeback du siècle ? 

 

"Dans le rôle d'un ermite lassé et endeuillé à la recherche de son cochon truffier kidnappé, l'acteur contourne les idées médiocres du film pour créer des moments extraordinaires." The New Yorker  

"C'est du dialogue de premier ordre pour Nicolas Cage, inquisiteur et profond, le genre de choses qu'il est né pour déclamer. L'entendre et le regarder dans ce film, c'est comme saluer un vieil ami. Pig semble être sorti de nulle part, mais nous avons de la chance de l'avoir." Time 

"Le scénario mesuré de Sarnoski se déroule avec le même genre de calme bouddhiste que Rob, se déployant en trois chapitres aux titres excentriques qui donnent à Nicolas Cage beaucoup d'espace pour jouer, sans jamais approcher les niveaux d'hystérie. [...] En n'essayant pas de puiser trop loin dans le puits de la profondeur, Sarnoski a fortuitement réalisé un film assez profond." IndieWire 

 

photoIl te vole la vedette mon cochon

 

"Pig n'est pas le mystère captivant que Sarnoski aurait pu vouloir, mais en tant que plongée dans les bas-fonds de la culture gastronomique glamour d'une ville branchée, c'est une recette narrative audacieuse, même si le plat final est moins bon que la somme de ses ingrédients. À travers tout cela, Cage joue le personnage central énigmatique à la température parfaite de mijotage, et sans une once de jambon... The Hollywood Reporter 

"La trame familière d'un thriller de vengeance se transforme en quelque chose de plus calme et plus étrange grâce à une performance inhabituellement sobre de la star surdimensionnée [...]. C'est son meilleur travail depuis des années, même si le niveau est bas, et il montre que, sous ses airs de guignol paresseux, il reste un acteur sensible et prudent." The Guardian 

Le film n'a pas encore de date de sortie pour le moment en France. En attendant que la rédaction se fasse un avis sur Pig, vous pouvez découvrir la bande-annonce. Sinon vous pouvez vous replonger dans la carrière de Cage.

Tout savoir sur Pig

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Boule de coco
27/07/2021 à 21:08

Pour moi même la récente filmographie de Nicolas Cages me plaît. Color out Space, Mandy, willys wonderland, ce n'est pas la caricature de lui même c'est juste un homme qui s'éclate et qui a bcp d'autodérision. Sa performance d'acteur reste tjs aussi excellente même sur ces petites séries b

Tracy ChattemaNn
27/07/2021 à 11:13

Bon vu cette nuit et honnêtement j'ai plutôt bien aimé mais on est dans un film d'auteur du coup 60% des gens ne vont pas aimer c'est très lent très contemplatif avec peu de dialogue donc c'est vraiment pas pour tout le monde ... Un sous texte un peu creusé a la truelle mais relevé par de bons dialogues et un cage très juste en fond un film très étrange habité par une sorte de mélancolie magique et une atmosphère qui fait mouche avec une certaine moral sur la société et les rêves qu'on laisse de côté pour plaire au gens du système ... Allez un 13/20 car ce n'est pas non plus le chef d'oeuvre annoncé partout mais un Cage à 13 c'est une très bonne note

Cage...
27/07/2021 à 07:34

Dans un Tarantino,
Et là, ce serait Bingo.
Seul ce réalisateur pourrait lui redonner de sa superbe.

Jedoled
27/07/2021 à 02:36

Dans Adaptation de Spike Jonze.
Il était magique.
Quel film, quelle réflexion sur l'écriture de scénario.
Une mise en abîme brillante d'intelligence.

Rayan
26/07/2021 à 23:02

@JR

Rien de surprenant, je dis les trucs comme je les pense et ce film est vraiment super

Maxmax
26/07/2021 à 21:44

Il était excellent dans Adaptation. de Spike Jonze

dds
26/07/2021 à 18:39

Bonjour,
Récemment, Color out of space, pas mal, et le très bon Mandy, il revient par la série B, impliqué il joue le jeu, pas vu Pig mais come back

Actor Splitted
26/07/2021 à 18:17

j'ai connu Cages au milieu des annes 80, dans un film enorme, j'etais tout petit, à l'ecole primaire, realise par Alan Parker, un tres bon, avec Matthew Modine, le futur anti hero de full metal jacket, le film c'etait Birdy en 85
çà et Leaving las vegas, énorme lui aussi,sans oublie é a tombeau ouvert de scorcese, , Cages assure an ambulancier glauque
dommage qu'il ait fait n'importe quoi depuis debut 2000, il est dans le cinema bis ou Z , le dtv ou des fois le cinema d'auteur

fuck
26/07/2021 à 16:23

"Un John Wick avec Cage" ? Ca n'a absolument rien à voir avec John Wick, mais vraiment rien à voir.

JR
26/07/2021 à 13:45

@rientintinchti

Diantre, vous êtes tout colère... Faut pas ce mettre dans cet état, vous allez nous faire un AVC à ce rythme.
Par contre, vous avez oublié votre "REMBOURSEZ".
Allez, venez recevoir un câlin... On parlera ciné à l'ombre si ça vous tente...

Plus
votre commentaire