Après Benedetta, Paul Verhoeven veut adapter son bouquin sur Jesus de Nazareth

Maeva Antoni | 9 juillet 2021
Maeva Antoni | 9 juillet 2021

Paul Verhoeven est de retour avec Benedetta. Et le cinéaste à d'autres projets dont l'adaptation de son livre sur Jésus de Nazareth qui s'annonce controversé.

Paul Verhoeven est auréolé d’une réputation très sulfureuse. Le trash, le sexe ou encore la mort hantent sa filmographie et il n’est pas près de quitter cette recette magique. On l’attendait depuis longtemps, car son dernier film, Elleremonte à 2016, mais le cinéaste est de retour avec Benedetta, un drame érotico-religieux où une relation lesbienne se déroule dans un couvent du 17e siècle.

Présenté au Festival de Cannes 2021 dès ce 9 juillet (en simultané avec sa sortie française), Benedetta signe le retour du réalisateur au cinéma. Mais Verhoeven semble avoir plein de projets en tête pour la suite. En effet, le réalisateur de Basic Instinct compte bien retourner dans le religieux pour son prochain film, et pas seulement.   

 

photo, Virginie EfiraIl tourne autour du pot crucifix

 

Si Paul Verhoeven a trainé pendant bien longtemps son Benedetta à cause notamment de raisons de santé, le cinéaste semble avoir repris du poil de la bête, car son agenda se remplit à vue d’œil. Dans une interview pour Variety, Verhoeven a dévoilé ses projets pour le futur avec un nouveau petit tour chez les espions (après Black Book et Le Choix du destin) et du côté de Jésus :  

"Je suis en train de développer deux ou trois projets. L'un est un film américain - un thriller d'espionnage qui se déroulera à Washington. Je vais également faire un film basé sur mon livre sur Jésus."

 

photo, Virginie Efira, Daphne PatakiaLes voies de Verhoeven sont impénétrables

 

Son livre intitulé Jésus de Nazareth s’appuie sur les travaux de chercheurs. Selon son synopsis, il a pour but de "déshabiller le Jésus mythique pour révéler un homme qui a beaucoup de points communs avec d'autres grands leaders politiques de l'histoire - des êtres humains qui ont cru que le changement allait arriver de leur vivant".

Fini le Jésus des miracles, fini le fils de Dieu, fini le tisseur de paraboles obscures dont le sens est crypté. À leur place, Verhoeven nous donnera sa vision de Jésus comme un homme complet, quelqu'un qui a été changé par les événements, le leader d'un mouvement politique [...].

Encore un récit qui pourrait faire scandale, surtout en Amérique puritaine à l’instar de La dernière tentation du Christ de Martin Scorsese ou de l'excellent La Passion du Christ de Mel Gibson. Mais le parfum de la controverse n’est pas du genre à arrêter Verhoeven. Pour le moment, pas plus de détails sur les futurs projets du cinéaste. Pour patienter, vous pouvez toujours retrouver les premiers avis sur Benedetta.

Tout savoir sur Benedetta

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Lin
10/07/2021 à 14:06

@beyond
Ah mon avis ça ne valait pas grand chose ces travaux.
Non c'est plus la forme de ce que tu dis qui n'est pas nécessaire, c'est vulgaire

beyond
10/07/2021 à 12:24

@Lin L'article stipule que le livre s’appuie sur les travaux de chercheurs. En fait, il ne fait que reprendre ce qui est écrit dans le Talmud, une source orientée qui n'a rien de scientifique. De plus, présenter Jésus comme un leader politique, c'est n'avoir strictement rien compris à son message. Il n'a jamais dit que le changement surviendrait de son vivant mais au contraire, qu'il devrait mourir pour rendre toutes choses nouvelles.

Flappy
10/07/2021 à 10:32

@ray Peterson
Enfin un commentaire sensé.

Ray Peterson
10/07/2021 à 09:39

De mémoire, Paulo avait déjà fait son film sur Jésus et c'était Robocop.

Pat Rick
10/07/2021 à 09:31

J'espère qu'il se penchera surtout sus son thriller américain.

Lin
10/07/2021 à 09:06

@beyond
Je crois qu'on avait compris ce que dit l'article. Pas besoin de tout préciser

beyond
10/07/2021 à 02:57

Le livre de Verhoeven n'a pas d'autre intention que de casser l'image christique de Jésus pour le reléguer au rand d'homme ordinaire. Un homme comme il l'écrit (je cite de mémoire, pour faire partager le niveau de sa réflexion) qui ronfle et pète comme tout le monde. Le hic de sa démarche, c'est que la nature outrancière et provocatrice du réalisateur, l'incite à rabaisser Jésus, pour le dépeindre comme un artisan qui exploitait ses ouvriers et fréquentait les prostituées. Un Jésus qui serait issu d'un viol, celui d'un soldat romain qui aurait abusé sa mère en se faisant passer pour un ange. Et bien entendu, un Jésus qui aurait eu des relations charnelles avec Marie Madelaine. Des affirmations qui ne reposent sur aucune preuve et qui discréditent la sincérité de sa démarche quant à relater la véritable histoire de Jésus.

Ethan
09/07/2021 à 23:20

@Hasgarn
Je dis juste qu'on ne peut pas dissocier l'aspect spirituel de l'homme

Flappy
09/07/2021 à 23:07

Doux Jésus. Brûlons les sales impies comme ce sataniste de verhoeven !!

Ethan
09/07/2021 à 22:25

@Hasgarn
Parce que selon les Evangiles Jésus est le fils de Dieu, il est le messie qui apporte la bonne nouvelle : le salut éternel de quiconque se repent de ses péchés et place sa foi en Jésus-Christ. Selon la trinité le père, le fils et le saint esprit sont 3 personnes en un Dieu. Ce n'est pas n'importe qui !

Plus
votre commentaire