Fast & Furious 9 : Dominic Toretto n'a pas dit son dernier mot selon Vin Diesel

Raphaël Iggui | 18 juin 2021 - MAJ : 22/06/2021 14:25
Raphaël Iggui | 18 juin 2021 - MAJ : 22/06/2021 14:25

Le plus chauve des chauffards pourrait avoir droit à son spin-off, selon les propos de Vin Diesel rapportés par le magazine Vulture

"Quand y en a plus, y en a encore" est sans doute l'adage qui correspond le plus à la franchise F&F. Elle fait en effet partie du club très fermée des séries de films les plus increvables de l'histoire du cinéma.  Et contrairement à une marque (car oui, ce sont désormais des marques) comme Star Wars, F&F absorbe les tendances de son époque avec l'appétit d'une éponge aride. D'où le fait qu'on retrouve Helen Mirren ou Kurt Russell qui viennent s'y encanailler, ou Charlize Theron y jouer les hackeuses avec des dreadlocks. 

 

 

Malheureusement, comme le dit très bien lui-même Vin Diesel, toutes les bonnes histoires ont une fin. Avant de drifter sur vos claviers afin de souligner à quel point il n'a jamais dû voir ses films pour dire ça, sachez qu'il reste encore 2 volets de la franchise à sortir. Au-delà de ces 2 volets, il est possible que Dominic Toretto, le personnage de Vin Diesel, finisse par obtenir son film solo. 

 

photo, Vin Diesel"T'AVAIS DIT ONE LAST RIDE ! ARRËTE DE LE DIRE A CHAQUE FILM"

 

A l'occasion d'un entretien entre l'acteur et le média en ligne Vulture, Vin Diesel aurait ainsi annoncé que les deux prochains films seraient l'occason de se plonger plus en détail dans le passé de Dom, notamment au niveau de sa famille et de ses origines. En effet, non seulement l'antagoniste de Fast and Furious 9  sera le frère de Dom, Jakob (joué par John Cena) mais le film contiendrait également un flashback où on voit les deux frères en compagnie de leur père. 

Vin Diesel n'a pas ouvertement déclaré si l'exploration de l'histoire de Dominic Toretto prendrait la forme d'un prequel, une aventure solo...se contentant de souligner qu'"aucune possibilité n'avait été écarté pour l'instant" . Connaissant notre bovin collectionneur de marcels, il paraîtrait logique que Vin Diesel ne lâche pas le steack F&F de si tôt. Surtout quand on sait à quel point elle constitue le carburant de sa carrière. 

 

photo, Nathalie Emmanuel, Vin Diesel"L'après F&F, ce grand saut dans l'inconnu"

 

On le comprend un peu, Vinny. Sa dernière tentative de braquer le box-office, Bloodshot, s'est soldée par un four critique et public. Un échec imputable à la pandémie mondiale de Covid-19  (le film est sorti le 13 mars 2020 soit 5 jours avant la fermeture de salles) mais également à la qualité plus que discutable de cet énorme égo-trip de notre ami Vin Gazoil. Peut-être son rôle dans Avatar 2 pourrait il lui apporter un nouveau souffle (c'est absolument pas une blague). Ca ou sa future carrière de chanteur.  

En tout cas, Fast and Furious 9 devrait sortir dans les salles françaises le 14 juillet 2021 et il est parmi les 15 blockbusters qu'on vous recommande pour cet été. Et si vous voulez comprendre pourquoi Vin Diesel s'accroche à F&F comme un bulot à une jetée, on vous reccomande notre dossier sur la carrière du Jackson Pollock du tuning

Tout savoir sur Fast & Furious 9

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
22/06/2021 à 11:25

@Life is Hard, c'est peut-être simplement parce qu'il est mauvais, non ? D'autres avant lui ont tenté de changer leur image, d'expérimenter d'autres genres de films. Mais tenter ne veut pas dire réussir. Parmi tous les films tentatives que vous citez, combien sont bons, et plus précisément dans combien d'entre eux est-il bon ?
Parce qu'il s'est aussi essayé à la comédie d'action, avec je ne sais plus quel film où il est babysitter, et il me semble que ça n'a pas trop mal marché, ça.

Donc c'est toujours facile de dire que ce sont les méchants producteurs ou le méchant public qui ne donne pas sa chance à tel ou tel acteur qui tente une autre proposition. Certains ne sont bons que dans un domaine, donc ça n'a rien d'étonnant qu'ils se retrouvent limités à rester dans celui-ci. C'est le cas de Vin Diesel qui, s'il n'y avait pas F&F, aurait sans doute disparu des écrans depuis longtemps tant c'est le seul rôle dans lequel il s'en sort correctement.

Pour le reste, ça n'a rien d'étonnant qu'il s'accroche à la franchise. Je ne croyais pas un instant qu'il allait totalement abandonner le personnage. Et au bout de 8 films leur bande est tellement grande qu'il semble nécessaire de tailler un peu dans le gras.
De mon point de vue, ils auraient mieux fait d'arrêter leur franchise avec le 7, le final avec Paul Walker offrant une très belle fin à tous ces films. Le meilleur reste le 5, les deux suivants se suivent gentiment, le 8 commence déjà vraiment à sentir le film de trop, même si évidemment ça reste toujours regardable avec un paquet de pop-corn.

Stavos
19/06/2021 à 08:24

Bravo pour ces légendes qui m'ont fait mourir de rire !

Life is Hard
18/06/2021 à 20:24

@Den

Non, je parle de la trilogie avortée des Chroniques de Riddick entamée avec le deuxième film de la saga et telle que voulue à l'origine. De Babylon A.D, projet maudit d'un Hollywood grandiloquent qui décrète que la grande SF ce n'est pas pour lui, presque dix ans après le bide totalement injuste du Géant de Fer. Enfin je parle du Jugez-moi coupable de Lumet, ultime appel du pied de l'acteur pour convaincre ses pères qu'il n'est pas qu'un Muscles Man.

Le mec a tenté de porter des projets artistiquement ambitieux en y croyant (y compris un peu trop en sa propre légende) et il s'est mangé le mur à chaque fois. Mais il a essayé. Sans que la chance (entre-autre) lui sourit dans ses entreprises. Et à côté de ça, il enchaîne finalement les cartons au box office dès qu'il se met au volant de cylindrés rutilantes.

Alors est-ce que je vais lui reprocher d'exploiter le filon qui fait son succès ? Certainement pas. Entre grandeur et décadence, je ne me permettrais pas de juger. À la place je prends ce qu'il y a à prendre lorsque j'y trouve mon intérêt.

Den the gun
18/06/2021 à 18:58

Life is Hard
Projets plus ambitieux, Bloodshot ?
Les gens s'en foutent de Vin Diesel, il ne marche qu'avec la franchise.
Je l'aimais bien, mais là son égo devient insupportable.

Life is Hard
18/06/2021 à 17:11

Vin c'est un peu le poissard chanceux (ou l'inverse). Il a un succès monstre, mais en même temps, dès qu'il tente des projets plus ambitieux il se prend tôle sur tôle. Du coup il se retrouve coincé à faire ce qui marche au box-office pour continuer.

Den the gun
18/06/2021 à 16:30

Il faut sauver le soldat Ryan, c'est loin.

votre commentaire