Après Adieu les cons, Albert Dupontel va se lancer dans la politique avec Second Tour

Salim Belghache | 26 mai 2021
Salim Belghache | 26 mai 2021

Albert Dupontel prépare un autre retour dans les salles. Alors qu'Adieu les cons est de nouveau visible, le réalisateur façonne son très politique Second Tour.

Après avoir subi de plein fouet la fermeture des cinémas, Adieu les cons, le dernier film d’Albert Dupontel, a véritablement lancé sa sortie le 19 mai 2021 avec la réouverture des salles de cinéma. En effet, le long-métrage aux 7 Césars dont celui du meilleur film, a effectué un bon démarrage le mercredi de sa ressortie (malgré la jauge à 35%) avec 62 929 entrées pour 854 copies (soit mieux qu'en octobre).

Une nouvelle chance pour son réalisateur qui n’avait pas caché sa colère par rapport à la sortie “bâclée” de son film. À présent, le film dans lequel on peut voir le duo Virginie Efira et Albert Dupontel dans un monde où les cons sont rois peut de nouveau séduire le public, et ce regain de popularité pour l’acteur et réalisateur va certainement l'aider à envisager son nouveau projet.

 

photo, Albert Dupontel, Virginie EfiraDupontel et Efira cherchent les bureaux du CNC

 

Lors d’un entretien pour Le Journal du dimanche, le réalisateur de 9 mois ferme et d’Au revoir là-haut a dévoilé quelques informations sur son prochain film encore une fois très politique alias Second Tour :

"On y suivra une journaliste enquêtant sur une campagne électorale, car l'un des candidats qu'elle a connus enfant plein de bizarreries, se présente désormais comme un homme tout propre et lisse. […] Je ne comprends plus ces gens incapables de porter des discours cohérents et qui donnent des coups de matraque si on les contredit. C’est ce qu’essaiera de raconter le film.”

Visiblement, Albert Dupontel a toujours des choses à dire et semble désormais convaincu de la nécessité d’en faire un film. Alors que le cinéaste est apparu sur chacune de ses productions, il ne devrait pas figurer dans cette “fable politique avec une dimension de thriller”, cette fois-ci.

 

photo, Albert DupontelDupontel veut tirer sur la politique française

 

Si Second Tour apparaît comme un portrait cinglant de la politique en France, le projet s’inspirerait de souvenirs personnels du réalisateur et “notamment des premières histoires d’amour qui n’aboutissent jamais, mais laissent des cicatrices indélébiles.” Mis à part le fait qu’Albert Dupontel ne jouera sûrement pas dans son nouveau long-métrage, le cinéaste français n’a donné aucune précision sur le casting. Aucune date de sortie n’a également été communiquée et le scénario serait en cours de finalisation. 

En attendant de voir le prochain coup de tête de Dupontel sur la politique française (peut-être pendant l’élection présidentielle de 2022 qui sait ?), nous vous invitons à vous replonger dans son univers si singulier et pour cela, vous pouvez jeter un coup d’œil sur notre dossier consacré à son premier long-métrage Bernie, mais aussi notre critique d’Adieu les cons.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
26/05/2021 à 17:18

Ca serait pourtant sympa que Pierre Fumier, détenteur d'un Pourri d'Or, fasse au moins une apparition dans le film ^^

votre commentaire