Stillwater : Matt Damon veut péter la gueule des marseillais dans la bande-annonce

Maeva Antoni | 12 mai 2021
Maeva Antoni | 12 mai 2021

Avec Stillwater de Tom McCarthy, Matt Damon s'envole pour Marseille et il n'est pas là pour jouer à la pétanque. 

Les Américains ont une vision idéalisée de la France et c’est le moins que l’on puisse dire. Enfin, quand on dit la France on veut bien évidemment dire Paris, car rares sont les productions américaines à découvrir le talent de nos régions. Pour le moment, la palme de la France fantasmée revient à Emily in Paris sur Netflix où la capitale n’est que douceur de vivre. Nos amis du pays de l’Oncle Sam semblent imaginer qu’en France, on passe nos journées à casser la couche caramel de la crème brulée comme dans Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain

Mais il arrive que les États-Unis s’éloignent un peu du rêve qu’est la France dans leurs esprits pour quelque chose de plus brutal. C’est le cas de Stillwater de Tom McCarthy où on quitte Paris pour Marseille et ce qui est sûr c’est qu’ici on est loin des clichés embellis où l’on flâne sur le Vieux-Port. Matt Damon sort les poings sur la Canebière dans une bande-annonce toute en tension.  

 

 

Le réalisateur Tom McCarthy reprend du service après Spotlight datant de 2017 qui avait remporté l'Oscar du meilleur film et du meilleur scénario original. Ici, McCarthy quitte le Nouveau Monde pour planter sa caméra à Marseille. Avec Stillwater, Matt Damon rend visite à sa fille (Abigail Breslinemprisonnée pour meurtre et fait tout son possible pour prouver son innocence tout en se bâtissant une vie dans la cité phocéenne avec sa nouvelle compagne (Camille Cottin) et la fille de celle-ci. 

La bande-annonce expose une ville de Marseille rude, on est loin de Plus belle la vie. Effectivement, le personnage de Matt Damon, fraichement débarqué de son trou de l’Oklahoma, va vite être confronté au racisme, à la délinquance, aux gangs, à la barrière de la langue et à la vie en cité. Une quête de justice musclée pour un Matt Damon déguisé en touriste américain à Disneyland qui n’a pas peur d’user de la violence pour arriver à ses fins. 

 

photo, Matt Damon, Camille CottinEt Camille Cottin sera de la partie

 

La bande-annonce fait également la part belle à Camille Cotin qui continue son petit bonhomme de chemin avec les productions anglophone. En effet après Killing Eve et Alliés (et donc Stillwater), elle jouera pour Ridley Scott dans House of Gucci. Ici, le duo Cottin-Damon se lance donc dans une lutte acharnée contre le système entre deux matchs de l'OM.  

Stillwater devrait débarquer dans les cinémas américains le 30 juin, mais il faudra patienter jusqu’au 22 septembre 2021 pour le découvrir en France. En attendant, vous pouvez vous plonger dans notre critique du dernier film où Matt Damon a un rôle principal, Le Mans 66.  

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Bob
14/05/2021 à 09:04

Bourne : Alerte Rouge en Afrique

Castor
13/05/2021 à 17:31

Pas mal . Un film qui m'a l'air un peu plus dynamique que Spotlight. Espérons que les meilleurs passages ne sont pas dans la bande annonce.

alulu
13/05/2021 à 14:41

Kyle Reese n'attend qu'une seule chose, c'est qu'il tire et qu'il pointe :)

Loin d'un Rambo qui débarquait au Mexique en sénateur, mais bon je pense que l'on aura droit à un minimum d'adrénaline.

Kyle Reese
13/05/2021 à 13:53

mon cerveau reptilien (responsable de la survie) n'arrête pas de me hurler dans la tête: "bordel Bourne, reveille toi et fout leur la raclée qu'ils méritent !!!" lol

Kyle Reese
13/05/2021 à 13:50

@Rayan

Tu as raison c'est grave ! Matt Damon est bien sur bien plus que Jason Bourne, mais dans cette situation j'ai du mal, mon cerve

Ben01
13/05/2021 à 09:22

Toute la Provence de Pagnol!

Rorov94M
13/05/2021 à 09:17

Moi j'aime quand les amerloques dont preuve de lucidité sur notre pays dans leurs oeuvres:
FRENCH CONNECTION,la série JACK RYAN avec son réalisme politique et religieux du 93(qu'avait censuré EL à l'époque!C 'est con quand l'actualité te donne tort...)

Rayan
13/05/2021 à 04:28

Donc y a des mecs qui ont du mal avec un film par ce que Matt Damon joue dedans et qu'ils arrivent pas à se débarrasser de l'image de Bourne... non non mais c'est grave

On parle la de Matt " fucking " Damon hein ? Un mec avec une carrière monstrueuse déjà à son "jeune" âge et vous vous avez du mal car c'est jason bourne...

Bob
13/05/2021 à 03:24

"Shithole" était le nom de production du film.

Faurefrc
12/05/2021 à 22:42

Intéressant comme Bourne (surtout le 2ème opus) a pu influencer à ce point l’industrie hollywoodienne.
Ça me rappelle Matrix... dans les années qui ont suivies, toutes les bastons étaient filmées au ralenti avec une pincée de kung-fu.
Récemment, c’est the Raid qui a rebattu les cartes. Combien de films ont repris la dynamique (ou plutôt le dynamisme) des plans de Evans pour pimper leurs prods ?

Plus
votre commentaire