Mission Impossible 7, Infinite, Paranormal Activity... Paramount+ entre en guerre avec les cinémas

Salim Belghache | 7 mai 2021
Salim Belghache | 7 mai 2021

Paramount+ semble remettre les choses à plat dans une nouvelle stratégie qui signifierait l'abandon des cinémas. Une révolution pour la plateforme de streaming ?

Alors que certains studios américains ont rattrapé leur retard dans la course au streaming, notamment Disney (Disney+) et Warner (HBO Max), d’autres grands studios traînent encore la patte, Paramount en tête de liste.

Le 4 mars 2021, la plateforme de streaming nouvelle génération en remplacement de CBS All Access, Paramount+, a débarqué sur le marché de SVoD et ne semble pas avoir été le grand boum escompté dans l’immense industrie des plateformes. À l’instar de ses concurrentes, Paramount+ est arrivé avec une stratégie unique sur le marché et était déterminé à faire la guerre au géant Netflix et consorts.

 

photo, Tom CruiseParamount fonce plus que jamais vers le streaming

 

Au départ, Paramount ne souhaitait pas casser le circuit cinéma et voulait, semble-t-il, ajouter ses productions sur sa plateforme 45 jours après la sortie cinéma de ses grosses productions et 30 jours pour les succès minimes au box-office. Pourtant, les annonces du président du conglomérat ViacomCBS, Bob Bakish, ne devraient pas rassurer les salles américaines, mais pourraient également chambouler la distribution internationale.

Après être repassé sur le bilan trimestriel plus qu’encourageant avec notamment 6 millions d’abonnés en plus pour la plateforme, Bob Bakish a détaillé lors d'une conférence, relayée par The Hollywood Reporter, une campagne marketing de haut niveau, accompagné d'une expansion du catalogue de Paramount+ :

« Nous nous tournons vers des films qui amélioreront radicalement notre offre. […] En fait, nous lancerons la campagne marketing "Mountain of Movies", nous ajouterons des milliers de nouveaux films sur Paramount+, incluant des blockbusters à succès et des exclusivités originales. […] Tout cela n’est qu’un aperçu de la montée en puissance substantielle des films originaux l’année prochaine, alors que nous espérons commencer à produire des nouveautés chaque semaine en 2022. »

 

photoParamount enflamme la salle de cinéma ?

 

Visiblement, cette nouvelle organisation plutôt vague, mais ambitieuse d’un certain côté, pourrait signifier un retournement de veste à l’encontre des salles de cinéma. Cette campagne a de grandes chances de ressembler au modèle de ses concurrentes. Au lieu de voir une ligne de partage entre le cinéma et le streaming, Paramount+ pourrait envisager une sortie exclusive sur sa plateforme ou une sortie simultanée comme HBO Max. D’autant plus que le PDG a déclaré que 1000 films supplémentaires allaient être ajoutés à leur catalogue. Surtout, le nouveau plan semble avoir déjà été lancé pour certaines productions.

Le premier projet a essuyé les plâtres de cette manœuvre est le prochain film de science-fiction d’Antoine Fuqua (Les 7 MercenairesEqualizer), avec Mark Wahlberg au casting. Infinite va se retrouver directement sur la plateforme Paramount+ aux États-Unis dès le 24 septembre prochain. La prochaine terreur des spectateurs, Paranormal Activity 7 (titre provisoire)  et The In Between sont invités à emprunter le même chemin.

 

photoLe cinéma a peur du streaming

 

Décidément, Hollywood ne résiste définitivement pas à l’appel du pied du streaming. Du côté du marché international, le pari de ViacomCBS a de grandes chances d’être compromis, notamment du côté du marché français et sa chronologie des médias. Toutefois, Bob Bakish n’a pas encore détaillé son opération à l’internationale. En attendant certainement une première prise de température positive aux États-Unis, le destin de la salle de cinéma dans le nouveau calcul de la Paramount est plus que jamais menacé.

Encore une fois, la question française n’a pas encore été mise sur la table et nous avons encore le temps de voir venir, puisque ce nouveau plan devrait prendre sa forme finale en 2022. Néanmoins, si la distribution française ne semble pas être fondamentalement menacée, a priori, le concurrent Warner n'a pas hésité à sortir Godzilla vs. Kong et Mortal Kombat directement en achat digital sur le marché français à cause de la fermeture des cinémas pandémique, en promettant une sortie prochaine dans les salles de cinéma. Ne serait-ce pas plutôt un premier aperçu de notre avenir ?

 

photoLes plateformes ont les yeux sur nous

 

En attendant, Paramount a de nombreuses échéances à passer. Après plusieurs dates repoussées, Sans un bruit 2 aura le droit à une sortie en salle de cinéma. Le thriller horrifique a annoncé son retour dans les salles grâce à une nouvelle bande-annonce. Attendu pour le 16 juin 2021, les fans de la franchise pourront être satisfaits de retrouver la famille Abbott, avant de les voir atterrir sur Paramount+ au bout de 45 jours d'exploitation US.

Ce devait être la même chose pour Mission : Impossible 7, mais comme il a été décalé à mai 2022, il pourrait voir son destin dans les salles chamboulées par la nouvelle opération signée Paramount. D'ici là, on espère que Tom Cruise et son équipe de pilote dans Top Gun : Maverick ne manqueront pas à l'appel des salles de cinéma le 17 novembre 2021, là aussi pendant 45 jours avant de terminer leur course sur Paramount+.

Tout savoir sur Paramount+

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
roger la bite
10/05/2021 à 13:00

Ils font chier tous à vouloir la peau des salles !
Une sortie salle c'est un évènement et une mise en lumière temporaire d'une oeuvre. Le streaming c'est de l'anonymat total.
Perso quand un film même programmer pour la salle sort direct sur netflix, j'ai même pas le réflexe de me jeter dessus. Pire, je m'en désintéresse car l'oeuvre est relayé en simple produit. Quel époque de merde.

Sylar
08/05/2021 à 13:48

La chronologie des médias est un soucis en France que si la sortie du film au cinéma est envisagée...

Si Paramount+ décide de se passer du cinéma partout, la chronologie des medias est caduc...

Même si Paramount décide de sortir un film au cinéma partout dans le monde, sauf en France, alors leur film peut sortir directement sur plateforme.

Hocine
08/05/2021 à 03:09

La crise sanitaire aura décidément bouleversé la manière dont les films sont distribués et vendus au public.
Tant que la réouverture des salles de cinéma ne sera pas totale et définitive partout, alors on pourra s’attendre à une hégémonie des plates-formes de streaming.

Dans un autre domaine, ces plates-formes de streaming me font penser au télétravail, qui est devenu une réalité pour beaucoup d’employés, surtout depuis le début de la crise.
Et même si cette crise cessait, le télétravail demeurerait une alternative, en termes d’organisation du travail, pour beaucoup d’employés.

De même, les plates-formes de streaming demeureront probablement une alternative, en termes de consommation de films par le public, une fois la crise passée.

Même si la France est historiquement le pays où la cinéphilie est apparue, beaucoup de personnes ne sont pas tant attachées à l’expérience d’une salle de cinéma et pourront parfaitement se contenter des plates-formes de streaming.

Évidemment, il y a ceux qui sont attachés aux salles de cinéma et qui attendent impatiemment la réouverture des salles. En attendant, cela ne les empêche pas de recourir aux plates-formes de streaming et autres supports tels que le dvd.

Quant à la Paramount, ce n’est plus le studio prestigieux d’antan.

Warner et Disney semblent les deux majors traditionnelles les mieux armées pour la guerre des plates-formes de streaming.

Tom’s
08/05/2021 à 00:55

Le cinéma est un lieu immersif par essence, parler que des séances a problèmes est bien français,dans la majorité des cas les gens sont qd même bon public, rien ne vaut une séance ciné surtout pour des films ou l’action, l’ampleur parfois, les décors sont fait pour être vu sur Grand Écran , le chez soit amoindri l’impact, ok qui veut voir Matrix4, Eternals, avatar 2 sur sa tv !?

Tzui
07/05/2021 à 20:11

"Les gens ont une préférence pour les salles car on aime sortir c'est comme ça"

Non les gens n'ont pas une préférence pour le cinéma.
-> Certaines personnes aiment aller au cinéma, d'autres n'en ont rien a carrer d'aller au cinéma.

---
Quand on arrêtera d'être c*n en France, on se débarrassera enfin de cette aberration de chronologie des medias.

Yes
07/05/2021 à 20:08

@mouai

Les mecs comme moi qui donnent du fric aux ciné, dans mon entourage je suis parmi ceux qui vont très souvent aux cinés, et bien on a tous un abo Prime, Netflix, HBO Max (disons que je vis aux US) et Disney +....

Les autres qui vont aux cinés deux fois par an, ils ont Netflix... et Prime pour certains, si demain ils ont les derniers plus gros films en Streaming ils vont adorés, c'est comme ça...

Yes
07/05/2021 à 20:03

@Simon

HBO Max va être dispo partout où HBO est présent (par exemple Espagne et Portugal, on va passer d'un abo HBO à HBO Max sans rien faire pour l'abonné) et aussi s'implanter dans des territoires inédits dès que les contrats se termineront

En France HBO Max arrive en 2022 d'où la refonte et la com de WARNER Média France Belgique et compagnie, certains films ne passeront plus par la case ciné (comme aux US en fait) et il va falloir que la France trouve une solution pour la chronologie des médias par rapport aux blockbusters car ce sont les plateformes de Streaming qui financeront les fictions françaises dans le futur.... (Le groupe Sky a déjà communiqué qu'ils allaient tripler le budget des productions originales en vu de l'arrivée de HBO Max un jour ou l'autre... Et pourtant Sky détient un contrat tout neuf avec WARNERMEDIA pour diffuser exclusivement les productions de HBO Max, contrat signé par l'ancienne direction de WM et Jason Kilar doit être bien vener à ce sujet, ce contrat concerne le Royaume Uni et l'Allemagne, deux gros marchés européen, Jason Kilar va pas s'asseoir sur la France en plus, surtout qu'en 2022 ils ont les mains libres pour mettre HBO Max sur le marché et il l'a déjà dit)

Sans parler du parlement européen qui remet en cause l'obligation des plateforme de Streaming à produire pour % de productions françaises imposée par le gouvernement français, Netflix s'est plaint et semble avoir une bonne influence au parlement

L'état va devoir choisir entre Canal et les plateformes américaines.... La bonne solution (la vision du futur que devrait avoir un homme avisé et donc visionnaire) est assez simple à trouver à mes yeux

Canal connaît déjà la réponse...... Et comme Sky il faut qu'ils se préparent dès maintenant


Et je vais essayer d'anticiper en substance ce que tu vas me dire (simplement essayer, je me doute bien que ton avis est plus complexe) "HBO Max en France rien est sûr ! La chronologie des médias n'est pas faite pour protéger Canal (oui pas seulement mais beaucoup quand même)... WM peut décider de renouveler avec OCS et sortir tous ces films au ciné (impossible, le contrat ne sera pas renouvelé et les low et mid budget iront direct en Streaming car bcp plus rentable pour eux grâce aux abonnements mensuels, Netflix fait bcp plus d'argent grâce à ça justement)

Kyle Reese
07/05/2021 à 19:29

@Mouai

D'accord avec toi, c'est la grande limite de leur projet et une grande inconnue pour le moment.
De toute façon tout ça n'est que de l'agitation pour essayer de faire sa place et de rentabiliser le manque à gagner de 2020 et 2021. Une fois la crise et la pandémie derrière nous les habitués et amoureux des salles y retourneront. Les choses ne sont pas figées et ça va évoluer encore jusqu'à trouver un équilibre et la question du multi-abonnement se posera de plus en plus pour les spectateurs et donc les studios. Mais je comprend qu'ils poussent à ça, l'Abonnement est le saint graal pour bcq de studio pour avoir des revenus stables. Avec un abo C+ je peux comprendre, ils diffusent des films de tous les studios (alors ok pas en exclus par rapport aux chaine de studio) et ratissent large. C'est ensuite que ça se complique chez les autres. Les studios vont devoir gonfler leur jeux niveau qualité, comme les chaines de streaming de série l'avaient fait auparavant pour marquer leur différence.

fedor85
07/05/2021 à 19:11

Personne n'en parle, mais si tout les studios ricains se mettent a avoir leurs plateforme. Et ben ça laisse des opportunité au autres boite de prod, qui cible en premier lieu des sortie ciné. Bémol, il faudra donc proposer de bon film et bien communiquer dessus ( donc on écarte le cinéma Français ). Mais quand même, c'est cool je trouve.

Peut être l'arrivé de nouvelle majors, qui vont se sortir les doigts et faire de bon film de cinéma.

Futurs producteurs, réveillons nous, un boulevard se crée devant nous. YEEEEEAAAAAHH

Ethan
07/05/2021 à 18:57

En fait tout ça part du fait que la crise a changé les habitudes des consommateurs.
Cette stratégie sera peut-être bénéfique à court terme voir à moyen terme mais pas à long terme. Les gens ont une préférence pour les salles car on aime sortir c'est comme ça

Maintenant sur top gun 2 et mi7 à chaque fois j'entends qu'ils passeront un moment ou un autre d'abord sur le streaming. Mais pour l'instant il en est rien. La sortie de ces films a d'ailleurs encore été repoussée

Et puis le public de mission impossible est surtout un public de salles

Plus
votre commentaire