Après le polémique J'accuse, Roman Polanski prépare son nouveau film The Palace

Salim Belghache | 30 avril 2021 - MAJ : 30/04/2021 14:33
Salim Belghache | 30 avril 2021 - MAJ : 30/04/2021 14:33

Roman Polanski, réalisateur du film J'accuse, prépare un nouveau film du nom de The Palace. Une annonce qui pourrait relancer la polémique autour de lui.

À la suite du scandale des Césars 2021 au sujet de ses César de meilleur réalisateur et meilleur scénariste, on ne pensait pas revoir de sitôt Roman Polanski aux commandes d’un nouveau film. Sa victoire pour son film J’accuse a été accompagnée de plusieurs réactions, notamment de la réalisatrice Céline Sciamma et l'actrice Adèle Haenel, sorties de la salle Pleyel en signe de protestation et d’indignation.

L’ensemble du cinéma s’était exprimé sur le cas problématique de Roman Polanski, et du fameux débat autour de la séparation entre l’homme et l’artiste. Une discussion qui n’est pas prête de se terminer puisque Roman Polanski prépare un nouveau long-métrage.

 

photo"Polanski sort un nouveau film !"

 

Ce nouveau projet a été dévoilé par le PDG de la société de production italienne Rai Cinema, Paolo Del Brocco. Visiblement, Roman Polanski a trouvé refuge en Italie puisque J’accuse était déjà une production franco-italienne. Selon le site italien Movieplayer.it, Paolo Del Bracco a justifié sa décision lors d’une conférence de presse :

"Je sais que le cas Polanski implique une polémique, mais nous ne sommes intéressés que par la partie artistique. La qualité de ses histoires et non pas son histoire personnelle. Sa présence au festival du film de Venise pour son dernier film, J’accuse, a soulevé des contestations, mais ensuite, il a gagné le Grand prix du jury."

 

Photo Le PianistePolanski en tournage

 

Le scénario a été écrit par l’ami cinéaste de Roman Polanski, Jerzy Skolimowski (Deep End, Essential Killing) et a pour titre The Palace. Ce dernier sent bon l’élégance et ce n’est pas les premiers éléments annoncés du script qui vont dire le contraire. Cette nouvelle production aura effectivement comme toile de fond un hôtel de luxe en Suisse, pendant le jour de l’an 1999. Un film choral, semble-t-il, qui suivra plusieurs personnages durant cet événement si particulier.

Néanmoins nous n’en savons pas plus sur le casting, tout comme les détails du scénario encore tenus secrets selon Paolo Del Brocco :

"J’ai reçu la première ébauche du scénario il y a quelques jours. […] Je ne peux pas donner plus de détails parce que je n’ai pas la permission de Roman Polanski. Un grand réalisateur protège son travail. Nous devrions le tourner cet automne."

 

Photo Jean DujardinComment juger le cas de Roman Polanski ?

 

Finalement, le réalisateur des films Le Pianiste et The Ghost Writer ne semble pas décidé à prendre sa retraite. Exclu des 18 « membres historiques » de l’Académie des César, mais également de l’Académie des Oscars, le cinéaste accusé de plusieurs agressions sexuelles a sans doute saisi l’opportunité de mettre en place son projet ailleurs qu’en France et aux États-Unis. Par ailleurs, on ne sait pas quelles stars accepteront de rejoindre le casting quand, par exemple, des acteurs comme Kate Winslet ont dit regretter d’avoir tourné avec lui. Affaire à suivre...

En attendant la suite des annonces du nouveau Polanski et alors qu’il est assez difficile de parler de son cinéma, sans mentionner ses affaires judiciaires, vous pouvez vous aider de notre réflexion sur la problématique Polanski.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Cervo
06/05/2021 à 18:26

@rebelle33

ce qu'il y a de beau, c'est que vous ne pourrez plus jamais geindre en causant "cancel culture" ou "retour à la morale", puisque vous venez de vous félicitez qu'un pedovioleurcriminel en fuite soit célébré et nullement inquiété.

Espérons qu'au moins votre victoire et votre haine des femmes vous apporte quelque joie.

rebelle33
06/05/2021 à 18:23

C'est la plus belle réponse que Roman POLANSKI puisse faire à l'ensemble de ses détracteurs...et
je m'attends à un film magistral comme il sait les faire avec une image soignée et une façon de filmer qui n'appartient qu'à lui....Tourner à 88 ans ,il faut le faire mais c'est à l'image du personnage....

Mot
03/05/2021 à 00:40

Toujours un persécuté et haineux de service...

Miglou ose tout
02/05/2021 à 18:10

@Szalem

Ouais j’ai osé ! Et j’attends de voir qui me démontrera que dans un pays comme la France j’ai tort

Szalem
02/05/2021 à 14:50

Il a bien fallu qu'un TDC ose l'excuse de l’antisemitisme...

Antony
01/05/2021 à 10:49

@meuh

Cela s'appelle du courage et une intégrité (ne pas suivre la masse aveuglante, affronter les critiques, ne pas se soumettre à la meute enragée, connaître l'affaire, penser cinema, aimer le travail du cinéaste et le sujet).

Antony
01/05/2021 à 10:44

@miglou:

Tu as tout résumé mec

Meuh!
01/05/2021 à 10:09

Concernant le casting je suis intrigué aussi.
J'avoue être vraiment resté dubitatif sur le fait que Dujardin ait accepté le rôle dans J'accuse.
Apres je suis peut être naïf mais je me dis qu'il y avait peut être une histoire de contrat (avec un studio) qui l'a obligé à jouer dans le film de Polanski.

Phil Dantère
01/05/2021 à 10:09

J'accuse était le seul film où Dujardin était bon.

Miglou te fait un bizou d’amour
01/05/2021 à 09:04

@Rayan
On parle de fait qui se sont déroulés en 1977 c’est à dire il y a 44 ans et’ pour lesquels il a fait l’objet d’une condamnation et d’une peine effectuée en prison
On parle de faits qui sont connus de tous depuis ce temps qui n’ont jamais empêché l’académie des Cesars de lui décerner moults recompenses et des millions de Français de voir et d’apprécier ses films
On ne peut donc que s’étonner de cet accès de vertu aussi soudain que suspect notamment concernant notre beau monde du cinéma qui brusquement se souvient d’une vertu qui a tous les airs dans leur bouche d’un lâche retournement de veste
Dire que je les trouve abjects est un faible mot
On remarquera que la peine à perpétuité maximale pour les meurtres en dehors des actes de torture et des actes terroristes est de 22 ans et aménageable en cas de bon comportement
On parle donc ici de juger à nouveau quelqu’un pour des faits qui n’aboutiraient pas à grand chose à la vue des faits at à entendre les hystériques qui pullulent sur les réseaux sociaux la peine de mort serait encore trop douce !
A l’antisemitisme non avoué de certains répond la bêtise aveugle des autres
Signe des temps

Plus
votre commentaire