Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 9 avril 2021 - MAJ : 09/04/2021 18:33
La Rédaction | 9 avril 2021 - MAJ : 09/04/2021 18:33

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

Thunder Force

Ça parle de quoi ? Deux amies d'enfance qui s'étaient perdues de vue forment un duo de super-héroïnes prêtes à tout pour sauver leur ville.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que voir un tel naufrage (de cinéma, d'humour, de vie) a toujours quelque chose d'un peu tristement drôle. Nouvelle collaboration entre le réalisateur et scénariste Ben Falcone, et sa femme Melissa McCarthy, ce film de super-héroïne semi-parodique si tragique est probablement l'une des pires choses dans le genre.

Thunder Force arrive comme si Mystery Men, Kick-Ass, Ma super ex, Hancock ou même Super-Héros Movie, n'étaient jamais arrivés. Il n'a rien à dire sur le genre super-héroïque, et encore moins à montrer côté action, vu la pauvreté de l'univers. Pour empirer la situation, le film se contente de rejouer les scènes les plus banales du genre (la découverte des pouvoirs, le pseudo conflit entre les protagonistes, le boss final, le simili sacrifice), avec zéro inventivité. Tout est construit sur l'énergie de Melissa McCarthy, désormais définitivement perdue dans ces impasses de semi-impro où elle tombe par terre, commente ses propres blagues, et répète trois running gags du début à la fin.

Notre critique de Thunder Force

 

Melissa McCarthy, Octavia SpencerWonder Womouais

 

Night in Paradise

Ça parle de quoi ? Alors qu'il se cache sur l'île de Jeju après une violente tragédie, un truand dont la vie est mise à prix se lie d'amitié avec une femme en proie à ses propres démons.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce qu'il est réalisé par Park Hoon-jung, fort d'une carrière déjà remarquable et surtout auteur du scénario de J'ai rencontré le diable, l'un des plus redoutables déferlements de violence des années 2010. S'il n'atteint pas la maîtrise formelle de Kim Jee-woon, il s'en approche quand même pas mal grâce à une approche menaçant de sombrer à n'importe quel moment dans le carnage, une photographie sublime et un cinémascope parfaitement exploité.

Tout ça au service d'une histoire classique sur le papier, mais en réalité assez profonde. Ce qui ressemble à première vue à un film de cavale classique laisse progressivement poindre son coeur noir pour mettre en scène la relation subtile entre deux êtres qui n'ont plus rien à perdre. Certes, le climax et sa violence presque improbable font peut-être déraper le long-métrage sur les terres de la surenchère sadique de Kim Jee-woon, mais l'alchimie tragique qu'on en retient vaut largement le voyage.

 

photoLa nuit en enfer s'approche du paradis

 

Snabba Cash

Ça parle de quoi ? Les vies d'une femme d'affaires ambitieuse, d'un homme de main irrésistible et d'un ado rebelle s'entrechoquent sur fond de quête éperdue, et sinistre, d'argent facile.

Pourquoi il faut la regarder ? Peut-être vous rappelez-vous de la trilogie de films Easy money ? Ce qui serait étonnant, ces derniers n’ayant pas eu un grand retentissement sous nos latitudes. Il n’empêche, ce sont eux qui servent de base à cette nouvelle série Netflix venue de Suède. Voilà qui vous fait une belle jambe et vous permettra de vous endormir plus cultivé. Sachez toutefois que pour cette adaptation, les scénaristes ont décidé de changer légèrement de braquet, puisque désormais, nous aurons affaire à une héroïne, jeune entrepreneuse dans le domaine des start-ups, prête à toutes les compromissions pour trouver le succès.

Et c'est bien ce qui fait l'attrait de ces épisodes : nous immerger dans la criminalité de Stockholm, rarement représentée, et intimement liée au désir d'émancipation et de performance d'une culture qui encourage volontiers ses membres à se croire perpétuellement en contrôle, quand bien même ils ne le sont pas. Et à croire les premières images de cette nouvelle série, son sentiment d'urgence ainsi que ses personnages incandescents pourraient bien créer la surprise.

 

snabba cash photo 1En voiture Simone !

 

Tueurs

Ça parle de quoi ? Lorsqu'un voleur chevronné chargé d'une dernière mission se retrouve mêlé à un vol mortel, il doit prendre les choses en main pour mettre au jour un réseau de corruption.

Pourquoi il faut le regarder ? Après avoir été un braqueur dans les années 90, François Troukens s’est tourné vers l’art, et notamment le cinéma. Pour son premier long-métrage, le réalisateur et scénariste s’est reposé sur sa propre expérience du grand banditisme pour donner vie à un thriller inspiré des tueries du Brabant dans la Belgique des années 80.

À vrai dire, on ne peut pas reprocher à Tueurs ses intentions de film de genre hard-boiled. Troukens a eu la bonne idée de co-réaliser le long-métrage avec le chef opérateur Jean-François Hensgens, afin d’obtenir une mise en scène sèche et brutale. Malheureusement, malgré quelques séquences bien tendues, l’ensemble a souffert de son manque de moyens, mais surtout de son scénario décousu. On a beau être contents de voir Olivier Gourmet et Bouli Lanners, ceux-ci sont tout aussi perdus que le spectateur dans ce résultat nébuleux.

Du coup, on vous conseille plutôt de regarder la saison 2 d'Hippocrate avec ce même Bouli Lanners sur Canal +.

 photo, Olivier GourmetLa petite évasion

Tout savoir sur Thunder Force

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Jena
12/04/2021 à 10:38

Je suis d'accord pour dire que Netflix a de nombreux atouts, cependant je reconnais que le sexe et le drogue sont présents quasiment à chaque fois, et de mani

Jena
12/04/2021 à 10:34

C'est génial Netflix, dommage que l'on ne puisse pas connaître la date de sortie des saisons de nos séries.

Jiaïjo
10/04/2021 à 18:02

A quand la série Heartland saison 13 et 14. Elles étaient prévues début février... on est en avril et toujours rien en vue. Faut pas tenir des promesses qu'on ne tient pas. A bon entendeur, salut !

Manitou
10/04/2021 à 14:53

Chacun ses choix , pour ma part les sous titres ne me dérange pas le moins du monde , je ne suis pas non plus un puriste . Il n'y a quasiment qu'en France et les pays francophone où les films êtrangers sont doublés , question de culture sans doute , héritière sûrement du passé où le français était vu comme la plus noble des langues

Herve91
10/04/2021 à 14:12

@Sany,
Apprend déjà à parler et écrire français avant , j'ai rien compris

Mika 59650
10/04/2021 à 13:21

Netflix c est pas terrible je me suis désabonné et je ne le regrette pas

Carol
10/04/2021 à 12:26

Super nexflix je kiff les films coréens CONTINUEZ

Scars
10/04/2021 à 12:03

Quelle déception ! Netflix est un ramassis de mauvais films et de mauvaises séries : le deuxième choix du cinéma américain où il n’est question que de drogue de sexe de et de pathologie sordide en tout genre.. les seuls programmes de qualité sont ceux déjà diffusé sur Canal !
Un grand regret donc ! Et je vais m’empresser de résilier mon abonnement dès que possible !!!!!!

Coco45
10/04/2021 à 11:34

A quand la suite de la serie (le cœur a ces raisons....)

Grant
10/04/2021 à 11:28

Bonjour, je ne comprends pas que l on puisse critiquer Netflix de mettre des films sous-titrés. A mon sens lorsque l on regarde un film pour la première fois il faut le regarder dans sa version originale car les intonations donner aux dialogues dépendent de la nationalité du film. Après je suis d accord Netflix peut proposer plusieurs choix de versions. Mais honnêtement si français vous résidez en Italie par exemple vous aimeriez voir un film français pour la première fois en langue italienne je ne pense pas.

Plus
votre commentaire