Aliens, robots et électricité dans l'air : quels films à rattraper en mars

La Rédaction | 14 mars 2021
La Rédaction | 14 mars 2021

Si les services de SVoD cartonnent en ce moment, beaucoup de très bons films sortent directement chez nous sans passer par la case salles ou plateforme de streaming. Chaque mois, plusieurs productions inédites et beaucoup de rééditions sortent en DVD, Blu-ray ou en VOD. Ecran Large a sélectionné le meilleur des programmes disponibles depuis février, dans une liste non exhaustive.

 

photoLes deux rédacteurs de cet article, arrivant sur les terres du DTV

 

Archive

Ça raconte quoi ? George Almore est un roboticien sur le point de faire une découverte capitale. Dans un laboratoire secret, il élabore un robot humanoïde. Chaque modèle est une réplique de plus en plus avancée de sa femme Jules, décédée lors d’un brutal accident de la route. Porté par son amour pour elle toujours vivace, George a volontairement omis de divulguer le véritable but de ses recherches : créer un clone parfait de son épouse…

Pourquoi il faut le regarder ? Évidemment, Archive ne révolutionnera pas le genre de la science-fiction. Mais il n'en a pas la prétention non plus. Son réalisateur Gavin Rothery assume de s'inspirer des huis clos récents aux thématiques similaires, comme Ex Machina, bien sûr, mais aussi et surtout Moon, sur lequel il a d'ailleurs travaillé.

Comme dans le film mis en scène par Duncan Jones, le sujet abordé glisse progressivement de la machine à l'humain, pour sonder les tourments psychologiques qui animent le héros incarné par Theo James. En résulte une épopée techno-intimiste certes plombée par quelques baisses de rythme, mais bien plus pertinente qu'il n'y parait, notamment quand un thème surgit violemment dans ses derniers instants, à l'occasion d'un twist désarmant.

Loin de se contenter de son postulat, le long-métrage s'appuie même sur l'émotion pour creuser les motivations du protagoniste, en humanisant progressivement des robots que même lui n'avait pas considérés comme des êtres sensibles. À l'instar de tous les grands films dont il s'inspire, Archive rappelle que concevoir une personnalité ne peut être un acte objectif, ou même une action anodine.

Retrouvez notre critique

C'est disponible où ? En Blu-ray et DVD chez Universal, en VOD sur Filmo TV, Canal VOD, YouTube, Google Play, Apple TV et Microsoft.

 

photoHuman after all

 

Sputnik : Espèce inconnue 

Ça raconte quoi ? Suite à un mystérieux incident dans l'espace, la mission de Constantin prend une tournure dramatique : son vaisseau se crashe, et son acolyte meurt dans d'inquiétantes circonstances. Mais plus étrange encore, Constantin semble ne se souvenir de rien. Il est alors amené dans un centre militaire ultra-confidentiel pour suivre une série de tests afin de faire la lumière sur ce qui s'est réellement passé durant la mission. Tatiana, psychologue de renom, s'intéresse de près à son cas, et commence à réaliser l'impensable : Constantin n'est pas revenu seul, quelque chose sommeille en lui. Quelque chose qui pourrait tous les mettre en danger...

Pourquoi il faut le regarder ? Les monstres baveux ne se bousculent pas au portillon du cinéma, au grand désespoir des amateurs de films de genre. Et pour le coup, bien que le cinéma russe soit souvent formidablement ambitieux et décomplexé, il a trop souvent tendance à régler ses pas dans ceux de ses cousins d’Amérique, sans arriver à leur niveau. On est donc d’autant plus ravis de découvrir cette bande d’horreur méchante, qui s’élève au-dessus de la moyenne des productions locales. 

On y retrouve donc un bestiaire ravissant de laideur squameuse, porté par un concept relativement intéressant et vicieux, qui renouvelle un peu le schéma vieillot de la traque et des assauts de créatures. Et si le scénario manque d’aboutissement, ne parvenant pas à renouveler ses enjeux dans son dernier tiers, on appréciera aussi le regard, plus critique qu’à l’accoutumée, qu’il porte sur la Russie et le rapport au devoir de ses élites.

Retrouvez notre critique.

C'est disponible où ? En DVD, Blu-Ray, et en VOD sur CanalVOD et sur Orange.

 

photo"Il est sûrement végétarien cet animal"

 

Tesla 

Ça raconte quoi ? La fascinante histoire vraie de Nikola Tesla, le scientifique qui a permis par son génie le transport généralisé de l’électricité. Au cours de ses recherches et expérimentations, il trouve un rival à sa hauteur en la personne d’un autre découvreur, le célèbre Thomas Edison. Au milieu de cette vie tumultueuse, il va faire la rencontre de nombreuses autres personnalités électriques : le banquier super star JP Morgan – et sa fille – ainsi que la célèbre comédienne française Sarah Bernhardt.

Pourquoi il faut le regarder ? Ce n’est pas la mythologie américaine la plus connue de notre côté de l’Atlantique, mais c’est peut-être une des plus complexes et passionnantes. Mélange d’inventeur, de créateur damné et de figure mystique, Tesla aura inspiré et engendré d’innombrables réflexions, et l’ambition du présent film est précisément de restituer cette richesse. 

Richesse entraperçue dans Le Prestige, où Christopher Nolan confia le rôle de cette légende à une autre, David Bowie. Ici, ce n’est pas la figure de l'artiste Ethan Hawke qui vise à établir ce rapport de fascination, mais plutôt le désir de l'oeuvre de s'assumer comme une création mutante, qui se joue des techniques, mélange des technologies de manière à la fois anachronique et stimulante. Les séquences se métamorphosent en théâtre filmé, virent au clip, puis à la métaphore, le tout au gré de projections à même le décor, de permutation de ce dernier, voire de mise en abîme délirante. Le résultat est bancal, souvent maladroit, mais d'une créativité bienvenue.

C'est disponible où ? À l'achat en DVD et Blu-Ray, en location chez Orange ou Cinema(s) à la demande.

 

Photo Ethan HawkeTesla es-tu là ?

 

Cross the Line

Ça raconte quoi ? Dani est un jeune homme bon, mais taciturne, qui a consacré ces dernières années à prendre soin de son père malade. Après la mort de celui-ci, il décide de reprendre le cours de sa vie et achète un billet pour faire un tour du monde. Juste avant de partir, il rencontre par hasard Mila, une jeune femme terriblement attirante, mais visiblement instable. Ce qui commence comme une nuit d'aventure inattendue se transforme vite en cauchemar éveillé, poussant Dani à des extrêmes qu'il n'aurait jamais pu imaginer...

Pourquoi il faut le regarder ? Le sujet est rebattu par une flopée de thrillers depuis quelques années, mais reste une source intarissable de petites pépites. L'escalade de la violence, touchant un jeune ayant retardé son entrée dans la vie, motive les enjeux de la course nocturne de Cross the line. Le long-métrage ne s'en empare pas avec beaucoup d'originalité, enchaînant des partis-pris attendus (le plan-séquence inaugural, le format, la longue focale, le plan final), quoiqu’indéniablement à leur place. Néanmoins, sa sincérité l'emporte largement.

Adroits, le réalisateur David Victori et son co-scénariste Jordi Vallejo savent articuler leur récit et la mise en scène autour d'un point de non-retour (turning point) saisissant, duquel débutera une cavale non moins chargée en suspense. Légèrement critique envers le système judiciaire espagnol, l'intrigue s'impose un rythme très soutenu sans jamais laisser déborder un trop-plein d'ambition. Bref, un petit film conscient de son classicisme, qui en profite pour verser dans l'efficacité pure. Et c'est déjà pas mal du tout.

C'est disponible où ? En VOD sur FilmoTV, CanalVOD, Rakuten TV et Orange.

 

photo, Mario CasasUn excellent Mario Casas

 

Mais aussi...

1BR : the apartmentRememoryBatman : Soul of the Dragon2067Words on Bathroom WallsL'arnaqueusePaydirtSix Minutes to MidnightBreederEcho Boomers3 secondes...

 

Ressorties cultes

Comme d'habitude, il y en a pour tous les goûts au niveau des ressorties. Les fans de Spike Lee attendaient ce mois avec impatience puisqu'il a vu l'édition de son classique absolu Do the Right Thing directement en 4K. Le long-métrage qui l'a fait exploser aux yeux du grand public se paye un très bel écrin, dans un steelbook adoubé par la plupart des experts de la galette. Il est en plus accompagné d'une jolie pluie de bonus, tels qu'un making-of, plusieurs petits documentaires, quelques scènes coupées et même une introduction du maître en personne. Si notre dossier sur la carrière du metteur en scène vous a intéressé, n'hésitez pas.

Les amateurs de série B se tourneront eux - une fois de plus - vers l'éditeur ESC qui propose un des sommets du slasher des années 1980, The House on Sorority Row, lequel bénéficie d'une mise en scène et d'une photographie bien supérieure à la plupart de ses contemporains, qui commençaient déjà à cette époque à se plagier entre eux. Plus amusant encore, le truculent Chasse à l'homme de John Woo avec les non moins géniaux Jean-Claude Van Damme et Lance Henriksen, débarque dans une des éditions "VHS" de l'éditeur. Nostalgie pas si coupable garantie.

 

photo, Jean-Claude Van DammePlus de mulets en Blu-ray

 

Les cinéphiles moins enclins aux bains de sang et de phalanges se rabattront peut-être sur l'édition de Sans soleil de Chris Marker, l'autre chef-d'oeuvre (de fiction) du réalisateur de La Jetée, paru chez Potemkine. À moins qu'ils soient plus team Carlotta, qui met à l'honneur le meilleur de Terry Gilliam avec Jabberwocky et le plus sous-estimé de Francis Ford Coppola, avec Peggy Sue s'est mariée. Autant d'éditions vraiment bien troussées, et qui mettent en valeur des films encore trop survolés.

Enfin, notons la sortie chez Eurozoom d'une trilogie diffusée en salles dans le cadre de l'Étrange Festival l'année dernière (oui, un vrai festival a miraculeusement su se tenir en 2020) : la trilogie Taisho, composée de Brumes de ChaleurYumeji et Mélodie tzigane. Le fil rouge qui lie les trois films, outre le cinéaste Seijun Suzuki, est le Japon qu'ils décrivent, dans une période très particulière, trahissant la dualité artistique et culturelle du pays, coincé entre traditionalisme et modernité. Trois longs-métrages forcément atypiques, à découvrir de toute urgence pour les curieux de tous poils.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire